Connexion
CPSI partager              
5/11/2020 7:00 AM

Chris PowerL’année 2020 a été proclamée par l’Organisation mondiale de la Santé l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier. Au Canada, la Semaine nationale des soins infirmiers a lieu la deuxième semaine de mai. Avec toute la pression et l’incertitude causées par la COVID-19, nous comptons plus que jamais sur le personnel infirmier en première ligne des soins de santé. Dans ces récits, nous rendons hommage à notre personnel, à nos amis et à nos partenaires qui ont choisi cette vie héroïque de sacrifice et de service.

« Lorsque je faisais partie du personnel infirmier, », nous dit Chris Power, PDG de l’Institut canadien pour la sécurité des patients, « j’avais le privilège unique de faire partie de la vie des gens au moment où ils sont le plus vulnérables. Que ce soit dans leurs moments les plus heureux, ou pour leur tenir la main pendant leurs derniers moments, j’ai partagé l’intimité de tant de vies. »

Chris Power a obtenu en 1977 un diplôme en soins infirmiers au terme de quatre ans d’études à l’Université Mount Saint Vincent et a immédiatement commencé à travailler à l’Old Halifax Infirmary. Étant l’une des trois seules infirmières diplômées de cet établissement, elle a été recommandée pour des postes de supervision ou de gestion.

Ces progrès l’ont finalement amenée à travailler comme PDG de Capital Health à Halifax pendant neuf ans. À la fin de cette période, elle a accepté le dernier poste professionnel qu’elle occupera avant de prendre sa retraite : le poste de défenseur de la sécurité des patients à l’échelle pancanadienne au sein de l’ICSP.

Bien que le contact avec les patients, qui a été une priorité pour elle tout au long de sa carrière, lui manque - en tant qu’infirmière, gestionnaire ou PDG, elle s’assurait de parler à un patient tous les jours - son poste présente de nombreux avantages. Toutefois, lorsqu’on lui demande son avis sur les parcours professionnels des jeunes, elle recommande toujours les soins infirmiers.

« Les soins infirmiers sont la meilleure formation que l’on puisse recevoir », déclare Chris. « Une infirmière apprend, mais elle est aussi formée à la résilience. Nous résolvons des problèmes, nous jonglons avec des charges de travail énormes, nous trouvons des solutions de rechange et nous sommes encouragées à la fois à diriger et à suivre. C’est très motivant. Je retiens mes leçons en matière d’écoute, de collaboration et d’observation et je les utilise encore tous les jours. »

Cette formation, ainsi que leur position de prestataires de soins de santé qui s’engagent plus que tout autre auprès des patients, signifie que les infirmières ont un rôle énorme à jouer dans la sécurité des patients. Que ce soit dans les soins de proximité, les hôpitaux ou les soins de longue durée, leur formation est ce qui assure la sécurité des patients et la leur.

En fait, la formation de Chris en soins infirmiers l’a aidée à se préparer à cette pandémie sans précédent.

« En tant qu’infirmière, vous devez toujours être prête à faire face à une crise », déclare-t-elle. « L’état d’un patient s’aggrave, un arrêt cardiaque survient - vous devez vous adapter chaque jour. J’ai également fait preuve de leadership lors de plusieurs crises - SRAS, H1N1 et SwissAir. » Son meilleur conseil, même durant cette pandémie, est de ne pas s’en faire pour un rien. Restez calme, rassemblez les meilleures données probantes et appliquez-les. « J'ai élaboré un plan pour moi-même, pour ma famille et pour l’ICSP », déclare Chris. « Il y a une lumière au bout du tunnel et cela aussi devrait passer. »

L’Institut canadien pour la sécurité des patients rend hommage aux efforts de tout le personnel infirmier - en fait, de tous les fournisseurs de soins de santé - du Canada et du monde entier. Ils comptent parmi nos plus ardents défenseurs de la sécurité des patients et des soins aux patients. La sécurité des patients est absolument essentielle à la qualité des soins de santé, et nous dépendons des infirmières et des infirmiers à tous les jours.

Merci.