Connexion
CPSI partager                                                       

Un traumatisme à la naissance est une lésion résultant d'une pression physique exercée pendant le processus d'accouchement, généralement lors du passage dans la filière pelvigénitale. Les lésions de naissance sont le plus souvent dues aux pressions naturelles du travail et de l'accouchement. Autrefois, lorsque les risques d'accouchement par césarienne étaient élevés, les médecins procédaient à des accouchements difficiles en tirant le fœtus à l'aide de forceps (un instrument chirurgical aux bords arrondis qui s'adapte autour de la tête du fœtus). Cependant, faire descendre le fœtus d'un endroit élevé de la filière pelvigénitale à l'aide de forceps présentait un risque élevé de provoquer des lésions à la naissance. Aujourd'hui, les forceps ne sont utilisés que dans les dernières étapes de l'accouchement et causent rarement des blessures. Dans l'ensemble, le taux de lésions obstétricales est beaucoup plus faible aujourd'hui qu'au cours des décennies précédentes en raison de l'amélioration de l'évaluation prénatale par échographie, de l'utilisation limitée des forceps et du fait que les médecins pratiquent souvent la césarienne s'ils prévoient un risque accru de lésions obstétricales (Stavis, 2019).

Récit de patients

« Je ne peux oublier l'horreur de la naissance de mon fils. »

Malgré les progrès de la médecine, l'accouchement demeure une cause majeure du syndrome de stress post-traumatique — et pourtant, personne n'en parle. Leah McLaren raconte l'histoire éprouvante de l'arrivée de son deuxième enfant — et son combat pour obtenir un traitement et du soutien. (McLaren, 2017).

https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2017/may/07/i-cant-forget-the-horror-of-my-sons-birth-post-traumatic-stress-disorder-childbirth