Connexion
CPSI partager                                                       

Les patients s'attendent à ce que les soins hospitaliers soient sécuritaires, et la plupart du temps, ils le sont. Cependant, un petit nombre de patients subissent des préjudices non intentionnels suite aux soins qu'ils reçoivent. Les patients hospitalisés sont particulièrement vulnérables, car nombre d'entre eux sont fragiles et les soins hospitaliers sont de plus en plus complexes. Lorsque les patients subissent des préjudices à l'hôpital, leur hospitalisation peut s'en voir allongée et leur risque de morbidité et de mortalité augmente. En plus de ce que ces patients et leur famille vivent, leur besoin continu de traitement a également un coût pour le système, car il empêche d'autres personnes de recevoir les soins dont ils ont besoin (ICIS et ICSP, 2016). Les patients doivent jouer un rôle actif dans leurs soins de santé afin de prévenir les erreurs. Bien que les chirurgies au mauvais site soient rares, elles arrivent tout de même. La communication entre l'équipe de soins et le patient est importante (Pennsylvania Patient Safety Authority, 2018).

Récits de patients

L'hôpital municipal de Brampton opère la mauvaise jambe

Une famille de Brampton est en colère après que leur grand-mère de 72 ans ait été opérée sur la mauvaise jambe à Noël dans le nouvel hôpital de la ville. Amar Kaur Brar, 72 ans, a fracturé son fémur lorsqu'elle a glissé dans les escaliers de la maison familiale à Brampton, selon ce qu'a rapporté sa petite-fille, Kanwaljot Brar, 21 ans, au journal The Sun. « Dans la salle d'opération, ils ont ouvert sa jambe droite, » explique la jeune fille, ajoutant que la coupure faisait la longueur de la cuisse de sa grand-mère. Lorsque l'équipe a réalisé que l'os de sa jambe droite était en bon état, ils l'ont recousue et ont pratiqué l'opération sur sa jambe gauche...

Pour des études de cas de divers « accidents graves sélectionnés », voir l'annexe A.