Connexion
CPSI partager              
Public; Fournisseur
5/11/2020 3:00 AM

Mike VillenueveL’année 2020 a été proclamée par l’Organisation mondiale de la Santé l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier. Au Canada, la Semaine nationale des soins infirmiers a lieu la deuxième semaine de mai. Avec toute la pression et l’incertitude causées par la COVID-19, nous comptons plus que jamais sur le personnel infirmier en première ligne des soins de santé. Dans ces récits, nous rendons hommage à notre personnel, à nos amis et à nos partenaires qui ont choisi cette vie héroïque de sacrifice et de service.

« Je suis infirmier », nous dit Mike Villeneuve, PDG de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada. « Beaucoup de gens se portent volontaires pour trouver cet esprit de service, mais j’ai trouvé une carrière où je pourrais servir, enseigner et aider les autres - et être payé pour ça. Tout cela me convenait. »

Mike Villeneuve a obtenu son baccalauréat en sciences infirmières en 1983 à l’Université de Toronto. Il a d’abord travaillé en neurochirurgie à Sunnybrook, et il a gardé cette orientation pendant près de 20 ans, jusqu'à l’obtention d’une maîtrise en 1993. Il a fait une pause pour réévaluer cette orientation en 1999 lorsqu’il a été licencié, et il se préparait à revenir à la prestation de soins de santé lorsqu’une collègue, chef de direction fédérale des soins infirmiers, l’a invité à la rejoindre à Ottawa.

« Je n’étais absolument pas préparé à devenir le conseiller de direction principal du Bureau de la politique des soins infirmiers », admet Mike, « mais ce que ma collègue voulait, c’est quelqu’un qui était plongé dans l’angoisse de la première ligne, ancré dans la pratique, et qui pouvait réfléchir dans l’action. C’était moi. » Après presque 20 ans en politique, il a été recruté par l’Association des infirmières et infirmiers du Canada en 2017.

« Je ne suis pas sûr que les compétences en soins infirmiers se traduisent directement dans le monde des affaires », déclare Mike. « Ce que je veux dire, c’est que j’aurais peut-être été mieux préparé avec un MBA. Ce que fait la formation en soins infirmiers, c’est vous aider à regarder les gens dans les yeux et à leur demander ce qui ne va pas. Il y a quelque chose qui ne va pas. Vous souffrez? Le côté relationnel des affaires, le leadership, le réseautage... tout cela est beaucoup plus facile après une carrière en soins infirmiers. »

Cependant, lorsque nous parlons d’incidents liés à la sécurité des patients et des erreurs du système - en particulier de l’incident qu’il a vécu (des médicaments administrés au mauvais patient) et qui continue de le tourmenter 35 ans plus tard - les infirmiers et les infirmières jouent un rôle majeur. « En fin de compte, nous représentons la dernière ligne de défense », déclare Mike. « Nous savons quand nous devrions ralentir, quand nous devrions écouter - et, en 1985, je ne l’ai pas fait. »

L’inquiétude de Mike est que le personnel infirmier soit confronté chaque jour à ce même niveau accru de stress, de contraintes et parfois de manque de soutien pendant la pandémie.

« Je voudrais simplement souhaiter à tous les infirmiers et infirmières une excellente Semaine nationale des soins infirmiers », conclut-il. « Nous n’aurions jamais pensé que l’Année du personnel infirmier serait comme ça - nous parlons de se laver les mains comme le faisait Florence Nightingale en 1854! Je tiens donc à remercier chaque infirmière et chaque infirmier, au Canada et dans le monde entier, pour sa courage durant ce pandémie. »

L’Institut canadien pour la sécurité des patients rend hommage aux efforts de tout le personnel infirmier - en fait, de tous les fournisseurs de soins de santé - du Canada et du monde entier. Ils comptent parmi nos plus ardents défenseurs de la sécurité des patients et des soins aux patients. La sécurité des patients est absolument essentielle à la qualité des soins de santé, et nous dépendons des infirmières et des infirmiers à tous les jours.

Merci.