Connexion
CPSI partager                                                 

Approche multidisciplinaire en prévention des risques obstétricaux (AMPROOB) en Colombie-Britannique

Le programme AMPROOB est un programme interprofessionnel pour la sécurité des patients qui vise à réduire le nombre d'événements indésirables et d'erreurs en obstétrique. Ce programme est conçu pour aider à créer un milieu de travail dans l'unité des naissances qui élimine les cloisonnements professionnels autonomes, la hiérarchie organisationnelle, les lacunes dans la communication, le travail d'équipe non coordonné et la culture du blâme.

Le programme est en mesure d'atteindre cet objectif en réunissant l'équipe d'obstétrique pour la formation régulière, la pratique et l'examen des cas. Les activités du programme comprennent des analyses de l'environnement, des sondages sur la satisfaction des patients, la mise à jour des nouvelles données probantes et des pratiques exemplaires, la participation à des ateliers et des exercices de compétences.

La structure du programme AMPROOB se fonde sur les principes d'une organisation très sécuritaire :

  1. La sécurité des patients constitue la priorité et tout le monde en partage la responsabilité.
  2. La communication est de la plus haute importance.
  3. Les activités reposent sur le travail d'équipe.
  4. La hiérarchie disparaît en situation d'urgence.
  5. Les équipes s'exercent à répondre aux situations d'urgence.
  6. Des bilans interprofessionnels sont effectués régulièrement.

Le programme AMPROOB a été initialement créé en 2002 par la division de la sécurité des patients de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). En 2006, la Northern Health (Régie de la santé du Nord de la Colombie-Britannique) adoptait le programme AMPROOB dans ses centres de soins cliniques.

LES RÉPERCUSSIONS

L'évaluation du programme en 2009 a révélé que 93 % des fournisseurs de soins obstétricaux de la Northern Health, y compris les médecins, les sages-femmes, les infirmières et les administrateurs, avaient participé au programme. Après avoir évalué les résultats, le Conseil sur la sécurité des patients et la qualité des soins de santé a déclaré que la région sanitaire a connu une augmentation de sa capacité de leadership pour rendre les soins aux patients plus sécuritaires. Les sondages ont révélé que les fournisseurs de soins ont un meilleur sens de la culture organisationnelle, ce qui améliore la rétention et le recrutement dans tous les secteurs. Il y a un plus grand sens du travail d'équipe et, puisque les participants travaillent de façon plus cohésive, il y a une fierté croissante dans l'équipe dont ils font partie. Il y a eu une croissance et une amélioration constantes avec le changement de la culture d'auto-déclaration, comme le démontre l'outil d'évaluation du changement de la culture. Les résultats de l'amélioration des connaissances se sont améliorés; notamment, toutes les disciplines démontrent une base de connaissances commune. Les participants tirent profit des vérifications et du suivi régulier des événements sans préjudice, ainsi que de la participation à des exercices d'habileté et d'urgence de routine dans plusieurs sites. Les renseignements statistiques de la base de données du Programme de santé périnatale de la C.-B. montrent également une amélioration du nombre de déclenchements artificiels du travail, d'accouchements par césarienne et de nouveau-nés avec des gaz du sang du cordon ombilical après l'accouchement.

Depuis la mise en œuvre d'AMPROOB au sein de la Northern Health, le programme a produit des résultats positifs ailleurs au Canada et aux États-Unis. Il s'est étendu à plus de 260 hôpitaux et 13 000 participants.

Au cours de plus de 10 ans d'activité d'AMPROOB en Amérique du Nord, les hôpitaux participants ont observé qu'ils avaient :

  • amélioré les résultats et réduit les préjudices aux mères et aux bébés;
  • réduit les coûts engagés en lien avec la responsabilité civile et le coût moyen par réclamation;
  • amélioré la normalisation et l'harmonisation des pratiques de soins;
  • amélioré et préservé la culture de sécurité des patients;
  • accru les connaissances cliniques de base des participants à tous les niveaux de soins hospitaliers; et
  • créé un environnement dans lequel les participants veulent rester investis.

De plus, les données d'une étude indépendante ont révélé que le programme AMPROOB a eu des effets positifs importants et durables, notamment :

  • durée de séjour supérieure à deux jours réduite de 12 %;
  • réduction de 31 % de la durée du séjour des nourrissons sous respirateur;
  • réduction de 24 % de la morbidité infantile grave; et
  • réduction de 18 % de la mortalité infantile.

En Colombie-Britannique, AMPROOB a été mis en œuvre à Kamloops et Kelowna en 2012 et 2013, respectivement. L'évaluation de ces sites n'a pas été entreprise à ce jour.