Connexion
CPSI partager                                                   

Linda HughesLinda Hughes

Linda Hughes se sent honorée de siéger en tant que coprésidente de Patients pour la sécurité des patients du Canada, dont elle est membre depuis 2014.

Durant son parcours au sein de l'organisme, elle a participé activement à plusieurs initiatives dont le Plan d'action sur la sécurité des patients et le Consortium national de la sécurité des patients. Elle est revenue de ces deux expériences particulièrement enthousiasmée du travail qu'accomplit Patients pour la sécurité des patients du Canada, et encore plus engagée.

Linda est une infirmière retraitée qui a également acquis de l'expérience en administration et en formation. Elle a récemment terminé son mandat de membre du Conseil d'administration de l'hôpital de Saint-Boniface à Winnipeg et a présidé le Comité de protection des patients, qui est responsable de la surveillance des soins et la sécurité au nom de la Commission.  Linda peut également se targuer d'avoir une expérience dans le secteur des soins de longue durée en tant que fille de résident d'un foyer de soins personnels et qu'ancienne membre du conseil d'administration du centre d'hébergement où a résidé sa mère pendant six ans. Avec tout ce bagage d'expérience, Linda possède les connaissances et une compréhension approfondie des enjeux qui peuvent se présenter, et qui se présentent, dans le milieu hospitalier et des soins personnels. 

Elle est mariée et a deux enfants d'âge adulte et deux petits-enfants, qui vivent tous à Winnipeg.

Linda veut, par sa contribution, assurer la croissance de Patients pour la sécurité des patients du Canada pour qu'il continue d'être un porte-voix fort et influent au sein du système de santé et qu'il concrétise sa vision : « Chaque patient en sécurité ».

Allison KooijmanAllison Kooijman

Allison se sent privilégiée et honorée de siéger à titre de coprésidente du programme Patients pour la sécurité des patients du Canada.

Allison a travaillé en tant qu’infirmière auxiliaire autorisée jusqu’à ce qu’elle subisse une blessure due à un mauvais diagnostic de cancer. Une intervention chirurgicale inutile et un préjudice physique l’ont ensuite empêchée de reprendre l’exercice de la profession qu’elle adorait. Depuis ce temps, c’est grâce à sa mission visant à améliorer la sécurité des patients au Canada qu’elle a su guérir et redonner un sens à sa vie. Elle est membre active du réseau Patient Voices Network de la Colombie-Britannique et siège à de nombreux comités de direction et de supervision à l’échelle provinciale et nationale. Allison milite ardemment en faveur de l’engagement des patients dans le contexte de la recherche en santé, d’un processus de divulgation complète à la suite d’effets médicaux indésirables et du déploiement d’un système de déclaration national et cohérent en matière de sécurité des patients.

Allison adopte une approche empreinte d’empathie lorsqu’il est question d’interagir à la fois avec les patients et le personnel soignant. Allison croit que « l’erreur est humaine », mais qu’il est absolument essentiel d’apprendre de nos erreurs et de travailler en collaboration pour veiller à la prévention des futures lacunes, afin que l’œuvre de guérison ait lieu à tous les niveaux.