Connexion

 Filtrer les résultats

​​

 

 

Outils et ressources28699/18/2020 4:40:20 AMRessources et outilsRessources et outils9/21/2020 9:20:25 AM12198https://www.patientsafetyinstitute.ca/frhtmlTrueaspx
Nouvelles2952Nouvelles6/5/2015 2:05:19 AM ​​​​​​​​​Nouvelles3/18/2020 8:16:42 PM10004https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlertshtmlTrueaspx
Récupération améliorée après la chirurgie3002Sécurité de soins chirurgicaux;Sécurité générale des patientsMédias sociaux/Partage social7/13/2016 2:58:33 AMQu'est-ce que la récupération améliorée après la chirurgie? Récupération optimisée Canada, un projet de l'Institut canadien pour la sécurité des patients dirigeant les efforts pour améliorer la sécurité en chirurgie partout au pays, est basé sur les meilleures pratiques de RAAC (récupération améliorée après la chirurgie). Ces principes fondés sur des données probantes favorisent des résultats améliorés chez les patients ayant subi une opération, notamment une meilleure expérience des patients, des hospitalisations plus courtes, des taux de complication moindres et un nombre réduit de réadmissions à l'hôpital. En partenariat avec Récupération optimisée Canada souscrit à six principes fondamentaux de RAAC de manière à changer le paradigme des soins chirurgicaux Engagement des patients et des familles Gestion de l'alimentation Gestion périopératoire des fluides et de l'hydratation Analgésie multimodale avec épargne d'opioïdes Pratiques périopératoires exemplaires Mobilisation Défis en matière d’anesthésie pour réaliser une arthroplastie de la hanche et du genou en chirurgie d’un jour. (en anglais seulement) Ressources en chirurgie colorectale Ressources en chirurgie gynécologique Ressources en chirurgie orthopédique, sur l’arthroplastie de la hanche et du genou Partenaires de l'industrie Récupération optimisée CanadaMC remercie les partenaires de l’industrie ci-dessous, dont le précieux soutien a permis l’élaboration des outils et ressources de ROC et contribué à la diffusion et à la mise en œuvre de ces pratiques chirurgicales exemplaires. Les cheminements cliniques et autres ressources de ROC ont été élaborés exclusivement à partir de preuves cliniques objectives. Niveau or Niveau argent Niveau bronze Pour savoir plus, contactez-nous à l'adresse info@cpsi-icsp.ca. Récupération améliorée après la chirurgieQu'est-ce que la  récupération améliorée après la chirurgie ? Récupération optimisée Canada, un projet de l'Institut7/29/2021 7:07:09 PM14680https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Détérioration de l'état de santé du patient2976Sécurité générale des patients;Prévention et contrôle des infectionsTrousses à outils et guides3/30/2017 5:20:58 PM Les signes précurseurs de la détérioration de l'état de santé sont souvent méconnus, ce qui mène à des résultats dévastateurs. La recherche soutient que les événements critiques touchant les patients hospitalisés sont presque toujours précédés par des signes précurseurs, qui se produisent environ six heures et demie avant ces événements. Dans cette section, vous trouverez des informations, des outils et des ressources non seulement pour vous aider à reconnaître la détérioration de l'état de santé du patient, mais aussi pour vous informer au sujet des mesures que vous pouvez prendre en tant que membre du public ou en tant que prestataire ou leader en soins de santé. Cliquez sur l'une des icônes suivantes pour commencer! (mise à jour en février 2020) Détérioration de l'état de santé du patientLes signes précurseurs de la détérioration de l'état de santé sont souvent méconnus, ce qui mène à des résultats dévastateurs. La recherche soutient12/23/2020 8:14:46 PM6332https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Le bien-fondé d’investir dans la sécurité des patients au Canada2977Sécurité générale des patients;PolitiqueRapports et publications11/14/2017 8:53:42 PMÀ propos de ce rapport Conformément aux lignes directrices de RiskAnalytica pour la recherche financée, la conception et la méthode de recherche ainsi que le contenu de cette étude ont été déterminés uniquement par RiskAnalytica. L'interprétation et la publication des résultats de la modélisation mathématique contenues dans le présent rapport ne représentent pas nécessairement la position de principe ou l'opinion de l'Institut canadien pour la sécurité des patients. Les prévisions et la recherche reposent souvent sur de nombreuses hypothèses et sources de données et sont sujettes à des risques et à des incertitudes inhérentes. Cette information ne constitue pas des conseils spécifiques en matière d'investissement, de comptabilité, de droit ou de fiscalité. Cette étude a été commandée par l'Institut canadien pour la sécurité des patients, qui souhaite reconnaître le soutien financier de Santé Canada. Les résultats et l'interprétation contenus dans le présent rapport ne représentent pas nécessairement les positions de principe de l'ICSP ni les opinions de Santé Canada. Télécharger À propos de RiskAnalytica RiskAnalytica est un cabinet de recherche et de technologie en économie de la santé qui publie périodiquement des analyses objectives, indépendantes et fondées sur les données probantes. L'objectif est de fournir une compréhension quantitative des risques et des rendements à court et à long terme à l’égard des décisions politiques et des résultats de santé et économiques. En tant que marque du Canadian Centre for Economic Analysis, l’essentiel de l’analyse de RiskAnalytica est sa plate-forme de simulation nommée Prosperity at Risk (PaR). PaR est une plate-forme informatique socio-économique sophistiquée basée sur des agents qui simulent des interactions entre plus de 40 millions d'agents virtuels (individus, ménages, entreprises, gouvernements et organismes à but non lucratif) afin de comprendre de manière réaliste les conséquences de l’évolution du marché et des politiques qui touchent ses clients. RiskAnalytica n'accepte aucun financement pour sa recherche ni de mandats de clients qui ont une exigence prédéterminée d’un résultat ou d’une opinion relative à une politique, ou qui affecteraient son indépendance d’une manière quelconque. Le bien-fondé d’investir dans la sécurité des patients au CanadaÀ propos de ce rapport Conformément aux lignes directrices de RiskAnalytica pour la recherche financée, la conception et la méthode de recherche10/1/2020 2:22:57 AM2326https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Poser les bonnes questions à propos de mes médicaments (pour les enfants)2978Améliorer la sécurité médicamenteuseFiches-conseils5/12/2021 8:44:42 PM Une nouvelle ressource sur la sécurité des médicaments a été créée pour aider les enfants et les jeunes à prendre connaissance des questions qu'ils doivent poser lorsqu'ils reçoivent des médicaments de la part de leur équipe de soins. Pour jouer un rôle actif dans votre parcours de santé, vous devez disposer des bonnes informations pour prendre vos médicaments en toute sécurité. L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) s'est associé à l'Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada (ISMP) et à Patients pour la sécurité des patients du Canada (PPSPC) pour créer une liste de questions clés conçue par des enfants, des soignants et des prestataires de soins dont le but est d'aider les enfants et leurs soignants à discuter des médicaments avec leur équipe de soins. Posez ces cinq questions lorsque Vous vous présentez à un rendez-vous chez le médecin (médecin de famille, spécialiste, dentiste, optométriste, par exemple). Vous interagissez avec un pharmacien communautaire. Vous obtenez votre congé d'hôpital pour rentrer à la maison. Vous recevez la visite d'un prestataire de soins à domicile. Êtes-vous un prestataire de soins? Utilisez ce guide de mise en œuvre lorsque vous parlez aux enfants et à leurs soignants et distribuez l'outil destiné aux enfants 5 questions à poser à propos de mes médicaments à vos patients! Visitez le site de l'ISMP Canada pour obtenir des ressources supplémentaires et des approbations. Cliquez ici pour des ressources supplémentaires Pour en savoir plus, veuillez joindre medrec@ismp-canada.org. Poser les bonnes questions à propos de mes médicaments (pour les enfants)Une nouvelle ressource sur la sécurité des médicaments a été créée pour aider les enfants et les jeunes à prendre connaissance des questions qu'ils5/13/2021 2:05:50 PM96https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Résultats de la consultation publique de 2018 au sujet de l’étiquetage des produits de santé en vente libre2979Améliorer la sécurité médicamenteuse;Relations gouvernementales;Ressources s’adressant au patient et à la familleRapports et publications;Ressource s’adressant au patient et à la famille2/21/2019 3:31:47 PM Dans le cadre des efforts déployés par un comité de Santé Canada pour adopter une réglementation sur l’étiquetage en langage clair des produits de santé en vente libre, Patients pour la sécurité des patients du Canada, conjointement avec le PPSPC et l’ICSP, a voulu sonder le public sur cette question. Les gens ont-ils