Connexion
CPSI partager                                                   

La mesure est essentielle à l'amélioration de la qualité, surtout pour la mise en œuvre de stratégies d'intervention. Les indicateurs choisis aident à déterminer si un impact est réel (résultat principal), si l'intervention est effectivement réalisée (indicateurs de processus) et si des conséquences imprévues en découlent (indicateurs d'équilibrage).

Voici quelques mesures recommandées à utiliser au besoin pour suivre vos progrès. En choisissant vos indicateurs, tenez compte des éléments suivants :

  • Lorsque cela est possible, utiliser des indicateurs que vous utilisez déjà pour d'autres programmes.
  • Évaluez votre choix d'indicateurs selon la pertinence des résultats finaux et des ressources nécessaires pour les obtenir; essayez de maximiser les résultats tout en minimisant les ressources employées.
  • Essayez d'inclure les indicateurs de processus et de résultats dans votre système de mesure.
  • Vous pouvez utiliser différents indicateurs ou modifier les indicateurs décrits ci-dessous pour les rendre plus appropriés et/ou utiles à votre contexte particulier. Cependant, soyez conscient que la modification des indicateurs peut limiter la comparabilité des résultats avec les résultats « d'autres ».
  • L'affichage de vos résultats de mesure dans votre établissement est une excellente façon de garder vos équipes motivées et conscientes des progrès. Essayez d'inclure des indicateurs que votre équipe trouvera pertinents et passionnants (IHI, 2011).

    Pour en savoir plus sur la mesure visant l'amélioration, communiquer avec l'équipe responsable des mesures de l'ICSP à measurement@cpsi-icsp.ca.

Indicateurs de résultats

  1. Pourcentage d'interventions médicales et chirurgicales ne respectant pas la technique d'asepsie.
  2. Nombre d'instruments et d'équipements médicaux et chirurgicaux qui n'ont pas été stérilisés de façon appropriée.
  3. Pourcentage de patients en chirurgie pour lesquels la canule endotrachéale a été mal positionnée lors de la procédure d'anesthésie.
  4. Nombre d'interventions chirurgicales inappropriées (mauvais site, mauvais patient ou mauvaise intervention).

Indicateurs d'amélioration du processus

  1. Asepsie – Veuillez vous référer à l'outil d'audit de l'Association of Safe Aseptic Practice (ANTT) que vous pouvez obtenir gratuitement par courriel à enquiries@antt.org.
  2. Pourcentage de patients intubés pour lesquels l'ensemble des points ci-dessous ont été respectés :
    • La canule endotrachéale est insérée de sorte que le ballonnet arrive juste en dessous des cordes vocales;
    • L'auscultation bilatérale confirme que les bruits respiratoires sont égaux et perceptibles dans les deux poumons;
    • Des mouvements symétriques sont observés au niveau de la poitrine;
    • L'emploi d'une méthode quantitative d'analyse continue du niveau de dioxyde de carbone en fin d'expiration du moment de l'intubation jusqu'à l'extubation ou le transfert vers une zone de soins postopératoires;
    • L'alarme associée à la pression partielle de CO2 en fin d'expiration et à la saturation du sang en oxygène est visible et audible en tout temps pour l'anesthésiologiste ou le personnel de l'équipe de soins d'anesthésie;
    • L'utilisation continue d'un appareil capable de détecter l'inadéquation des composantes du système de ventilation; l'appareil doit émettre un signal sonore lorsque le seuil de déclenchement d'alarme est dépassé;
    • Une radiographie pulmonaire est effectuée d'emblée chez les patients qui demeurent ventilés au cours de la phase postopératoire.
  3. Pourcentage de patients pour lesquels la liste de vérification pour une chirurgie sécuritaire a été utilisée correctement, c.-à-d. observation des trois phases : instructions, temps d'arrêt, retour sur l'intervention.
  4. Pourcentage de patients en chirurgie qui ont fait l'objet d'un processus de vérification avant une intervention chirurgicale.
  5. Pourcentage de patients en chirurgie pour lesquels le site de l'intervention chirurgicale a été marqué de façon appropriée.
  6. Pourcentage d'interventions chirurgicales qui ont été amorcées seulement après le respect du temps d'arrêt et la résolution des questions ou des points en suspens.

    Pourcentage du personnel chirurgical ayant participé à une formation de travail d'équipe.