Connexion
CPSI partager                                                   

​Hélène Vaillancourt a été nommée vice-présidente à la direction de la Recherche et planification des normes en avril 2016 afin d'élaborer un programme de recherche au sein du groupe de l'élaboration des normes de l'Association canadienne de normalisation (CSA) et pour placer le Groupe CSA en tant que leader d'opinion dans des domaines particuliers et assurer le perfectionnement des intervenants.

La portée des normes du Groupe CSA s'étend à de nombreux domaines, dont les soins de santé, la sécurité communautaire et la santé et sécurité au travail. Citons à titre d'exemples le retraitement des dispositifs médicaux (série Z314), l'ingénierie des établissements de santé (séries Z8000 et Z317), les normes d'accessibilité (B651) et la santé et la sécurité psychologiques dans les lieux de travail (Z1003). Ces normes sont conformes à la vision du Groupe CSA qui vise un monde meilleur, plus sécuritaire et plus durable où les normes sont au service des gens et des entreprises.

Mme Vaillancourt a occupé le poste de vice-présidente directrice de la science et de l'ingénierie du Groupe CSA d'avril 2010 à avril 2016. À ce titre, elle avait la responsabilité de surveiller les laboratoires de la CSA à travers le monde pour s'assurer qu'ils soient à la fine pointe de la technologie. Elle a aussi dirigé l'équipe technique de base de la CSA en charge des essais et de la certification, des services d'inspection et de formation et du développement de nouvelles capacités dans des domaines émergents.  Elle se rend en Chine en septembre 2014 afin de soutenir le développement futur des capacités techniques de la CSA en Asie et, de plus, assumer le rôle de vice-présidente directrice pour l'Asie d'octobre 2015 à avril 2016.

Avant de se joindre au CSA, Mme Vaillancourt travaillait pour le CRIQ (Centre de recherche industrielle du Québec) en tant que coordonnatrice de l'équipe du laboratoire d'essais mécaniques, qui offrait des services personnalisés d'essais pour évaluer la résistance dynamique et statique de nouveaux produits.

Mme Vaillancourt a débuté sa carrière à l'Institut des matériaux industriels du Conseil national de recherches du Canada. En tant qu'agente de recherche, elle a dirigé de nombreux projets expérimentaux de traitement des matériaux, d'évacuation des contraintes résiduelles et d'analyse par éléments finis.

Mme Vaillancourt a participé à différents conseils, dont celui de l'École de technologie supérieure (université d'ingénierie) de 2010 à 2013, l'Association de l'industrie des technologies de la santé (AITS) de 2005 à 2007, le Collège Édouard-Montpetit de 2004 à 2010 et le Réseau des ingénieurs du Québec (association d'ingénieurs) de 2002 à 2008. Elle a également représenté l'industrie au sein du conseil académique de l'École de technologie supérieure de 2005 à 2010.