Connexion
CPSI partager              
10/24/2019 2:00 AM

par Raphael Gotlieb, Precare Inc.

Raphael Gotlieb - photoJ'ai commencé à faire du travail bénévole dans une clinique d'oncologie à l'âge de 12 ans.  J'ai eu la chance, pendant toutes ces années, de vivre ma passion et de participer à des projets de recherche portant sur l'amélioration des soins aux patients et de la sécurité par l'innovation. Cela m'a permis de constater que les erreurs médicales sont, malheureusement, un facteur important de l'expérience des patients.

Les erreurs médicales touchent environ 7,5 % des patients canadiens chaque année et constituent la troisième cause de décès tant au Canada qu'aux États-Unis. La majorité d'entre elles sont attribuables à une prise de décision mal avisée; elles surviennent en chirurgie dans 50% des cas, et les modes de pensée sont un facteur causal (et non les compétences techniques) dans la moitié des cas. Cela m'a convaincu de faire ma recherche de thèse en chirurgie expérimentale, en créant une plateforme de simulation pour diagnostiquer les processus décisionnels des médecins afin d'améliorer la sécurité des patients.   

Nous nous sommes vite rendu compte que l'absence de participation des patients dans la prise de décision était un enjeu important.  La causalité dominante s'est progressivement précisée pour mettre en relief une éducation des patients inefficace.    

Les études canadiennes révèlent que les patients cliniques oublient 80 % de l'information qui leur est transmise par leur prestataire de soins. Et comme si cet état de fait n'était pas assez alarmant, le souvenir de l'information qu'ils retiennent est déformé.  De plus, l'éducation des patients telle qu'elle est dispensée actuellement coûte cher et est inefficace. Elle est exigeante sur le plan des ressources humaines, des formateurs, du personnel infirmier, des médecins; sans parler du format imprimé qui devient désuet et des barrières de la langue qui demeurent un enjeu de taille.

Email hands - photoAfin de remédier à ces entraves à l'éducation des patients, un nouveau paradigme a été créé, Precare.ca : une plateforme d'éducation gratuite destinée aux patients qui fournit des guides fondés sur les données probantes, présentés sous forme d'animations (Smart Health VideoMC). Il est prouvé que si l'information est transmise par des médias audiovisuels accessibles et motivants plutôt que sous forme textuelle, l'intégration de celle-ci est augmentée de 90 %. Chacun de ces guides animés est fourni en 20 langues communément parlées au Canada, permettant aux patients d'obtenir de l'information médicale dans des formats facilitant la compréhension, peu importe leur niveau d'alphabétisation, leur langue, leur culture et leurs modes de communication. 

Il y a, au Canada, plus de huit millions de gens dont la langue maternelle n'est pas l'une des langues officielles.  Rares sont les programmes d'éducation des patients qui fournissent du contenu traduit, ce qui crée une inégalité flagrante dans l'accessibilité à l'information pour ces patients. Du point de vue du système de santé, nous souhaitons réduire la dépendance aux imprimés et le besoin en ressources humaines qui mobilise des professionnels de la santé spécialisés, tout en améliorant la rétention de l'information et en favorisant une plus grande autonomie des patients.  La plateforme peut créer une boucle de rétroaction en suscitant l'engagement du patient et l'obtention d'information (MDcisionsMC) qui favorise une prestation de soins plus personnalisée, qui en retour fait encore davantage participer le patient. En optimisant la circulation de l'information dans le système de santé canadien, nous espérons réduire les complications et améliorer les soins. 

Des guides animés sont présentement disponibles pour visionnement à www.precare.ca, qui traitent de domaines variés, allant de l'obstétrique à l'oncologie. 

La plateforme a été développée en étroit partenariat avec l'Hôpital général juif de McGill, impliquant l'importante contribution des docteurs Sena Turkdogan, Gabriel Schnitman et Ben Segev à l'élaboration de Precare. La plateforme bénéficie de fructueuses collaborations avec des hôpitaux et des sociétés médicales du pays ainsi que d'un partenariat avec Récupération optimisée Canada, sous la direction du docteur Claude LaFlamme, et avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients, grâce au précieux concours de sa gestionnaire principale de programme Carla Williams.

Raphael Gotlieb, M. Sc. en chirurgie expérimentale, est chercheur médical pour l'Hôpital général juif et le fondateur de Precare inc., une plateforme virtuelle innovatrice qui fournit de l'information à jour fondée sur les données probantes, par le truchement de guides animés médicaux et chirurgicaux.