Connexion
CPSI partager                                                   

La contraction d'une infection nosocomiale retarde la guérison du patient, prolonge son séjour à l'hôpital et augmente le risque qu'il en subisse des préjudices et doive être réadmis. En instaurant des mesures de prévention et de contrôle des infections, nous assurons des soins plus sécuritaires pour les patients.

Les virus se propagent facilement dans les milieux hospitaliers. Les bactéries et les virus se transmettent entre les patients par les mains et les objets non désinfectés.  Comme les germes peuvent survivre sur de nombreuses surfaces, le personnel, la famille et les visiteurs peuvent être des vecteurs de transmission sans le savoir.  Les professionnels de la santé, les patients, les membres de la famille, les amis et les visiteurs ont tous un rôle à jouer dans la prévention des infections nosocomiales.

L'hygiène des mains est de toute première importance pour cesser la propagation des infections (Institut canadien pour la sécurité des patients 2012).

Récit de patients

Nous sommes à la recherche d'un patient ou une patiente qui aurait vécu une expérience en lien avec la gastroentérite virale. Si vous avez une histoire à partager, veuillez communiquer avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients à info@cpsi-icsp.ca.

La gastroentérite dans les nouvelles

Norovirus outbreak affects 10 patients in Duncan hospital (Une éclosion de novovirus affecte 10 patients à l'Hôpital Duncan) (Adam Chan 2019). https://www.victoriabuzz.com/2019/01/norovirus-outbreak-affects-10-patients-in-duncan-hospital/