Connexion
CPSI partager              
Fournisseur; Leader
8/24/2020 7:00 AM

​Dans nos fils de nouvelles, on ne compte plus les témoignages décrivant les graves répercussions de la COVID-19 sur les résidents des établissements de soins de longue durée et des résidences pour personnes âgées ainsi que sur leur famille. Et pour cause. Au Canada, le secteur a été frappé de plein fouet par la pandémie, avec des conséquences désastreuses, notamment dans les établissements de soins de longue durée.

Parmi les décès attribuables à la maladie, huit sur dix sont survenus en ESLD, soit le double de la moyenne des pays de l'OCDE.1 En date du 12 août 2020, on comptait plus de 18 300 cas et 7 011 décès parmi les résidents des ESLD et des résidences pour personnes âgées du pays.

Malgré cette triste réalité, certaines organisations font preuve d'inventivité pour répondre aux défis posés par la pandémie.

Repenser les soins

L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) et la Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé (FCASS) ont publié un rapport national dans lequel ils rassemblent des témoignages et les enseignements directement tirés de la COVID-19 : Repenser les soins aux personnes âgées : les prochaines étapes de la réponse à la COVID-19 dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées. Celui-ci repose sur plus de 40 entrevues réalisées entre la fin du mois de mai et le début du mois de juin 2020 avec des proches partenaires de soins, des dirigeants de la santé et des responsables des politiques de tout le pays.

Ce rapport présente des mesures applicables dès maintenant – dans le cadre d'un nouveau programme d'apprentissage – afin que les établissements offrant des soins aux personnes âgées puissent être mieux préparés aux prochaines vagues de la pandémie, lesquelles pourraient coïncider avec la grippe saisonnière cet automne.

Des pratiques prometteuses : les six « P »

Ces mesures dégagées dans le rapport découlent des « pratiques prometteuses » recensées dans six grands domaines et forment l'assise du programme que nous avons mis sur pied pour soutenir les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées.

Destinées à aider les organisations à se préparer à de futures éclosions ou à en atténuer les effets, les pratiques prometteuses – les six « P » –, s'articulent autour des thèmes suivants : 1) Préparation, 2) Prévention, 3) Personnel, 4) Plan de réponse à la pandémie et capacité de mobilisation, 5) Planification des soins associés ou non à la COVID-19, et 6) Présence des familles.

Programme SLD+ et pandémie : apprendre ensemble

Le programme SLD+ et pandémie : apprendre ensemble aide les 5 800 établissements de soins de longue durée et résidences pour personnes âgées du Canada à apprendre les uns des autres et à appliquer les pratiques prometteuses décrites dans le rapport. Destiné aux organisations qui souhaitent se préparer, qu'elles aient ou non connu une éclosion de COVID-19, il offre entre autres au personnel, aux gestionnaires, aux responsables des politiques, aux familles des patients et aux proches aidants, – qui travaillent fort pour gérer les situations difficiles d'aujourd'hui et se préparer à celles de demain – un outil d'auto-évaluation, des séances de formation sur les pratiques prometteuses, un financement de démarrage pour faciliter la mise en œuvre de ces pratiques (en fonction de critères d'admissibilité) et des occasions d'apprentissage collectif.

Le programme se veut modulable pour permettre aux organisations d'apporter rapidement des changements parmi une vaste offre virtuelle :

  1. Webinaires : Une série de webinaires sur les six « P », animée par des spécialistes du domaine, permet au personnel des établissements de soins de longue durée et des résidences pour personnes âgées de tout le pays d'apprendre de leurs collègues confrontés aux mêmes difficultés pendant la pandémie.
  2. Caucus nationaux : Les équipes inscrites au programme SLD+ peuvent participer à des caucus nationaux bimensuels tenus par des experts et discuter des questions relatives à la sécurité et à l'efficacité des soins pendant la COVID-19 et des solutions pratiques susceptibles d'être mises en œuvre dès maintenant.
  3. Auto-évaluation : Un outil d'auto-évaluation vise à aider les organisations à évaluer leur degré de préparation à de nouvelles vagues de COVID-19, à déterminer les points à améliorer et à définir des objectifs d'amélioration.
  4. Encadrement et financement de démarrage : Après avoir défini leurs objectifs d'amélioration, les équipes peuvent présenter une demande d'encadrement et de financement de démarrage (jusqu'à 5 000 $) pour faciliter la mise en œuvre des pratiques prometteuses dans leur établissement.

En outre, un Laboratoire des politiques virtuel aura lieu à la fin de l'automne au sujet de la politique sur la présence des familles dans les établissements de soins de longue durée.

Alors que le secteur des soins de longue durée se prépare à l'arrivée de l'automne, la FCASS et l'ICSP collaborent avec le BC Patient Safety and Quality Council et d'autres organisations afin de s'assurer que les efforts déployés répondent aux besoins ressentis partout au pays.


1
Institut canadien d’information sur la santé. La pandémie dans le secteur des soins de longue durée : où se situe le Canada par rapport aux autres pays? Ottawa (Ont.), 2020. Accessible ici : https://www.cihi.ca/sites/default/files/document/covid-19-rapid-response-long-term-care-snapshot-fr.pdf [consulté le 25 juin 2020].