Connexion
CPSI partager              
Fournisseur; Leader; Public
8/20/2019 6:00 PM

Page Banner of Parlaiment Hill with text that reads Government Relations

Le lundi 12 août 2019, l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), ainsi que Patients pour la sécurité des patients du Canada et des partenaires défenseurs de la cause de la santé ont rencontré la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, pour souligner les préoccupations suscitées par le mouvement croissant en faveur de l’importation en vrac de médicaments canadiens aux États-Unis.

L’ICSP, comme d'autres intervenants présents à la réunion, craint que les importations en vrac n’entraînent de graves pénuries de médicaments au Canada, qui pourraient mettre en péril la santé des patients canadiens. L’approvisionnement en médicaments du Canada, qui répond à peine aux besoins actuels du pays, n’est certainement pas suffisant pour desservir à la fois les patients canadiens et américains.

L’ICSP a fait savoir à la ministre de la Santé que, d’après les besoins nationaux estimatifs des fabricants ayant des chaînes d’approvisionnement mondiales, le système de santé canadien n’est pas en mesure de répondre à la demande accrue qui pourrait découler d’une relation commerciale directe entre le Canada et les États-Unis. L’approvisionnement en médicaments est tout simplement insuffisant et ne sera pas disponible au Canada pour répondre à de telles demandes, entraînant ainsi des préjudices évitables pour les citoyens et les citoyennes à l’échelle du pays et des pressions supplémentaires sur les systèmes de santé et les fournisseurs de soins.

Au début de la réunion, la ministre Petitpas Taylor a déclaré que le dossier de l’importation en vrac était de la plus haute priorité et que, dans le cadre de cette discussion, elle demeurait à l’écoute des divers avis. Elle a fait remarquer qu’il était essentiel d’entendre notre point de vue et que les commentaires du groupe orienteraient les mesures prises par Santé Canada. Il n’est pas facile de trouver des solutions à ce problème, et un plan détaillé est nécessaire pour prévenir les conséquences indésirables. Au cours des prochaines semaines, la ministre rencontrera le commissaire de la FDA des États-Unis, M. Norman Sharpless, pour discuter des préoccupations du Canada.

L’Institut canadien pour la sécurité des patients et Patients pour la sécurité des patients du Canada participeront à une prochaine séance d’information technique à Santé Canada pour discuter des options du gouvernement en matière de réglementation. Nous continuerons d’encourager le gouvernement à écouter les patients et les consommateurs et à prendre des mesures énergiques afin que l’approvisionnement en médicaments soit assuré au Canada et que la sécurité des patients canadiens ne soit pas compromise.