Connexion
CPSI partager              
Public; Fournisseur; Leader
2/4/2018 5:00 PM

En santé, les occasions d'améliorer les choses sont nombreuses, mais les gens travaillent souvent en vase clos. La volonté d'agir y est, les bonnes idées ne manquent pas, mais les équipes ont souvent besoin d'être soutenues dans leurs efforts d'amélioration.

La solution émanant d'un secteur

La Collaboration canadienne des soins intensifs (CCSI) a été créée en 2003 pour combler cette lacune dans le domaine des soins critiques et a, depuis, conçu et mis sur pied de nombreuses collaborations* couvrant une douzaine de sphères d'activité.  Ainsi, des équipes ont reçu du soutien pour améliorer les soins aux patients septicémiques, les pratiques de transfusion, les soins palliatifs, la gestion du delirium et la prévention des pneumonies acquises sous ventilation (PAV) et des infections liées aux cathéters intravasculaires centraux (CIC).  Dans l'ensemble, le bilan est positif. À titre d'exemple, une équipe au sein d'une Collaboration PAV et CIC a réussi à réduire son taux de PAV à 0 pendant 14 mois consécutifs, et une autre a enregistré 13 mois sans infections liées aux cathéters.

Un exemple

L'initiative la plus récente, une série virtuelle baptisée « DAD aux soins intensifs » (douleur, agitation et délirium à l'USI), s'est terminée en mars 2017. Elle a réuni 41 équipes interdisciplinaires d'amélioration (10 des soins pédiatriques et 31 des soins aigus pour adultes) pour travailler à l'amélioration de la gestion de la douleur, de l'agitation et du delirium.

 

En dix mois, les équipes ont participé à cinq webinaires et onze appels en ligne, au cours desquels les participants ont reçu du contenu clinique et des conseils sur la science de l'amélioration.  Les équipes ont fixé des objectifs précis, ont échangé des idées et des connaissances, ont mis en place des tests itératifs du changement, mesuré les progrès et partagé les approches de changement organisationnel qui ont réussi. Les équipes demeuraient en lien via une plateforme de partage en ligne.  

Vous trouverez quelques-unes de leurs productions écrites en suivant les liens ci-dessous : 

L'approche collaborative a fourni une plateforme pour tisser des liens, apprendre les uns des autres et réaliser des changements substantiels dans une variété de contextes de soins. Peut-être serez-vous intéressés à vous joindre à une collaboration dès que l'occasion se présentera?

Ce que vous pouvez faire – dès aujourd'hui!

« Les participants ont affirmé avoir grandement apprécié les échanges avec leurs collègues canadiens qui sont aux prises avec des problématiques semblables et qui veulent réaliser des progrès. »

En l'absence d'une collaboration formelle, voici quelques idées pour mieux réseauter et soutenir la mise en œuvre :

  • Vérifiez s'il y a d'autres organisations dans votre communauté que vous pourriez visiter ou desquelles vous pourriez tirer des enseignements (y compris celles qui ne sont pas du secteur de la santé)
  • Joignez-vous à une liste de distribution ou à une plateforme de média social qui met en réseau des intervenants qui font face au même défi, plus précisément ceux qui prennent part activement à des initiatives d'amélioration.
  • Renseignez-vous sur les pratiques innovatrices d'organisations de classe mondiale
  • Ne vous fiez qu'aux approches d'amélioration validées.
  • Partagez vos données, vos apprentissages et les défis auxquels vous faites face avec les personnes appropriées.

Pour terminer, nous vous laissons sur cette pensée du Dr W. Edwards Deming : « Quand on collabore, tout le monde gagne. »

* Créées par l'Institute for Healthcare Improvement (IHI) en 1993, les collaborations (aussi connues sous le nom de « collaborations des séries d'apprentissage » (Breakthrough Series Collaboratives) ont été utilisées avec succès à l'échelle mondiale dans le but d'améliorer de façon significative la qualité et la sécurité des soins de santé. Guidées par le principe que « tout le monde enseigne, tout le monde apprend », de nombreuses organisations unissent leurs efforts pour apporter des améliorations à un enjeu spécifique de la santé. L'approche permet aux équipes de se pencher sur un problème commun, de profiter des idées des autres et de partager leurs apprentissages en cours de route. Le processus consiste en trois ou quatre séances d'apprentissage, en des phases d'action pour les équipes et en des méthodes de soutien (appels de mentorat, aide à l'évaluation, forum de discussion, partage de documentation, rétroaction de la faculté d'experts).

Auteurs :

Bruce Harries a cofondé Improvement Associates en 2000. Il est présentement directeur de la Collaboration canadienne des USI et a prodigué ses conseils d'expert dans le cadre de plusieurs initiatives, dont la carte de pointage nationale USI et Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! Il siège au Health Quality Council of Alberta (HQCA) et est membre facultaire de la Quality Academy de BCPSQC. Il est diplômé de l'Université Trent ainsi que de la Banff School of Advanced Management, et détient un MBA de l'Institut IMD de Lausanne, en Suisse.

Leanne Couves a cofondé Improvement Associates en 2000. Mme Couves a conçu et appuyé plus de 20 collaborations des séries d'apprentissage partout au Canada, et a enseigné dans le cadre d'au-delà de 70 séances d'apprentissage.  De plus, elle a dirigé la rédaction de plusieurs guides d'amélioration fondés sur ces approches. Elle est membre facultaire de la Quality Academy de BCPSQC. Leanne est détentrice d'un baccalauréat en commerce et d'un certificat en éducation permanente pour adultes de l'Université d'Alberta.