Connexion
CPSI partager              
2/5/2020 6:00 AM

A special issue of Healthcare Quarterly assembles conclusions of CPSI’s National Patient Safety ConsortiumCette année, dans un numéro spécial du Healthcare Quarterly, l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) a réuni certains des éléments les plus importants du Consortium national pour la sécurité des patients, qui a débuté en 2014. Le Consortium était le résultat d'un principe directeur unique: présenter un plan d'action pancanadien pour apporter de réels changements à la sécurité des patients. Il n’aurait pas pu réussir s’il ne s’agissait que du programme d’une seule organisation. Cela a nécessité l'engagement de plus de 40 organisations, gouvernements, groupes professionnels et patients.

Regardez le PDG de l'ICSP, Chris Power, présenter ces résultats lors du petit-déjeuner de Longwoods avec les chefs le 15 janvier 2020.

Vous pouvez lire les rapports des groupes participants sur le site Web Healthcare Quarterly. Cependant, nous avons préparé un petit résumé de chacun des rapports pour examen.

  1. Découvrez le chemin parcouru en matière de sécurité des patients. Au cours des 20 dernières années, la sensibilisation et la reconnaissance de l'importance de la sécurité des patients et de la qualité des soins de santé se sont intensifiées: lisez un aperçu de certaines initiatives pancanadiennes clés.
  2. Examiner la culture de l'engagement et de l'amélioration à travers le Canada. Celles-ci ont été provoquées par un consensus constant sur les priorités clés, un niveau de collaboration sans précédent et un leadership partagé avec divers intervenants et patients et familles en tant que partenaires à part entière.
  3. Le Consortium national pour la sécurité des patients n'aurait pas pu réussir sans l'engagement des patients à chaque étape. Comment les patients étaient-ils véritablement engagés dans une initiative de changement à grande échelle?
  4. Du point de vue de deux anciens patients et d'un médecin, comment capitaliser sur les expériences et les apprentissages des personnes lorsque les interventions de santé tournent mal? Comment tirer les leçons des erreurs passées?
  5. Never Events for Hospital Care in Canada a été publié en 2015, décrivant les incidents de sécurité des patients qui causent des dommages graves aux patients ou la mort, qui peuvent être évités en utilisant des freins et contrepoids organisationnels. Nous devons aller plus loin, collaborer entre les systèmes, afin que nous puissions apprendre les uns des autres et prévenir les dommages aux patients.
  6. Initialement développé comme une liste de contrôle pour les patients et les prestataires de soins de santé, «5 questions à poser sur vos médicaments» est passé d'un engagement commun à donner aux patients des questions en un outil qui a été officiellement approuvé par plus de 70 organisations dans le monde et traduit en plus de 30 les langues.
  7. Nous avons fait la promotion du programme de récupération améliorée après la chirurgie pour aider les patients à mieux se préparer à la chirurgie et à récupérer plus rapidement. Les patients, les prestataires de soins de santé et les systèmes de santé se sont réunis pour créer des outils et des ressources basés sur les preuves les plus récentes.
  8. Les hauts dirigeants du secteur de la santé sont des influenceurs clés dans l'instauration d'une culture organisationnelle attachée à la sécurité des patients. Le bundle de la culture de la sécurité des patients pour les PDG et les hauts dirigeants de la santé est un ensemble cohérent de pratiques fondées sur des preuves qui établissent une culture de qualité et de sécurité.
  9. Un environnement sûr est sûr pour tous. Cela implique de reconnaître que la sécurité des patients et la sécurité du personnel et des médecins ne sont pas des stratégies distinctes et que la sécurité des patients, du personnel et des médecins ne s'excluent pas mutuellement.
  10. Au cours de deux collaborations d'apprentissage à domicile, des équipes de partout au pays ont mobilisé des patients et des familles, évité les dommages causés par des incidents de sécurité tels que les chutes, et amélioré la collaboration interprofessionnelle, le travail d'équipe et la communication.
  11. Il existe des risques de sécurité uniques pour les prestataires, les patients et les soignants familiaux à domicile, y compris les facteurs physiques, environnementaux et sociaux. Cela nécessite un travail de collaboration avec les patients et leurs familles pour identifier, gérer et minimiser les risques autant que possible.
  12. La mesure et la surveillance des infections nosocomiales fournissent des données clés pour mieux comprendre l'ampleur du problème. Cependant, des incohérences dans l'utilisation de définitions et de pratiques de surveillance normalisées rendent difficile la comparaison et la fixation d'objectifs pour réduire le taux d'IAS dans les hôpitaux canadiens.
  13. Malgré les meilleurs efforts au sein de notre système de santé, des incidents de sécurité des patients continuent de se produire. Une transformation au niveau du système est nécessaire pour améliorer la sécurité. L'implication des patients et des citoyens intéressés à chaque étape du processus est un facteur de réussite essentiel dans cette transformation.

Lisez tous les rapports ci-dessus sur le site Web Healthcare Quarterly!