Connexion
CPSI partager              
3/5/2020 4:00 AM

En mai 2019, la 72e Assemblée mondiale de la santé a adopté la résolution WHA72.6 Action mondiale pour la sécurité des patients qui reconnaissait la sécurité des patients comme étant une priorité mondiale clé en matière de santé. C’était un moment décisif pour la sécurité des patients partout dans le monde… Il faut mettre l’accent sur la sécurité des patients maintenant!

La résolution a établi la Journée mondiale de la sécurité des patients qui sera célébrée le 17 septembre de chaque année et le Canada a su relever le défi avec notre célébration! Entre autres mesures clés, la résolution demande à ce que le directeur général de l’OMS formule un plan d’action mondial pour la sécurité des patients d’ici mai 2021 et soumette un rapport sur les progrès accomplis tous les deux ans à l’Assemblée mondiale de la santé.

Sandi Kossey et Ioana Popescu au siège de l'Organisation mondiale de la santé à Genève.

​Sandi Kossey et Ioana Popescu au siège de l'Organisation mondiale de la santé à Genève.

Pour commencer à formuler cette Action mondiale sur la sécurité des patients, l’OMS a réuni des experts, des parties intéressées et des partenaires de partout dans le monde pendant trois jours à Genève, en Suisse. Étant une sommité nationale et internationale vénérée en matière d’amélioration de la sécurité des patients et en tant que Centre collaborateur de l’OMS pour la sécurité et l’engagement des patients, l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) a fait une contribution clé à cet événement. Sandi Kossey, directrice générale des partenariats stratégiques et Ioana Popescu, gestionnaire principale de programme, se sont jointes à d’autres experts, conseillers, chercheurs, universitaires et représentants de toutes les régions de l’OMS et du siège de l’organisation. Plus de 45 pays ainsi que vingt organisations et associations internationales, organisations économiques, fondations et groupes de patients étaient représentés, y compris des membres du conseil consultatif et du réseau mondial de Patients pour la sécurité des patients, que l’ICSP appuie dans le cadre de son mandat de Centre collaborateur de l’OMS.

Lors de l’Assemblée, qui était présidée par Sir Liam Donaldson et coprésidée par Ed Kelly et Neelam Dhingra, le leadership mondial de longue date de l’ICSP en ce qui touche les partenariats avec les patients grâce à son soutien pour Patients pour la sécurité des patients du Canada (PPSPC) a été présenté comme un modèle d’excellence qui devrait être imité et diffusé partout dans le monde par l’entremise du plan d’action. Nos succès avec le Plan d’action intégré, la campagne « Vaincre le silence », l’Alliance de patients pour la sécurité des patients, et les nombreux cadres de référence et ressources pour la sécurité et la mobilisation des patients ont été cités comme des éléments qui pourraient être inclus dans le plan d’action.

L’Action mondiale pour la sécurité des patients est un engagement de l’OMS, des organisations internationales de la santé et des États membres à prendre des mesures concrètes pour réduire le fardeau global des préjudices causés aux patients par des soins non sécuritaires et elle sera fondée sur les principes directeurs d’équité, de durabilité et de reddition de comptes. Le plan d’action s’inspirera d’autres priorités et défis mondiaux en matière de sécurité des patients et cherchera à s’harmoniser avec eux. Il sera positionné de façon stratégique pour faire avancer les travaux de l’OMS visant à assurer une couverture sanitaire universelle et sera aligné sur les objectifs de développement durable des Nations Unies. Le plan constituera une feuille de route pour l’initiative phare de l’OMS « Une décennie pour la sécurité des patients 2020-2030 ».

La sécurité des patients reçoit enfin l’attention et la priorité qu’elle mérite. Le Canada devrait être fier de son engagement et des succès qu’il a réalisés jusqu’ici, et de notre leadership mondial en matière de sécurité et de mobilisation des patients, et nous devrions être motivés à nous joindre à la communauté mondiale et à rendre les soins aussi sécuritaires que possible, et ce, le plus rapidement possible. D’ici la fin de la décennie, en 2030, nous nous attendons à ce que le Canada et le monde aient beaucoup à célébrer. 

Dans la salle du Conseil d'administration du siège de l'Organisation mondiale de la santé à Genève, des experts de 40 pays ont jeté les bases de « Une décennie pour la sécurité des patients 2020-2030 ».

​Dans la salle du Conseil d'administration du siège de l'Organisation mondiale de la santé à Genève, des experts de 40 pays ont jeté les bases de « Une décennie pour la sécurité des patients 2020-2030 ».



















Un patient partenaire de PPSPC a émis l’observation suivante : « les connaissances et l’énergie de ceux qui ont subi des préjudices peuvent être comparées aux chutes du Niagara avant qu’elles ne soient utilisées pour produire les merveilleux bienfaits sociaux qu’elles procurent depuis tant d’années. Il n’y a pas d’expérience plus puissante que celle-ci pour fournir la motivation nécessaire pour faire en sorte qu’un événement tragique ait une conséquence positive – rendre hommage à l’être cher qu’on a perdu et empêcher que d’autres ne subissent les mêmes préjudices. » 

L’Action mondiale pour la sécurité des patients : « Une décennie pour la sécurité des patients 2020-3030 » vise à mettre à profit le pouvoir des patients, des professionnels et des chefs de file de partout dans le monde pour améliorer la sécurité des patients de façon visible et durable.

Nous ne pourrons pas réaliser cet objectif sans vous.  Communiquez avec Patients pour la sécurité des patients à patients@cpsi-icsp.ca