Connexion
CPSI partager              
12/10/2020 1:00 AM

Un entretien entre l'Institut pour la sécurité des patients du Manitoba (ISPM) et l'ICSP

L'Institut pour la sécurité des patients du Manitoba (ISPM) et l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) ont développé une relation réciproque, solidaire et fructueuse. Lorsque l'ICSP a lancé un avis de recherche pour tester un nouveau cadre stratégique visant à sensibiliser les décideurs gouvernementaux à la sécurité des patients, l'ISPM a été parmi les premiers à y répondre pour prêter main-forte!

Le plan stratégique 2018-2023 de l'ICSP vise à déployer des stratégies à l'échelle du système de santé pour garantir des soins de santé sécuritaire. Ce plan précise ce qui fonctionne et met l'accent sur la mobilisation. Les incidents liés à la sécurité des patients (les secteurs des soins de courte durée et de soins à domicile confondus) sont la troisième cause de décès, tout juste après le cancer et les maladies cardiaques. Selon les données de 2013, ces incidents ont causé pas loin de 28 000 décès au Canada. Au Canada, un incident lié à la sécurité des patients survient à chaque minute et 18 secondes, entraînant un décès toutes les 13 minutes et 14 secondes.

Ces données statistiques renvoient à une réalité inacceptable dont l'ampleur des conséquences néfastes est considérable.

Le cadre Renforcer notre engagement envers l'amélioration ensemble : un cadre stratégique pour la sécurité des patients se concentre sur l'utilisation des cinq principaux leviers politiques susceptibles d'induire des changements systémiques. En tant que leader d'opinion en matière de sécurité des patients au Canada, l'ICSP soutient les gouvernements provinciaux, territoriaux, les dirigeants du système de santé et d'autres responsables des politiques à élaborer et à améliorer les lois, les règlements, les normes et les politiques organisationnelles pour améliorer la sécurité des patients. L'ICSP se mobilise pour sensibiliser le public à la sécurité des patients.

Jan Byrd et Laurie Thompson
Jan Byrd et Laurie Thompson
L'ISPM était enthousiaste de collaborer à l'élaboration du cadre stratégique. Au dire de Laurie Thompson, directrice générale de l'ISPM, « cela aurait été inestimable pour nos premières démarches, lorsque le contexte était très différent. Pour nous, comme pour les organisations qui démarrent ou actualisent leur programme de sécurité des patients, le cadre se révélera un excellent guide. »

Laurie Thompson, Jan Byrd et Renee Misfeldt (coautrices du cadre stratégique de l'ICSP) se sont concertées pour proposer des exemples d'initiatives menées par l'ISPM qui illustrent l'utilisation des cinq leviers politiques du cadre.

Figure 1: Cadre stratégique pour la sécurité des patients du Canada. Contexte politique, Principes directeurs, Leviers politiques, Soins de santé les plus sécuritaires au monde, Application des connaissances, Mesures du succès, Acteurs clés

1. Législation

Le leadership gouvernemental est essentiel à la mise sur pied de mesures de protection visant à réduire les incidents liés à la sécurité des patients dans les soins de santé.

L'ISPM évalue la législation dans l'optique de la sécurité des patients. Lors de la dernière révision de la Loi sur les renseignements médicaux personnels, l'ISPM a soulevé des questions relatives à la divulgation d'informations aux patients et à leurs familles, comme celles-ci : « Met-on suffisamment l'accent sur l'équilibre entre la protection de la vie privée et le besoin des patients et des familles de recevoir les informations favorisant leur prise de décisions? Les matériels pédagogiques, comme source ponctuelle de renseignements, transmettent-ils des messages positifs sur les principes de soins centrés sur le patient et la famille? »

2. Réglementation

Le fait d'intégrer la sécurité des patients dans l'autorégulation professionnelle définit des attentes claires en matière de sécurité des soins aux patients prodigués par les prestataires de soins.

Au fil des ans, l'ISPM a collaboré à un certain nombre de projets avec des organismes de réglementation pour renforcer la sécurité des patients. Un de ces projets, intitulé « The Importance And Impact of An Apology: An Information Sheet » donne un coup de main aux organismes de réglementation pour promouvoir la présentation d'excuses comme un rouage essentiel de la déclaration des préjudices subis par les patients. Depuis 2016, l'ISPM collabore étroitement avec la Manitoba Alliance of Health Regulatory Colleges dans le cadre d'un nouveau système provincial de déclaration et d'apprentissage en matière de sécurité des patients. La visée? Généraliser les possibilités de création, d'apprentissage et d'amélioration de la sécurité à l'ensemble des disciplines et des sites de soins de santé.

3 Normes

L'obtention de l'agrément joue un rôle d'entraînement important pour la sécurité des patients et l'amélioration de la qualité.

L'ISPM crée des outils et des ressources à l'intention des organismes de prestation de services qui répondent aux normes d'agrément. En voici des exemples : un outil appuyant les politiques visant à éliminer l'utilisation d'abréviations, de désignations de doses et de symboles dangereux; un outil qui renseigne clairement les patients, les familles et les prestataires de soins de santé sur le processus d'incident critique; enfin, un ensemble de ressources intitulées It's Safe to Ask (en anglais seulement) qui favorise la prise en charge par les patients (ou clients) de leur sécurité, l'autoreprésentation et la compétence informationnelle en santé. La série de ressources It's Safe to Ask — initialement sous la direction de Jan Byrd de l'ICSP, en 2005 — a été conçue à la demande des régies régionales de la santé au cours des premières années pour promouvoir l'agrément.

4. Politiques organisationnelles

L'amélioration de la sécurité dépend d'une culture organisationnelle qui donne la priorité à la sécurité des patients et la favorise

L'ISPM a lancé en 2006 l'éducation à la gouvernance en collaboration avec les dirigeants provinciaux. Les conseils d'administration ont alors évalué leurs besoins'éducationnels sur les pratiques exemplaires en matière de gouvernance pour la sécurité des patients et la qualité. Collaborant avec l'ICSP pour tester l'éducation à la gouvernance, l'ISPM a proposé pendant plusieurs années des programmes adaptés à cette fin. D'ailleurs, leurs évaluations rapportent des répercussions positives sur les pratiques de gouvernance.

5. Participation du public

Dès ses débuts, l'ISPM s'est engagé à mobiliser le public. Outre la création d'une gamme d'outils et de ressources d'autoreprésentation, les nombreuses publications sur les médias sociaux, les présentations publiques et les séances d'information animées par des bénévoles, l'ISPM a organisé neuf forums publics dans le cadre d'une série intitulée We listen, We learn, We evolve (« Nous écoutons, nous apprenons, nous évoluons »). Ces forums permettent aux patients, à leurs familles et au public de se rencontrer et de discuter des questions et des préoccupations que soulève la sécurité des patients.

Pouvez-vous situer votre travail dans le cadre des 5 leviers politiques que nous avons définis?

Veuillez nous faire part de vos commentaires par courriel: jbyrd@cpsi-icsp.ca