eu des problèmes avec l’étiquetage des produits de santé en vente libre? Les résultats de ce sondage indiquent que les consommateurs sont souvent déconcertés lorsqu'ils achètent des produits d'autosoins. Ce qui soulève certaines préoccupations quant au risque de préjudices est-ce que cette confusion peut porter les gens à choisir le mauvais produit? Notre sondage révèle que 29 % des répondants ont déclaré avoir fait erreur en achetant un produit de santé naturel, un produit homéopathique ou un médicament en vente libre; et 29,5 % ont déclaré qu'ils n'étaient pas sûrs d'avoir fait erreur en achetant l'un de ces produits. Voici les raisons les plus souvent citées par les consommateurs pour justifier ce mauvais achat ils avaient confondu le produit avec un autre; ils ne pouvaient pas lire l'information sur l'étiquette du produit parce qu'elle était trop petite; ou ils ne comprenaient pas l'information sur l'étiquette ou celle-ci portait à confusion. Et voici quelques exemples de commentaires « Je cherchais un produit Gravol à la pharmacie et toute la gamme était placée ensemble sur l'étagère. Quand j'ai vu le Gravol Gingembre, j'ai cru qu'il contenait un supplément de gingembre. Mais quand je suis arrivé à la maison et que j'ai lu les ingrédients, j'ai constaté que le produit ne contenait pas d'ingrédient actif. Je me considère bien informé en matière de santé, pourtant je ne voyais pas la différence. » « Je n'ai découvert les ingrédients qu'une fois rendu à la maison. Les caractères sont tellement petits sur les étiquettes. » « J'ai acheté un produit pour une infection à levures en pensant que c'était un produit pour une infection urinaire. » Le PPSPC a représenté les membres à la table de Santé Canada pour veiller à ce que « toutes les étiquettes, tout comme celles des produits alimentaires, soient rédigées en langage simple, qu’elles énumèrent tous les ingrédients et soient imprimées en taille lisible ». Les résultats de ce sondage confirment que les consommateurs veulent savoir ce que contiennent les produits qu'ils prennent. Afin de protéger les Canadiens et les Canadiennes de préjudices évitables, PPSPC et l'ICSP réclament que l'information contenue dans les étiquettes des produits de santé en vente libre soit claire et imprimée en plus gros caractères. Résultats de la consultation publique de 2018 au sujet de l’étiquetage des produits de santé en vente libreDans le cadre des efforts déployés par un comité de Santé Canada pour adopter une réglementation sur l’étiquetage en langage clair des produits10/1/2020 2:25:05 AM1069https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Traiter et prévenir le syndrome d’hyperémèse cannabinoïde (SHC)2980Améliorer la sécurité médicamenteuseTrousses à outils et guides;Fiches-conseils3/24/2021 7:54:27 PMQu'est-ce que le SHC? Le cannabis, désormais légal au Canada, peut causer de graves effets secondaires chez certaines personnes. Les personnes atteintes du syndrome d'hyperémèse cannabinoïde (SHC) présentent des épisodes répétés de nausées et de douleurs abdominales qui peuvent entraîner de fréquents vomissements et une perte de poids. La consommation régulière de cannabis (au moins une fois par semaine pendant plus d'un an) augmente le risque d'apparition du SHC. Consultez ce document pour apprendre les façons de prévenir et de traiter le SHC. Cette information est le fruit d'un partenariat entre l'Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada (ISMP Canada), l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), Patients pour la sécurité des patients du Canada (PSPC) la succursale de l'Ontario de la Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux (SCPH), l'Association des pharmaciens du Canada (APhC), Northwest Telepharmacy Solutions, South Riverdale Health Literacy Group et le Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances. Consultez le site de l'ISMP Canada pour des ressources supplémentaires (en anglais seulement). Traiter et prévenir le syndrome d’hyperémèse cannabinoïde (SHC)Qu'est-ce que le SHC? Le cannabis, désormais légal au Canada, peut causer de graves effets secondaires chez certaines personnes. Les personnes3/24/2021 8:03:16 PM2278https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Metrics de la sécurité des patients2981Préjudices associés aux soins de santé;Sécurité générale des patientsTrousses à outils et guides7/10/2015 7:00:13 AM Le Système de mesure de la sécurité des patients (SMSP) n'est plus disponible. Cette décision s'intègre à la mise en œuvre de notre nouvelle méthode de mesure, qui s'appuiera dorénavant davantage sur la consultation et l'encadrement d'experts en la matière. Pour accéder à vos données dans le Système de mesure de la sécurité des patients ou pour transférer celles-ci vers l'emplacement de votre choix, veuillez vous adresser à l'Équipe responsable des mesures. Pour en savoir plus, vous pouvez visionner l'enregistrement de notre webinaire sur le sujet Mesures de la sécurité des patients actuelles et futures Si vous avez des questions ou que vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à communiquer avec nous par courriel à info@cpsi-icsp.ca Nous tenons à remercier toutes les équipes qui ont contribué au Système de mesure de la sécurité des patients et qui ont participé à nos vérifications de l'amélioration de la qualité au fil des ans. Foire aux questions Metrics de la sécurité des patientsMetrics de la sécurité des patients 10/1/2020 2:23:38 AM2536https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Récits du personnel soignant2982Récits du personnel soignant10/19/2015 4:42:41 PM​​ Récits du personnel soignant5/25/2020 3:46:23 PM3512https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Résultats d’apprentissage sur la sécurité des patients dans les programmes de sciences infirmières de premier cycle2983Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santéRapports et publications8/29/2018 7:32:29 PM L'Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) et l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) ont le plaisir d'annoncer l'élaboration des Résultats d'apprentissage sur la sécurité des patients dans les programmes de sciences infirmières de premier cycle. Ces résultats d'apprentissage à l'intention des diplômées de programmes de baccalauréat en sciences infirmières reflètent également les compétences de sécurité interprofessionnelles de l'ICSP et les principes directeurs du Cadre national de l'ACESI sur la formation infirmière. Ce projet est le résultat d'une initiative qui a eu lieu en 2017-2018. Le travail a été guidé par un comité consultatif composé d'infirmières enseignantes, d'infirmières praticiennes et de représentantes de l'ICSP et de l'ACESI. L'objectif des résultats d'apprentissage organisés selon six domaines est d'accroitre l'intégration des compétences liées à la sécurité des patients au sein des programmes de sciences infirmières de premier cycle. L'ACESI, l'ICSP et le comité consultatif espèrent que ces résultats d'apprentissage se révéleront une ressource précieuse pour les membres du corps professoral en sciences infirmières de partout au pays. Télécharger Résultats d’apprentissage sur la sécurité des patients dans les programmes de sciences infirmières de premier cycleL'Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) et l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) ont le plaisir10/1/2020 2:25:04 AM913https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Transfert des connaissances et à la science de la mise en œuvre - série de webinaires 20182985Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santéÉvénements1/29/2018 5:19:12 PM L'Institut canadien pour la sécurité des patients est heureux d'annoncer une nouvelle série webinaire en six modules portant sur le transfert des connaissances et la science de la mise en œuvre! Le transfert des connaissances et la science de la mise en œuvre s'intéressent particulièrement à l'étude scientifique des facteurs déterminants, des processus et des résultats en matière d'implantation, afin de documenter les guides et outils permettant d'instaurer des pratiques fondées sur les données probantes, y compris pour les initiatives de sécurité des patients.Visionnez à la demande ​Webinaire 1 Introduction au transfert des connaissances et à la science de la mise en œuvre ​26 février 2018 ​Webinaire 2 Génération de connaissances et synthèse ​28 mars 2018 ​Webinaire 3 Qui doit faire quoi, différemment, pour faciliter la mise en œuvre? ​4 avril, 2018 ​Webinaire 4 Identifier les obstacles et les catalyseurs, et les facteurs déterminants, dans la théorie ​2 mai 2018 Webinaire 5 Identifier les obstacles et les catalyseurs, et les facteurs déterminants, dans la pratique ​30 mai 2018 ​Webinaire 6 Sélectionner les stratégies et techniques les plus efficaces pour mesurer et évaluer les obstacles ​19 juin 2018 Qui devrait s'inscrire à ces webinaires Ces webinaires s'adressent aux leaders, prestataires de soins et membres du public qui désirent se familiariser avec le domaine du transfert des connaissances et de la science de la mise en