Connexion
CPSI partager                                                 

La mesure est essentielle à l'amélioration de la qualité, surtout pour la mise en œuvre de stratégies d'intervention. Les indicateurs choisis aident à déterminer si un impact est réel (résultat principal), si l'intervention est effectivement réalisée (indicateurs de processus) et si des conséquences imprévues en découlent (indicateurs d'équilibrage).

Voici quelques mesures recommandées à utiliser au besoin pour suivre vos progrès. En choisissant vos indicateurs, tenez compte des éléments suivants :

  • Lorsque cela est possible, utiliser des indicateurs que vous utilisez déjà pour d'autres programmes.
  • Évaluez votre choix d'indicateurs selon la pertinence des résultats finaux et des ressources nécessaires pour les obtenir; essayez de maximiser les résultats tout en minimisant les ressources employées.
  • Essayez d'inclure les indicateurs de processus et de résultats dans votre système de mesure.
  • Vous pouvez utiliser différents indicateurs ou modifier les indicateurs décrits ci-dessous pour les rendre plus appropriés et/ou utiles à votre contexte particulier. Cependant, soyez conscient que la modification des indicateurs peut limiter la comparabilité des résultats avec les résultats « d'autres ».
  • L'affichage de vos résultats de mesure dans votre établissement est une excellente façon de garder vos équipes motivées et conscientes des progrès. Essayez d'inclure des indicateurs que votre équipe trouvera pertinents et passionnants (IHI, 2011).

Pour en savoir plus sur la mesure visant l'amélioration, communiquer avec l'équipe responsable des mesures de l'ICSP à measurement@cpsi-icsp.ca.

Indicateurs de résultats

  1. Pourcentage de patientes ayant subi une lésion obstétricale du sphincter anal (déchirures périnéales des troisième et quatrième degrés) lors d'un accouchement vaginal (avec ou sans instrument).
  2. Pourcentage d'accouchements entraînant une rupture utérine :
  • Parité simple
  • Accouchement vaginal antérieur sans antécédents de cicatrice utérine
  • AVAC ou incision utérine antérieure
  • Celles ayant subi plus d'une césarienne

Indicateurs d'amélioration du processus

Lésions obstétricales du sphincter anal (déchirures périnéales des troisième et quatrième degrés)

  1. Pourcentage d'accouchements vaginaux au cours desquels le fournisseur de soins obstétricaux ralentit la tête fœtale au moment du dégagement.
  2. Pourcentage d'accouchements vaginaux au cours desquels une épisiotomie a été utilisée? (un faible pourcentage est préférable)
  3. Pourcentage d'épisiotomies exécutées avec la tenue d'une incision médiolatérale avec un angle d'incision se situant entre 45 et 60 degrés.
  4. Pourcentage d'accouchements vaginaux au cours desquels des compresses chaudes ont été appliquées et un massage périnéal prénatal a été exécuté.

    Rupture utérine
  1. Pourcentage de femmes sans contre-indications à un EDT et ayant déjà subi une ou des césarienne(s) segmentaire(s) transversale(s) à qui l'on a offert un essai de travail (EDT).
  2. Pourcentage de femmes qui subissent un EDT après une césarienne et qui ont suivi toutes les étapes suivantes :
    1. A donné son consentement éclairé.
    2. A reçu des conseils sur les risques et les avantages associés à l'ENC par rapport à l'EDT (c.-à-d. le risque accru de rupture utérine chez les femmes qui accouchent dans les mois suivant une césarienne).
    3. La documentation sur l'emplacement de la cicatrice utérine antérieure a été obtenue.
    4. Du personnel de l'obstétrique, de l'anesthésie, de la pédiatrie et de la salle d'opération est disponible et avisé de l'accouchement à l'hôpital.
    5. La mise en place d'une laparotomie urgente a été faite pour faciliter une intervention rapide si nécessaire.

Un monitorage fœtal électronique est assuré de façon continue