Connexion
CPSI partager                                                   
Public

La propreté des mains n'a jamais été aussi importante

Qu’est-ce qu’une infection nosocomiale?  

  • Il s’agit d’une infection contractée par un patient pendant la période où il a été soigné dans un hôpital ou un établissement de soins de santé et qui ne constitue pas la raison de son admission.  
  • L’infection n’était ni présente ni en phase d’incubation au moment de son admission.   
  • Les infections nosocomiales comprennent les infections contractées à l’hôpital, mais qui se manifestent après le congé du patient.
  • Les infections professionnelles chez le personnel de santé qui travaille dans l’établissement font aussi partie de cette catégorie.1  

Comment puis-je me protéger ainsi que mes proches contre les infections nosocomiales?  

  • Vous pouvez être attentif aux pratiques d’hygiène des mains des professionnels de la santé qui vous prodiguent des soins ou à l’un de vos proches. Vous pouvez leur rappeler poliment de se laver les mains, si ce n’est pas déjà fait.  
  • Vous pouvez être attentif à la propreté de votre chambre.  
  • Vous pouvez participer aux soins qu’on vous prodigue, et n’hésitez pas à poser des questions.  
  • Assurez-vous de connaître les gens qui participent à vos soins ou à ceux de votre proche.     

Quelle est la méthode à privilégier : le lavage des mains ou la friction des mains à l’aide d’un produit antiseptique à base d’alcool?  

  • La réponse varie selon la situation. Si vos mains sont visiblement sales, lavez-les avec du savon et de l’eau. Vous trouverez des instructions sur la façon de se laver les mains ICI.2
  • En d’autres circonstances, un désinfectant pour les mains à base d’alcool peut être un excellent moyen d’éviter de transmettre ou de contracter une infection. Vous trouverez des instructions sur la façon de se frictionner les mains ICI.2

1 OMS : Prévention desinfections nosocomiales : guide pratique

2 Organisation mondiale de la Santé. (2009). Hygiène desmains: Pourquoi, comment et quand (pp. 1–3). Organisation mondiale de la Santé.