œuvre et mettre à profit ces approches lors de la planification et de l'évaluation de la mise en œuvre d'initiatives de sécurité des patients. À quoi s'attendre Les participants doivent s'attendre à réfléchir sur la façon dont les approches contemporaines en transfert des connaissances et en science de la mise en œuvre pourraient être utiles pour améliorer leur travail actuel en sécurité des patients. Grâce à ces webinaires, les participants approfondiront leur compréhension du transfert des connaissances et de la science de la mise en œuvre et se familiariseront avec les démarches, les approches et les outils concrets permettant d'appliquer ce savoir de façon rigoureuse. Durée La série webinaire se divise en six séances d'une heure conçues comme une suite, chaque séance se construisant sur la précédente; il est donc préférable de participer à toutes les six. Toutefois, si vous ne pouvez participer à l'ensemble des séances, il est possible de s'inscrire à des séances indépendantes. De plus, toutes les séances seront enregistrées et disponibles pour téléchargement sur le site Web de l'ICSP. Ne ratez pas l'occasion de participer à cette fascinante série! Voyez les descriptions des webinaires ci-dessous et cliquez pour réserver votre place dès aujourd'hui! Conférenciers Jeremy Grimshaw, Ph. D.; Justin Presseau, Ph. D.; Nicola McCleary, Ph. D.; Andrea Patey, Ph. D. Jeremy Grimshaw, Ph. D., est titulaire d'un MBChB Degree (bachelier en médecine et bachelier en chirurgie) de l'Université d'Édimbourg, au Royaume-Uni. Il a été formé en tant que médecin de famille avant d'entreprendre un doctorat en recherche dans le domaine de la santé à l'Université d'Aberdeen. Il s'est établi au Canada en 2002. Ses travaux de recherche portent principalement sur l'évaluation des interventions visant à diffuser et à mettre en œuvre les pratiques fondées sur les données probantes. M. Grimshaw cumule plusieurs fonctions dont scientifique principal au sein du programme d'épidémiologie clinique à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa; professeur titulaire de la Faculté de médicine, Université d'Ottawa, et titulaire d'une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en transfert et assimilation des connaissances en santé. Il a été élu coprésident de la Campbell Collaboration en 2015 et détient le titre de Corresponding Fellow de la Royal Society of Edinburgh. Il a été directeur de Cochrane Canada (2006-2015) et rédacteur coordonnateur du groupe Cochrane Effective Practice and Organisation of Care (1997-2015). Justin Presseau, Ph. D., est un scientifique de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, qui exerce également en tant que professeur adjoint à l'École d'épidémiologie et de santé publique et à l'École de Psychologie de l'Université d'Ottawa ainsi que chef scientifique en transfert des connaissances au Centre de méthodologie d'Ottawa. Le programme de recherche de M. Presseau se situe au carrefour de la psychologie et de la science de la mise en œuvre, s'appuyant sur les théories et méthodologies du changement comportemental pour expliquer les facteurs qui facilitent ou minent le changement des comportements dans les milieux de soins, et pour élaborer et évaluer des stratégies fondées sur la théorie et axées sur le changement comportemental des professionnels de la santé pour améliorer les pratiques tout en réduisant les pratiques non fondées sur les données probantes. M. Presseau détient un doctorat en psychologie de l'Université d'Aberdeen (Écosse) et est récipiendaire de prix Early career Awards de la UK Society for Behavioural Medicine, de l'International Society of Behavioral Medicine et de l'European Health Psychology Society. De plus, il est rédacteur en chef adjoint des revues spécialisées Implementation Science et Applied Psychology Health and Well-Being. Andrea Patey est associée de recherche clinique principale au Centre de recherche sur la mise en œuvre de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa. Elle est titulaire d'un doctorat en psychologie de la santé de la City University of London. Ses intérêts dans les domaines de l'application des connaissances et de la recherche sur la mise en œuvre portent notamment sur l'application de la théorie et des méthodes psychologiques pour expliquer et changer les comportements des professionnels de la santé dans divers contextes cliniques. Les travaux d'Andrea sur le changement des comportements portent plus particulièrement sur la question de savoir si la mise en œuvre et la réduction diffèrent et si les stratégies visant à cibler l'une ou l'autre de ces mesures doivent être différentes. Les objectifs principaux de sa recherche sont axés sur la promotion et la prestation de soins de santé fondés sur des données probantes grâce à la mise au point et à l'évaluation de stratégies complexes de changement des comportements.Transfert des connaissances et à la science de la mise en œuvre - série de webinaires 2018 L'Institut canadien pour la sécurité des patients est heureux d'annoncer une nouvelle série webinaire en six modules portant sur le transfert des10/1/2020 2:25:15 AM1984https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Lignes directrices nationales relatives à la divulgation des événements indésirables2986Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santéRapports et publications;Trousses à outils et guides4/6/2009 11:15:27 PM ​​​​​​Ces lignes directrices reposent sur divers projets liés à la sécurité des patients présentement en cours un peu partout au Canada et ont pour objet de soutenir les professionnels de la santé, les équipes interdisciplinaires, les ​organisations de santé et les organismes de réglementation. Ces lignes directrices représentent une mobilisation en faveur du droit à l'information des patients touchés par un incident lié à leur sécurité. Elles favorisent une approche claire et uniforme de la divulgation, mettent en relief l'importance du travail en équipes interdisciplinaires et soutiennent l’application des leçons apprises des incidents liés à la sécurité des patients. L’élaboration des Lignes directrices nationales relatives à la divulgation des événements indésirables constitue une réalisation importante pour le système de soins de santé au Canada. Télécharger Lignes directrices nationales relatives à la divulgation des événements indésirables (novembre 2011) Document d’information Élaboration de lignes directrices nationales (2006) (disponible en anglais seulement) The Impact of Disclosure on Litigation (2007) (disponible en anglais seulement)Lignes directrices nationales relatives à la divulgation : parler ouvertement aux patients et aux prochesCes lignes directrices reposent sur divers projets liés à la sécurité des patients présentement en cours un peu partout au Canada et ont pour objet5973https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Liste des études de référence pour la mise en œuvre de changements à grande échelle2987Sécurité générale des patients;Améliorer la cultureRapports et publications1/11/2016 10:58:02 PM​​​ Objectif Le but de ce document est de fournir un résumé des cadres et des stratégies servant à la mise en œuvre de changements à grande échelle (CGÉ). L'intention est que ce document servira de base de discussion ouverte pour le Consortium national sur la sécurité des patients. La recherche suggère que les dirigeants qui veulent instaurer le changement à grande échelle sont plus susceptibles de réussir lorsque des modèles ou théories explicites du changement sont utilisés. Cliquez ici pour Liste des études de référence pour la mise en œuvre de changements à grande échelle. Télécharger Liste des études de référence pour la mise en œuvre de changements à grande échelle Objectif Le but de ce document est de fournir un résumé des cadres et des stratégies servant à la mise en œuvre de changements à grande10/1/2020 2:23:13 AM1940https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Promotion et soutien de l’utilisation d’une Liste de vérification d’une chirurgie sécuritaire2988Sécurité de soins chirurgicauxÉnoncés de position2/5/2019 7:59:15 PM Énoncé de positionUne liste de vérification d'une chirurgie sécuritaire est intelligente pour les patients et pour les prestataires. Son utilisation dans les établissements de santé canadiens est approuvée par un énoncé de position soutenu par de nombreux groupes d'intérêt chirurgicaux. ​Les professionnels de la santé doivent faire tous les efforts raisonnablement possibles pour prodiguer des soins sécuritaires à leurs patients. Cet énoncé a pour but d’exprimer l’engagement des organisations soussignées à miser avant tout sur la sécurité des patients en période périopératoire au moyen d’un environnement propice à l’adoption et à l’utilisation efficaces d’une Liste de vérification d’une chirurgie sécuritaire. Télécharger Promotion et soutien de l’utilisation d’une Liste de vérification d’une chirurgie sécuritaireÉnoncé de position Une liste de vérification d'une chirurgie sécuritaire est intelligente pour les patients et pour les prestataires. Son10/1/2020 2:24:02 AM365https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Résultats de la Vérification nationale sur la prévention des infections du site opératoire2989Sécurité de soins chirurgicaux;Prévention et contrôle des infectionsÉvénements;Webinaires;Rapports et publications8/31/2015 5:37:16 PM Les infections du site opératoire sont les infections nosocomiales les plus fréquentes chez les patients chirurgicaux, une clientèle où 77 pour cent des décès sont liés à une infection. En février 2016, l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) a procédé à la Vérification nationale sur la prévention des infections du site opératoire (ISO), en partenariat avec Alberta Health Services-Surgery Strategic Clinical Network, la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique, le BC Patient Safety & Quality Council, Qualité des services de santé Ontario et l'unité de sécurité des patients du ministère de la Santé de la Saskatchewan. Télécharger La vérification permet d'identifier autant les secteurs d'excellence que les secteurs à améliorer. Au cours du mois de février, tous les établissements de soins de courte durée offrant des services chirurgicaux ont été amenés à vérifier les processus qu'ils avaient établis pour prévenir les infections du site opératoire (ISO). 