Connexion
Fournisseur; Leader

Repenser votre façon d'envisager la mesure et la surveillance de la sécurité des patients

Pour accroître la sécurité des patients au sein de votre organisation, vous devez disposer de données qualitatives et quantitatives fiables et récentes qui vous guideront dans la prestation de soins de santé sécuritaires. Le Cadre de mesure et de surveillance de la sécurité, mis au point par le professeur Charles Vincent et ses collègues de la Health Foundation, comporte cinq dimensions dont les organismes, les services et les individus, y compris les dirigeants, les fournisseurs, les patients et les familles, peuvent se servir pour comprendre, orienter et améliorer la sécurité des patients.

Cette nouvelle approche permet d'évaluer et d'analyser la sécurité « du chevet du patient jusqu'au conseil d'administration » en offrant un portrait en temps réel, complet et juste de la sécurité des patients. Le Cadre aide les utilisateurs à passer de l'« assurance » à la prise de renseignements, en mettant désormais l'accent sur la performance présente, sur les risques futurs et sur la résilience organisationnelle, et non plus sur les incidents préjudiciables passés.

 

Doté d'une série de questions importantes, vous pouvez prendre de meilleures décisions concernant la sécurité des soins que vous prodiguez.  Les questions fondamentales sont :

  • Les soins aux patients ont-ils été sécuritaires dans le passé ?
  • Nos systèmes et processus cliniques sont-ils fiables ?
  • Nos soins sont-ils sécuritaires en ce moment ?
  • Nos soins seront-ils sécuritaires à l'avenir ?
  • Est-ce que nous répondons de mieux en mieux aux besoins ?

Ce Cadre sera fondamental pour les nouveaux services d'encadrement des mesures offerts par l'équipe responsable des mesures de l'ICSP.  Restez à l'écoute pour avoir d'autres détails sur la façon d'obtenir ces services d'encadrement.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec nous au info@cpsi-icsp.ca.

« Ce cadre de travail nous aide à penser différemment et à avoir des conversations différentes à différents niveaux, que ce soit au niveau du service par le biais de comités ou de consignes de sécurité le matin, par des breffages de sécurité pour tout l'hôpital ou par d'autres réunions fixées.  En procédant de cette façon, nous nous assurons que tout ce que nous faisons pour nos patients et notre personnel vise les mêmes objectifs.  Nous prenons en considération les différentes composantes afin de déterminer si elles sont influencées par le système, le processus, ou le facteur humain et pour déterminer ce que nous devons approcher d'une façon différente. »

--Charlie Sinclair, codirecteur des services et de l'enseignement infirmier, NHS Borders