Connexion
CPSI partager              
11/19/2019 7:00 AM

La #SuperSHIFTER Janet Bradshaw, coordonnatrice de projets, soutient le travail de Patients pour la sécurité des patients du Canada, un programme de l'Institut canadien pour la sécurité des patients dirigé par les patients. Mme Bradshaw, que ses collègues surnomment respectueusement Maman Ourse, se nourrit de sa passion, de son empathie et de sa créativité pour faire en sorte que la voix des patients soit entendue dans le système de santé.

Comment décririez-vous votre rôle au sein de l'Institut canadien pour la sécurité des patients?

Janet Bradshaw (right) with Abisaac Saraga at a Patients for Patient Safety Canada meeting
Janet Bradshaw (à droite) avec Abisaac Saraga lors d’une réunion de Patients pour la sécurité des patients du Canada

Comme coordonnatrice de projets, j'ai le privilège d'appuyer le programme de Patients pour la sécurité des patients du Canada; c'est ce qui occupe la majorité de mon temps. Lorsque nous recevons une demande d'engagement de patients, j'effectue le jumelage des patients membres avec l'occasion de participation proposée afin de faire progresser la sécurité des patients. L'an dernier, nous avons reçu plus de 100 demandes de mobilisation de patients volontaires visant à promouvoir la sécurité des patients et le travail de qualité. Je soutiens les coprésidentes de Patients pour la sécurité des patients du Canada et je noue des relations avec les bénévoles. J'ai également la chance de coordonner les réunions en personne de l'organisme.

À quoi ressemble une journée typique pour vous?

Il n'y a pas de journée typique. Ces jours-ci, je consacre beaucoup de temps à la planification et à la logistique de la prochaine réunion en personne de Patients pour la sécurité des patients du Canada, qui aura lieu en novembre. Aussi, je tente toujours de fournir un effort supplémentaire pour faire savoir aux patients membres à quel point nous les apprécions.

Dans mes temps libres, ce ne sont pas les projets qui manquent. Je fais beaucoup d'artisanat, j'adore le tricot et le crochet. Par le passé, j'ai créé des épinglettes en fleurs et en feuilles d'érable que je remets aux patients membres pour leur transmettre une petite partie de moi-même. Cette année, je fabrique des coquelicots pour tout le monde, car je trouve que c'est un bon moyen de rendre hommage aux heures de bénévolat que les patients membres nous donnent.

Qu'est-ce que vous préférez de votre travail à l'Institut canadien pour la sécurité des patients?

L'organisme offre un climat de soutien où il fait bon travailler. Les dirigeants assurent que nous avons les compétences nécessaires pour accomplir notre travail et que nous sommes à l'aise avec nos tâches.

J'apprécie les gens que j'y côtoie. Nous sommes une petite équipe qui réalise un travail important, et je sens que nous opérons un réel changement. Le quotidien est bien rempli et chacun s'y consacre avec passion.

Nous ne sommes pas ici uniquement pour le travail : nous y sommes parce que nous croyons en ce que nous faisons. Tout le monde a la cause à cœur et souhaite rendre le système de santé plus sécuritaire.

Les récits des patients et l'interaction avec eux sont les aspects de mon travail que je préfère. Leurs histoires sont tellement touchantes et contribuent véritablement à faire comprendre à la population que la participation des patients à l'amélioration des soins de santé est importante. Personnellement, ces récits m'inspirent.

Quels sont vos talents cachés?

Je suis positive et à l'affût du bon côté dans chaque situation. J'aime rassembler les gens et je cherche toujours des moyens pour aider les gens à travailler ensemble. C'est mon côté maman ourse, qui prend soin des autres, qui fait preuve d'empathie et de patience.

De quel moment vécu au sein de l'Institut canadien pour la sécurité des patients êtes-vous le plus fière?

Je trouve beaucoup d'épanouissement à bien faire les choses, à garder la flamme et à allumer la passion des patients membres lorsqu'ils racontent leur histoire. Chaque fois que je visionne leurs vidéos, je suis fière du rôle que j'ai joué en coulisses pour les aider à partager leur expérience et à faire une différence pour d'autres patients et pour le système de soins de santé.

Dans la campagne #Vaincrelesilence, la voix des patients est l'une des plus importantes. J'ai travaillé avec les patients, qui démontrent tellement de courage pour partager leurs récits. Leurs histoires sont tellement puissantes et contribuent à diffuser notre message. Je suis fière d'avoir été en mesure de les élever et de les aider à trouver leur voix afin qu'ils puissent contribuer au succès de la campagne.

Quel avenir espérez-vous pour la sécurité des patients?

La famille est une valeur fondamentale pour moi. J'ai une grande famille, qui compte cinq enfants et sept petits-enfants. Mon travail, je le fais aussi pour leur sécurité. Au cours des cinq prochaines années, j'aimerais voir un système de soins de santé plus sécuritaire et un public plus sensibilisé à la portée du problème afin qu'il puisse être vigilant et veiller à sa propre sécurité.

Mme Bradshaw célèbre son 5e anniversaire au sein de l'Institut canadien pour la sécurité des patients. Pour en apprendre davantage sur son travail chez Patients pour la sécurité des patients du Canada, écrivez-lui au jbradshaw@cpsi-icsp.ca.