52 secteurs de service ont participé à la Vérification sur la prévention des infections du site opératoire, vérifiant ainsi un total de 1 998 dossiers de patients. Cette vérification a révélé que 91 % des patients avaient reçu les antibiotiques prophylactiques appropriés et que 96 % des patients avaient reçu une épilation préopératoire appropriée, tandis que le contrôle glycémique postopératoire a été identifié comme un élément à améliorer. Voici quelques références pour en apprendre davantage sur la Vérification nationale sur la prévention des infections du site opératoire et ses résultats cliquer ici pour obtenir plus d'information sur la Méthodologie de la vérification accéder à l'Appel national Résultats de la Vérification nationale sur la prévention des ISO; 24 mars 2016 voir le Rapport récapitulatif de la Vérification nationale sur la prévention des ISODes exemples de rapports Rapport Résultats de la Vérification nationale sur la prévention des infections du site opératoireLes infections du site opératoire sont les infections nosocomiales les plus fréquentes chez les patients chirurgicaux, une clientèle où 77 pour cent10/1/2020 2:25:06 AM757https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Recherche2990Rapports et publications7/7/2015 9:32:38 AM ​​​​​​​L'Institut canadien pour la sécurité des patients alimente la conversation et les échanges par l'apport de documents pertinents et de recherches commandées. En élargissant ainsi l'envergure et la portée de la recherche dans le domaine, l'ICSP contribue à rechausser la qualité de celle-ci et, par conséquent, à augmenter les possibilités d'amélioration marquées au sein du réseau de la santé et dans l'ensemble du continuum de soins. Accédez aux résultats de recherche voyez quels types de stages nos partenaires et nous-mêmes avons subventionnés, et apprenez-en davantage sur les travaux de recherche commandée de l'ICSP. RechercheRecherche6341https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Sécurité des soins chirurgicaux au Canada : Examen sur 10 ans des dossiers médico-légaux de l’ACPM et de l’HIROC2991Sécurité de soins chirurgicauxRapports et publications4/8/2016 8:37:32 PM Plus d'un million d'interventions chirurgicales ont été pratiquées annuellement au Canada entre 2004 et 2013. Malgré les efforts du système de santé canadien pour assurer la sécurité des soins offerts, on déplore encore la survenue d'incidents liés à la sécurité de patients, dont plus de la moitié dans le cadre des soins chirurgicaux. Pour assurer la sécurité des soins chirurgicaux, les médecins et les équipes de soins doivent se servir des bons outils et contribuer à l'amélioration du système dans un cadre professionnel complexe. L'Association canadienne de protection médicale (ACPM), qui offre la protection de la plupart des médecins canadiens en matière de responsabilité médicale, et l'assureur Healthcare Insurance Reciprocal of Canada (HIROC), qui fournit aux établissements de soins de santé et à leurs employés une couverture contre les poursuites en responsabilité médicale, ont travaillé en collaboration afin d'analyser rétrospectivement les données sur les incidents chirurgicaux survenus au Canada. Cette analyse de données médico-légales a permis d'explorer les notions de sécurité du patient, et elle vise à favoriser l'amélioration du système et des pratiques. Cette analyse fait partie du Plan d'action sur la sécurité des soins chirurgicaux. Un résumé des résultats et des recommandations peut être consulté dans le rapport sommaire Sécurité des soins chirurgicaux au Canada Examen sur 10 ans des dossiers médico-légaux de l'ACPM et de l'HIROC. Une lecture approfondie sur la méthodologie, les limites et les résultats est proposée dans le rapport Analyse détaillée. Résumé Detailed Analysis Analyses détaillée Sécurité des soins chirurgicaux au Canada : Examen sur 10 ans des dossiers médico-légaux de l’ACPM et de l’HIROCPlus d'un million d'interventions chirurgicales ont été pratiquées annuellement au Canada entre 2004 et 2013. Malgré les efforts du système de santé10/1/2020 2:25:11 AM3827https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Éducation à la déclaration obligatoire des RIM et des IIM (Loi de Vanessa)2992Sécurité générale des patients;Relations gouvernementales;Préjudices associés aux soins de santé;Ressources s’adressant au patient et à la familleRapports et publications;Trousses à outils et guides;Ressource s’adressant au patient et à la famille3/4/2019 9:28:17 PM La Loi visant à protéger les Canadiens contre les drogues dangereuses, également appelée Loi de Vanessa, vise à accroître la sécurité des médicaments et des instruments médicaux au Canada en renforçant la capacité de Santé Canada de recueillir des renseignements et de prendre des mesures rapides et appropriées lorsqu'un risque grave pour la santé est identifié. Depuis le 16 décembre 2019, les hôpitaux sont tenus de déclarer à Santé Canada les réactions indésirables graves aux médicaments (RIM graves) et les incidents liés aux instruments médicaux (IIM). À partir de cette page Web, vous pouvez télécharger quatre modules PowerPoint élaborés en collaboration avec Santé Canada. Ces modules renferment un contenu fondamental destiné aux hôpitaux, aux professionnels de la santé, aux éducateurs, aux patients et à leur famille pour expliquer, décrire ou promouvoir la déclaration des RIM graves et des IIM. Module 1 – Survol de la Loi de Vanessa et exigences de déclaration PowerPoint - Module 1 Module 2 – Processus de déclaration à Santé Canada PowerPoint - Module 2 Module 3 – Stratégies pour promouvoir et appuyer la déclaration obligatoire PowerPoint - Module 3 Module 4 – Examen et communication par Santé Canada des résultats sur l'innocuité PowerPoint - Module 4 Ces documents (les modules entiers, des diapositives ou du contenu en particulier) peuvent être utilisés pour l'apprentissage individuel ou être intégrés à des présentations, des séances d'orientation, de formation continue et d'autres activités de partage d'information. Ce matériel peut être utilisé pour appuyer les exigences de déclaration obligatoire et sensibiliser les gens à ces exigences des façons suivantes Les hôpitaux peuvent inclure une partie ou la totalité du contenu dans leurs activités locales, régionales ou provinciales de partage d'information (p.ex., les dîners-conférences, les présentations, les programmes d'orientation pour les nouveaux employés). Les éducateurs du secteur des soins de santé peuvent utiliser le contenu pour donner des présentations ou l'intégrer à un programme d'études. Les associations professionnelles, les sociétés et les ordres de réglementation, ainsi que les autres établissements de formation pour les prestataires de soins de santé peuvent intégrer le contenu des modules à des cours approuvés ou à des programmes de certification pour la formation continue. Les organismes de patients et de consommateurs peuvent aider à diffuser une partie ou la totalité de l'information contenue dans les modules afin d'accroître la sensibilisation et les connaissances parmi leurs membres. Si vous avez des questions sur la façon de présenter ce matériel éducatif à votre public cible (p. ex., choix de diapositives ou de contenu parmi plusieurs modules pour créer une présentation personnalisée), veuillez communiquer avec ISMP Canada info@ismpcanada.ca HSO https//healthstandards.org/fr/ ICSP info@cpsi-icsp.ca ​Si vous avez des questions au sujet de la Loi de Vanessa et des exigences de déclaration obligatoire, veuillez communiquer avec hc.canada.vigilance.sc@canada.ca. Ce modèle théorique de la déclaration des RIM graves et des IIM par les hôpitaux présente les informations fournies dans les 4 modules PowerPoint exigences de déclaration obligatoire, processus de déclaration à Santé Canada, stratégies pour promouvoir et appuyer la déclaration, et examen et communication par Santé Canada des résultats sur l’innocuité. REMERCIEMENTS Santé Canada, l'ISMP Canada, HSO et l'ICSP remercient sincèrement le Groupe consultatif de sa contribution (par ordre alphabétique) Glenn Cox, directeur principal des services de pharmacie du RSNE, directeur des services de pharmacie, Cap-Breton/Antigonish/Guysborough, Hôpital régional du Cap-Breton, Sydney, N.-É.; Michael Gaucher, directeur, Services d'information sur les produits pharmaceutiques et la main-d'œuvre de la santé, Institut canadien d'information sur la santé, Ottawa, Ont.; Andrew Ibey, ingénieur clinique, Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario, Ottawa, Ont.; Denis Lebel, pharmacien, adjoint aux soins, enseignement et recherche, Département de pharmacie, CHU Sainte-Justine, Qc; Dr Joel Lexchin, professeur émérite, École de politiques et de gestion de la santé, Université York, Toronto, Ont.; Faith Louis, gestionnaire régional, Amélioration de la qualité et services de soutien, Services de pharmacie, Réseau de santé Horizon, N.-B.; Holly Meyer, directrice provinciale, Qualité et sécurité des produits, Alberta Health Services, Alb.; Maryann V. Murray, Patients pour la sécurité des patients du Canada; Tolu Oyebode, gouvernement de Saskatchewan, gestionnaire principale de projet, Unité de la sécurité des patients, Direction des priorités stratégiques, ministère de la Santé, Sask.; Sheryl Peterson, directrice associée, conférencière, Faculté des sciences pharmaceutiques, Université de la Colombie-Britannique (campus de Vancouver); Michelle Rossi, directrice, Politiques et stratégie, Qualité des services de santé Ontario, Toronto, Ont.; Myrella Roy, directrice générale, et Cathy Lyder, directrice de la pratique professionnelle, Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux, Ottawa, Ont.; Christelle Sessua, coordonnatrice de l'assurance de la qualité et de la gestion des risques, Services de santé d'Iqaluit, ministère de la Santé, gouvernement du Nunavut ; Robyn Tamblyn, Chaire James McGill, professeur, Faculté de médecine, Département d'épidémiologie et de biostatistique, Université McGill, directeur scientifique, Institut des services et des politiques de la santé, Institut de recherche en santé du Canada, Montréal, Qué.; Annemarie Taylor, directrice générale, Système de sécurité des usagers et d'apprentissage de la Colombie-Britannique, Vancouver, C.-B.; Terence Young, président de Drug Safety Canada et père de Vanessa Young. Formation à l’appui de la déclaration obligatoire des RIM graves et des IIM par les hôpitaux La Loi visant à protéger les Canadiens contre les drogues dangereuses, également appelée Loi de Vanessa, vise à accroître la10/1/2020 2:22:45 AM6236https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Gouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patients2993Sécurité générale des patients;PolitiqueTrousses à outils et guides2/23/2010 10:49:44 PM ​​​​​​​​​Gouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patients Trousse à outils à l’intention des membres de conseils d’administration et des cadres supérieurs d’organismes de santé. La sécurité des soins de santé n’est possible que lorsque les organismes de santé sont bien gérés. Les conseils d’administration et les cadres supérieurs de ces organismes peuvent assurer une gouvernance efficace et s’acquitter de leurs responsabilités légales grâce à la Trousse sur la gouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patients. Cette trousse à outils vise à fournir à tous les membres de conseils d’administration d’établissements de santé au Canada, ainsi qu’aux cadres supérieurs et aux médecins agissant comme leaders dans ces établissements, toute l’information nécessaire pour comprendre les outils dont ils disposent pour soutenir les efforts organisationnels en matière d’amélioration de la qualité et de la sécurité des patients. Elle est basée sur une recherche menée par le Dr G. Ross Baker (2010), intitulée « Une gouvernance efficace pour la qualité et la sécurité des patients dans les organismes de santé canadiens », qui a identifié un certain nombre d’éléments ou « moteurs » clés qui aident les conseils d’administration à prendre leurs responsabilités en matière de qualité et de sécurité des patients. Les ressources de cette trousse d’outils sont organisées autour de chacun de ces moteurs clés et comprennent les principes de chaque moteur clé ; les outils et les lectures recommandées; et les témoignages et exemples des organismes de santé. Servez-vous de cette trousse pour améliorer le rendement de votre organisme et pour promouvoir et faire progresser la sécurité des soins. Ce symbole, utilisé tout au long du document, indique que les références et exemples sont d’origine canadienne. Ce symbole, utilisé tout au long du document, indique que les références et exemples sont également disponibles en français.​​ Les ressources de cette trousse d’outils ​​​​​​​​​Gouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patients a été révisé en 2015 Gouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patientsGouvernance efficace pour assurer la qualité et la sécurité des patients: Trousse à outils à l’intention des membres de conseils d’administration et des cadres supérieurs d’organismes de santé1/13/2022 9:11:01 PM7084https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
La sécurité des patients et le « programme caché »2994Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santéRapports et publications11/12/2018 10:51:25 PM Répercussions des comportements non professionnels sur la sécurité des soins de santé y avez-vous réfléchi, les avez-vous observées, les avez-vous ressenties? Dans l'environnement complexe des soins de santé dans lequel nous évoluons, des efforts actifs et collaboratifs constants sont requis de la part des professionnels de la santé, des patients et des familles pour assurer la sécurité des soins de santé. Télécharger Obtenez davantage d'information sur le programme caché et sur les éléments requis pour assurer une prestation fiable de soins de santé sécuritaires Qu'est-ce que la culture de la sécurité des patients? L'abandon des mesures réactionnaires pour privilégier la mobilisation et la création d'un environnement sécuritaire dès le départ. Pourquoi les professionnels de la santé doivent-ils s'engager à poursuivre leur apprentissage tout au long de leur vie? L'apprentissage au fil d'interactions informelles joue un rôle déterminant et se répercute sur la qualité des soins. Comment la culture du milieu de travail affecte-t-elle la sécurité des soins? Un leadership solide, le travail d'équipe et l'engagement à l'égard de l'amélioration jouent un rôle central. Télécharger Présenté par l'Institut canadien pour la sécurité des patients et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. La sécurité des patients et le « programme caché »Répercussions des comportements non professionnels sur la sécurité des soins de santé : y avez-vous réfléchi, les avez-vous observées, les10/1/2020 2:22:56 AM464https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Priorités en matière de sécurité des patients et de qualité des soins pour les participants au Consortium2995Sécurité générale des patients;Relations gouvernementales;PolitiqueRapports et publications1/11/2016 9:22:54 PM​​Objectif Le but de cette analyse contextuelle est de fournir un résumé de haut niveau des priorités et des objectifs de sécurité des patients et de qualité des soins pour les participants du Consortium national sur la sécurité des patients. Plus précisément, les objectifs de ce document sont les suivants Confirmer que tous les partenaires ont un rôle à jouer pour faire progresser la sécurité des patients Confirmer que nous avons maintenant un appel à l'action pour la sécurité des patients (comme démontré dans le rapport Progresser vers la sécurité des patients l'engagement par l'action ) Démontrer l'alignement avec le travail et les priorités actuels des membres du Consortium Télécharger Cliquez ici pour Priorités en matière de sécurité des patients et de qualité des soins pour les participants au Consortium. Une recherche a été effectuée sur les sites Web des participants du consortium pour y trouver des plans stratégiques et des documents clés; les lois en matière de sécurité des patients et de qualité des soins ainsi que les pratiques de diffusion publique des indicateurs de qualité et de sécurité des patients ont également été passées en revue. Certains ouvrages récents sur la qualité et la sécurité des patients ont été examinés et résumés. Cette analyse est la troisième d'une série d'analyses contextuelles partagées avec le Consortium national sur la sécurité des patients. La première analyse est une analyse internationale sur les priorités en matière de sécurité des patients et de qualité des soins dans neuf pays. La deuxième analyse explore les principes liés à la mise en œuvre de changements à grande échelle. Cette analyse est une action émanant directement du plan d'action du Consortium, Progresser vers la sécurité des patients l'engagement par l'action. L'action spécifique consiste « dresser un inventaire et un état des lieux complets des initiatives actuelles en matière de sécurité des patients par province, territoire et organisation national ou provincial. »1Limites Les organismes et activités incluses dans cette analyse ne reflètent pas toutes les initiatives de sécurité et de qualité des patients à travers le pays. De nombreuses activités se déroulent au niveau régional et local et certaines activités ne sont pas affichées publiquement. Cette analyse met plutôt en évidence quelques-unes des initiatives plus importantes dans une perspective nationale, provinciale et territoriale des organismes qui sont impliqués dans le Consortium national sur la sécurité des patients. Ce document a été préparé en collaboration avec les membres du Consortium (de novembre 2014 à janvier 2015), et a été mis à jour par l'ICSP en octobre 2015 pour donner une image plus complète des priorités en matière de sécurité des patients de tous les participants.Priorités en matière de sécurité des patients et de qualité des soins pour les participants au Consortium Objectif Le but de cette analyse contextuelle est de fournir un résumé de haut niveau des priorités et des objectifs de sécurité des patients et de10/1/2020 2:23:49 AM3177https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Un Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des usagers pour les services de santé2996Sécurité générale des patients;Politique;Relations gouvernementales;Améliorer la culture;Partenariat avec les patients;Ressources s’adressant au patient et à la familleCadres de travail;Ressource s’adressant au patient et à la famille;Énoncés de position;Rapports et publications3/27/2019 7:48:00 PM Le besoin d'avoir un cadre national sur la qualité des soins et la sécurité des patients Partout au Canada, les services de santé sont exhaustifs, complexes et parfois compliqués. Chaque personne vivant au Canada mérite de recevoir des soins de santé sécuritaires et de haute qualité au moment et à l'endroit voulus. Dans l'ensemble, cela reflète notre expérience. Mais nous ne réussissons pas toujours. Des gens peuvent subir des préjudices par inadvertance alors qu'ils utilisent des services qui sont conçus pour les aider. En réalité, des préjudices imprévus se produisent dans un hôpital canadien ou en soins à domicile toutes les 78 secondes Toutes les 13 minutes et 14 secondes, quelqu'un meurt Les incidents de sécurité des patients sont la troisième cause de décès au Canada Les soins peuvent varier considérablement selon l'âge, le sexe, la race/l'ethnicité, la géographie et le statut socio-économique. L'accès à des services de santé de qualité est plus difficile pour les peuples autochtones (incluant les Premières Nations, les Inuits et les Métis), les Noirs, les identités « LQBTQ2S+ » (incluant les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles et questionnant), les immigrants, les minorités visibles et bien d'autres groupes diversifiés qui composent la population de notre pays. Bien que certaines régions aient déjà des plans ou des cadres de qualité et de sécurité en place, l'expérience des gens à l'égard des soins de santé continue de varier d'une région à l'autre du pays. Ces facteurs, lorsqu'ils s'ajoutent au besoin accru d'uniformité et de coordination dans le domaine des soins de santé en raison de la pandémie de COVID-19, nous incitent à nous demander comment concentrer nos efforts afin d'aligner l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins dans l'ensemble du pays, quel que soit le type d'organisation. Le Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients pour les services de santé est le premier du genre au Canada. Nous pouvons tous travailler ensemble pour accélérer la qualité des soins et la sécurité des patients dans tous les systèmes de soins de santé canadiens en priorisant cinq objectifs de sécurité et de qualité des soins. Ce cadre centré sur la personne décrit cinq volets comportant des objectifs conçus pour accélérer l'amélioration et pour aligner les lois, règlements, normes, politiques organisationnels canadiens et la participation du public sur la sécurité des patients et l'amélioration de la qualité des soins. Il comprend des guides d'action et des ressources adaptés à chaque groupe d'intervenants afin de vous aider à mettre en pratique les objectifs. Téléchargez la version PDF du Cadre Comment utiliser ce cadre Assurez-vous de profiter pleinement de tous les outils et des ressources de communication inclus dans cette trousse Téléchargez la Trousse de communication Pratique exemplaire Comment avez-vous utilisé le Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients pour favoriser l'amélioration de la qualité et de la sécurité? Veuillez envoyer un courriel à leadingpractices@healthstandards.org et partager votre expérience avec nous pour avoir l'occasion de devenir une pratique exemplaire ou de faire l'objet d'une étude de cas.Questionnaire d'évaluation Comment le Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients vous aide-t-il à vous aligner aux cinq objectifs en matière de qualité et de sécurité des soins? Excellence en santé Canada et l'Organisation de normes en santé (HSO) vous invitent à nous faire part de vos commentaires (sondage de 10 minutes) Faire le sondage Outil de mise en correspondance Un outil a été élaboré pour vous aider à mettre en correspondance les initiatives actuelles d’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients de votre organisme avec les buts, les objectifs et les résultats du Cadre. Cet exercice vous aidera à démontrer les points forts de votre organisme pour vous adapter au Cadre et découvrir les possibilités de travailler à la réalisation de ces objectifs clés pour assurer des soins sécuritaires de qualité supérieure. Outil de mise en correspondance au Cadre En cas de toutes questions ou commentaires ou pour partager vos expériences à l'égard du Cadre, veuillez contacter ServicesDeQualitéPourTous@healthstandards.org. contactez-nous Un Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des usagers pour les services de santéLe besoin d'avoir un cadre national sur la qualité des soins et la sécurité des patients Partout au Canada, les services de santé sont exhaustifs,6/21/2021 7:29:00 PM9526https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Cinq questions à poser au sujet de vos médicaments2997Sécurité générale des patients;Soins de proximité;Ressources s’adressant au patient et à la familleTrousses à outils et guides;Ressource s’adressant au patient et à la famille2/25/2016 8:39:49 PM Posez les bonnes questions concernant vos médicaments Lorsqu'un patient prend plusieurs médicaments ou fait la transition entre deux traitements, la sécurité peut devenir un sujet d'inquiétude. Vous-même ou un proche pourriez être à risque de recevoir des soins fragmentés, de subir des effets indésirables à un médicament ou des erreurs médicamenteuses. Pour vous engager activement dans votre propre santé, vous devez disposer de renseignements exacts afin d'assurer une utilisation sécuritaire de vos médicaments. Télécharger L'ICSP s'est allié à l'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada, Patients pour la sécurité des patients du Canada, l'Association des pharmaciens du Canada et la Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux pour dresser une liste des principales questions pouvant aider les patients et les proches aidants à entamer un dialogue sur les médicaments avec leur professionnel de la santé. Servez-vous de ces cinq questions dans les situations suivantes Lors d'un rendez-vous chez un médecin (p. ex. un omnipraticien ou un spécialiste, un dentiste, un optométriste) Chez votre pharmacien communautaire De retour à la maison après votre congé de l'hôpital Lorsque vous recevez des soins à domicile Vous êtes un fournisseur de soins? S'il vous plait, partagez cette précieuse ressource avec vos patients! Visitez l'ISMP Canada pour consulter des ressources et approbations supplémentaires Cliquez ici pour consulter des ressources supplémentaires Cliquez ici pour approuver et ajouter le logo de votre organisation Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à nous écrire au medrec@ismp-canada.org.Cinq questions à poser au sujet de vos médicaments Posez les bonnes questions concernant vos médicaments Lorsqu'un patient prend plusieurs médicaments ou fait la transition entre deux traitements, la10/1/2020 2:22:32 AM12491https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Projets d’amélioration de la sécurité2998Sécurité générale des patients;Améliorer la sécurité médicamenteuse;Préjudices associés aux soins de santéCadres de travail9/14/2018 2:52:12 PM L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) a réalisé quatre projets d'amélioration de la sécurité en 2018-2019. Trente équipes de partout au Canada ont participé à la Collaboration d'apprentissage des projets d'amélioration de la sécurité sur une période de 18 mois. Voici une brève description de chacun de ces projets Travail d'équipe et communication un projet axé sur l'amélioration de la culture de sécurité des patients et les résultats positifs pour les patients. Sécurité médicamenteuse aux points de transition des soins un projet axé sur l'amélioration de la sécurité des médicaments au congé pour les patients âgés fragiles et polymorbides. Récupération optimisée Canada un projet axé sur l'amélioration des résultats et de l'efficacité du système pour les patients subissant une chirurgie colorectale. Mesure et surveillance de la sécurité un projet axé sur la création d'une culture de la sécurité et la réduction des préjudices dans les établissements. Ces projets d'amélioration de la sécurité se sont conclus par un congrès virtuel les 28 et 29 octobre 2020. Allez voir la courte vidéo de ces faits saillants (422). Pour toute question, écrivez-nous au SafetyImprovementProjects@cpsi-icsp.ca.Projets d’amélioration de la sécurité L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) a réalisé quatre projets d'amélioration de la sécurité en 2018-2019. Trente équipes de2/11/2021 5:55:46 PM2044https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Créer un espace sûr : Aborder la question de la sécurité psychologique des travailleurs de la santé2999Soins de proximité;Sécurité générale des patients;Sécurité psychologique des travailleurs de la santéTrousses à outils et guides;Rapports et publications;Récits du personnel soignant1/6/2020 4:59:08 PM Le stress cumulatif, l'épuisement compassionnel et le traumatisme découlant des expériences liées aux incidents de sécurité des patients peuvent avoir des répercussions sur la santé mentale de nos prestataires de soins de santé. Ces facteurs contribuent à engendrer des erreurs de soins commises par inadvertance, des problèmes de santé mentale et l'usure des effectifs et viennent compromettre la sécurité des patients. La mise en œuvre d'un programme de soutien entre pairs et d'autres modèles de soutien a pour but non seulement d'aider les travailleurs de la santé à gérer leurs expériences en matière d'incidents de sécurité des patients, mais d'améliorer l'ensemble du système de santé et la sécurité des soins prodigués aux patients. Le manuscrit Créer un espace sûr Aborder la question de la sécurité psychologique des travailleurs de la santé et le Réseau canadien de soutien par les pairs ont été conçus pour aider les organisations de la santé à supporter les travailleurs de la santé en créant des programmes de soutien entre pairs (PSP) et d'autres modèles de soutien visant à améliorer le bien-être émotionnel des travailleurs de la santé et leur permettre de prodiguer des soins plus sécuritaires et de plus grande qualité à leurs patients. Le manuscrit Créer un espace sûr Aborder la question de la sécurité psychologique des travailleurs de la santé fournit un aperçu détaillé des modèles de soutien offert au Canada et à l'échelle internationale. Le manuscrit contient des lignes directrices sur les pratiques exemplaires, ainsi que des outils et des ressources pour aider les décideurs politiques, les organismes d'agrément et de réglementation, et les dirigeants du domaine de la santé à évaluer ce dont les travailleurs de la santé ont besoin en fait de soutien. Le Réseau canadien de soutien par les pairs destiné aux organisations de la santé constitue un forum conçu pour aider les organisations de la santé à la recherche de conseils pour la mise en œuvre de programmes de soutien entre pairs visant à aider les prestataires impliqués dans un incident de sécurité des patients. Télécharger Avertissement Le Réseau canadien de soutien par les pairs n'a pas été conçu pour offrir du soutien thérapeutique entre pairs; il est uniquement destiné à des fins informatives. Créer un espace sûr : La sécurité psychologique des travailleurs de la santé (soutien entre pairs et autres modèles de support)Le stress cumulatif, l'épuisement compassionnel et le traumatisme découlant des expériences liées aux incidents de sécurité des patients peuvent12/1/2020 4:49:07 PM4143https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Le Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécurité3000Sécurité générale des patientsTrousses à outils et guides;Rapports et publications4/25/2017 3:03:21 PM Au cours des dernières décennies, de nouvelles données ont prouvé que lorsque les fournisseurs de soins travaillent en étroite collaboration avec les patients et leur famille, le système de soins de santé devient plus sécuritaire, les patients vivent de meilleures expériences et obtiennent de meilleurs résultats cliniques. La participation des patients, de leurs familles et du public comprend la conception et la prestation des services et des programmes ainsi que l’évaluation et le suivi, l’établissement de politiques et de priorités et la gouvernance. Ce travail lié à la participation n’est pas facile et peut même paraître embarrassant à première vue. Il est possible que les fournisseurs de soins aient à renoncer à un certain contrôle, à changer leurs comportements pour mieux écouter et comprendre les patients, à chercher des moyens de créer des stratégies ensemble, à instaurer un climat de confiance et à intégrer le point de vue des patients. Les patients peuvent avoir à participer plus activement aux décisions se rapportant aux soins qui leur sont prodigués. Les leaders doivent appuyer tout ce travail en revoyant les pratiques afin d’intégrer la participation des patients à leurs procédures, politiques et structures. Ce qu’il faut savoir, c’est que tous les participants concernés peuvent bénéficier de la mise en œuvre de façons différentes et novatrices de travailler ensemble. Nous vous invitons à vous joindre à nous afin de faire progresser les niveaux d’engagement en vue d’améliorer la sécurité des soins. Nous sommes ouverts aux différents points de vue et aux idées qui pourront remettre en question le statu quo. Explorons de nouvelles avenues pour changer les comportements, en faisant preuve de courage et en mettant à contribution les perspectives uniques de chacun pour rendre l’expérience vécue dans le milieu de la santé plus positive. C’est cette conviction profonde en la force du partenariat qui a inspiré l’élaboration du Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécurité. Écrit par des patients, des prestataires et des dirigeant(e)s des systèmes de santé pour les patients, les prestataires et les dirigeant(e)s, ce guide d’information démontre notre engagement commun à assurer la sécurité et la qualité des soins de santé au Canada. Nous espérons que vous trouverez l’information contenue dans le présent guide utile dans le cadre de vos efforts. Télécharger Mieux encore, ajoutez un signet à cette page. Cette ressource est régulièrement mise à jour. Nous vous recommandons de la conserver parmi vos pages favorites pour être sûr de toujours avoir accès à sa version la plus récente. À qui s'adresse ce guide ? Ce guide s'adresse à toute personne concernée par la sécurité des soins et l'engagement des patients, notamment Les patients et les familles qui veulent savoir comment collaborer à leurs propres soins pour assurer leur sécurité Les patients partenaires qui veulent savoir comment ils peuvent aider à améliorer la sécurité des patients Les fournisseurs de soins intéressés à créer des partenariats avec les patients et les familles pour mettre en place des soins collaboratifs Les gestionnaires et les leaders responsables de l'engagement des patients, de la sécurité des patients ou de l'amélioration de la qualité Toutes autres personnes intéressées à s'associer aux patients pour élaborer des programmes et des systèmes de soins de santéBien que ce guide porte essentiellement sur la sécurité des patients, plusieurs des pratiques favorisant l'engagement des patients peuvent s'appliquer à d'autres domaines, comme la qualité, la recherche et l'éducation. Ce guide est conçu pour favoriser la participation des patients dans tous les secteurs de la santé. Quel est le but de ce guide ? Le but du guide est d'aider les patients et les familles, les fournisseurs de soins et les leaders à travailler ensemble de façon plus efficace pour améliorer la sécurité des patients. Cette ressource exhaustive est fondée sur des données probantes et des pratiques exemplaires. En travaillant en collaboration, nous pouvons identifier les risques de manière plus proactive, mieux soutenir les personnes concernées par un incident et aider à empêcher que des incidents similaires ne se reproduisent à l'avenir. Ensemble, nous pouvons induire une prestation de soins sécuritaires de qualité supérieure, concevoir conjointement des systèmes de soins de santé plus sécuritaires et nous améliorer constamment pour assurer la sécurité des patients. Que contient ce guide ? Un encadrement fondé sur des données probantes Des pratiques utiles pour favoriser la participation des patients Une synthèse de renseignements, de ressources et d'outils Des preuves à l'appui et des exemples de partout au Canada Des expériences vécues par les patients et les familles, les fournisseurs de soins et les leaders Des questions à régler pour renforcer les approches actuelles Des stratégies et des politiques visant à respecter les normes et les exigences des pratiques administrativesCliquez-ici pour apprendre comment et pourquoi le guide a été développé. ​ ​ ​ ​ Citation Équipe d’action pour l’engagement des patients, 2018. Le Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécurité. Institut canadien pour la sécurité des patients. Dernière mise à jour décembre 2019. Cette publication est disponible à l’adresse http//www.patientsafetyinstitute.ca/Engagementdespatients Le Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécuritéAu cours des dernières décennies, de nouvelles données ont prouvé que lorsque les fournisseurs de soins travaillent en étroite collaboration avec les10/8/2020 9:27:38 PM9475https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Mesurer et surveiller la sécurité3001Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santé;Améliorer la cultureTrousses à outils et guides;Rapports et publications;Cadres de travail7/12/2016 5:26:02 PMRepenser votre façon d'envisager la mesure et la surveillance de la sécurité des patients. La sécurité des patients ne se limite pas à l'examen des préjudices subis dans le passé. Comprendre la différence entre l'absence de préjudice et la présence de la sécurité est essentiel et requiert une vision plus large de la sécurité. Le Cadre de mesure et de surveillance de la sécurité, mis au point par le professeur Charles Vincent et ses collègues de la Health Foundation, comporte cinq dimensions dont les organismes, les services et les individus, y compris les dirigeants, les fournisseurs, les patients et les familles, peuvent se servir pour comprendre, orienter et améliorer la sécurité des patients. Cette nouvelle approche permet d'évaluer et d'analyser la sécurité « du chevet du patient jusqu'au conseil d'administration » en offrant un portrait en temps réel, complet et juste de la sécurité des patients. Le Cadre aide les utilisateurs à passer de l'« assurance » à la prise de renseignements, en mettant désormais l'accent sur la performance présente, sur les risques futurs et sur la résilience organisationnelle, et non plus sur les incidents préjudiciables passés. « Pour nous, le Cadre de mesure et de surveillance de la sécurité a fait passer la sécurité d'une perspective politique à une interaction quotidienne entre les prestataires de soins et les patients. Il a conduit à l'appropriation, l'engagement et la passion. » Dre Jan Sommers, Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse Télécharger Doté d'une série de questions importantes, vous pouvez prendre de meilleures décisions concernant la sécurité des soins que vous prodiguez. Les questions fondamentales sont Les soins aux patients ont-ils été sécuritaires dans le passé ? Nos systèmes et processus cliniques sont-ils fiables ? Nos soins sont-ils sécuritaires en ce moment ? Nos soins seront-ils sécuritaires à l'avenir ? Est-ce que nous répondons de mieux en mieux aux besoins ? Pour de plus amples renseignements, communiquez avec nous au info@cpsi-icsp.ca. « Nous avons commencé dans le monde de la sécurité en nous inquiétant vraiment des préjudices passés, et je crois que c'était vraiment important parce que ça a permis aux gens de mieux comprendre l'ampleur des enjeux liés à la sécurité. Mais c'est insuffisant, parce que les gens ne vont pas au travail en pensant aux incidents passés; ils vont au travail en pensant aux patients qu'ils vont voir au cours de la journée. C'est pourquoi, dans le cadre de cette évolution, nous plaçons la sécurité dans un contexte beaucoup plus pertinent pour les membres du personnel qui effectuent leur travail quotidien dans leur unité. Je pense que nous pouvons encore nous appuyer là-dessus. Nous pouvons acquérir une vision plus large du fonctionnement des unités et de la manière dont elles interagissent avec les autres unités. » Dr G. Ross Baker, Ph.D., professeur à l'Institut des politiques, de la gestion et de l'évaluation de la santé, Université de Toronto Table des matières Quel est le bien-fondé d'un cadre de mesure et de surveillance de la sécurité? Collaboration sur la mesure et la surveillance de la sécurité au Canada Recherche évaluative de la Collaboration sur le Cadre de mesure et de surveillance de la sécurité Témoignages En savoir plus sur le CMSS au Canada « Vos soins sont-ils sécuritaires? » - Mesure et surveillance de la sécurité du point de vue des patients et de leurs soignants - Projet de recherche Autres ressources Mesurer et surveiller la sécuritéRepenser votre façon d'envisager la mesure et la surveillance de la sécurité des patients.  La sécurité des patients ne se limite pas à11/17/2020 6:53:12 PM3552https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
Sécurité des soins à domicile3003Soins de proximité;Sécurité générale des patients;Préjudices associés aux soins de santéRapports et publications;Trousses à outils et guides6/5/2014 8:48:45 PM ​​​​​​​​​Dans la foulée de la publication de Sécurité à domicile Étude pancanadienne sur la sécurité des soins à domicile, l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) et de l’Association canadienne de soins et services à domicile (ACSSD) ont travaillé de concert avec l’équipe de recherche pour traduire les connaissances acquises au terme du projet en outils, ressources et programmes utilisables sur le terrain. Cliquez sur les liens ci-dessous pour accéder le matériel mis à la disposition du personnel soignant, des aidants, des familles et des décideurs politiques. Ressources à l’intention des prestataires de soins Ressources à l’intention des clients et de leur famille Ressources à l’intention des décideurs politiques et des universitairesSécurité des soins à domicile Dans la foulée de la publication de Sécurité à domicile : Étude pancanadienne sur la sécurité des soins à domicile , l’Institut canadien10/1/2020 2:25:07 AM2921https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx
SLD+ et pandémie : apprendre ensemble3004Soins de proximité;Sécurité générale des patientsRapports et publications9/10/2020 6:41:35 PM Faites comme des centaines d'établissements de soins de longue durée et de résidences pour personnes âgées, et renforcez votre préparation à la pandémie et à l'après-pandémie, ainsi que votre capacité d'intervention. La pandémie de COVID-19 a eu de profondes répercussions sur la santé et les soins des personnes âgées. Ses conséquences ont été particulièrement désastreuses pour les personnes qui vivent dans certains établissements de soins de longue durée et en résidence. La proportion des gens décédés de la COVID-19 qui résidaient dans ce type d'établissements, dans les premiers mois de la crise, était plus élevée au Canada que dans tout autre pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), atteignant près de 80 %[i], [ii]. Malgré cette triste réalité, certains organismes ont réagi au défi de façon inventive. Afin d'aider les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées à rapidement échanger et tirer parti de leurs apprentissages mutuels, la Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé et l'Institut canadien pour la sécurité des patients ont lancé le programme SLD+ et pandémie apprendre ensemble. SLD+ aide des centaines d'équipes qui fournissent des soins aux personnes âgées en milieu collectif – personnel, gestionnaires, responsables des politiques, résidents, membres de la famille, partenaires de soins et autres personnes – et qui travaillent fort pour gérer les situations difficiles d'aujourd'hui, tout en se préparant à celles de demain. Ce programme renforce la préparation à la pandémie et à l'après-pandémie, ainsi que la capacité d'intervention dans six domaines clés préparation; prévention; effectifs; réponse à la pandémie et capacité de mobilisation; planification des soins COVID-19 et non COVID-19; et présence des familles. Nous sommes là pour soutenir les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées pendant et après la pandémie. Rejoindre SLD+ En savour plus Consulter les instructions détaillées pour l’inscription au portail en ligne [i] Institut canadien d'information sur la santé. La pandémie dans le secteur des soins de longue durée où se situe le Canada par rapport aux autres pays?, Ottawa (Ont.), 2020. Accessible ici https//www.cihi.ca/sites/default/files/document/covid-19-rapid-response-long-term-care-snapshot-fr.pdf (consulté le 25 juin 2020). [ii] Estabrooks, C. A., S. Straus, C. M. Flood, J. Keefe, P. Armstrong, G. Donner, V. Boscart, F. Ducharme, J. Silvius et M. Wolfson. Rétablir la confiance la COVID-19 et l'avenir des soins de longue durée, Société royale du Canada, 2020. Accessible ici https//rsc-src.ca/fr/rétablir_la_confiance_la_covid-19_et_l_avenir_des_soins_de_longue_durée. SLD+ et pandémie : apprendre ensemble Faites comme des centaines d'établissements de soins de longue durée et de résidences pour personnes âgées, et renforcez votre préparation à la2/24/2021 9:55:59 PM2843https://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/toolsresourceshtmlTrueaspx