Connexion
CPSI partager              
1/10/2019 3:00 AM

Ce projet d'amélioration de la sécurité est conçu pour les établissements de soins actifs qui s'occupent de personnes âgées fragiles. Les équipes participantes apprendront à réduire les taux de réadmissions  liées aux problèmes de sécurité médicamenteuse au congé de l'hôpital chez les patients fragiles présentant une polymorbidité.

L'Alliance canadienne pour une stratégie nationale sur les aînés souligne que 65 % des personnes âgées canadiennes prennent des médicaments appartenant à cinq classes de médicaments ou plus, tandis que39 % des adultes de plus de 85 ans prennent des médicaments appartenant à dix classes de médicaments ou plus. Près de 40 % des Canadiens âgés prennent au moins un médicament inapproprié. De plus, 12 % prennent plusieurs médicaments inappropriés, dont l'utilisation est associée à des hospitalisations évitables et à des réadmissions à l'hôpital en raison d'effets médicamenteux indésirables. Bien souvent, la réduction de la consommation de médicaments inappropriés chez une personne âgée peut contribuer à réduire son risque de devenir plus fragile.

Un projet d'amélioration de la sécurité médicamenteuse aux points de transition des soins visant à aider les équipes de soins de santé à avoir une incidence importante sur les taux de réadmissions se déroulera d'janvier 2019 à octobre 2020. Le projet d'amélioration de la sécurité médicamenteuse aux points de transition des soins est une collaboration d'apprentissage qui favorisera de meilleurs résultats pour les patients fragiles, notamment de meilleurs résultats cliniques, une durée de séjour réduite, moins de réadmissions à l'hôpital et des économies globales pour le système de soins de santé du Canada.

« Malgré les meilleures intentions des fournisseurs de soins de santé et la conception des systèmes de santé, les médicaments peuvent causer des incidents liés à la sécurité des patients », nous dit Mike Cass, gestionnaire principal de programme à l’Institut canadien pour la sécurité des patients. « La collaboration sur la sécurité médicamenteuse aidera les participants à repérer les clients fragiles qui risquent de vivre des problèmes liés à la sécurité médicamenteuse et apprendre à appliquer de nouveaux processus de gestion de la pharmacothérapie au congé de l’hôpital. »

Chaque équipe de base, composée de quatre membres, assistera à deux séances d'apprentissage en personne et à sept séances d'apprentissage en ligne et sera encadrée par des professeurs et des accompagnateurs experts issus de partout au Canada. Les équipes recevront des éléments clés sur la mise en œuvre et le transfert des connaissances qui les aideront dans leurs efforts de mise en œuvre pour assurer le succès et la durabilité des acquis de leur projet.  

Seules huit équipes de partout au pays seront sélectionnées pour participer à la Collaboration sur la sécurité médicamenteuse. Ne manquez pas cette occasion! Cliquez ici pour télécharger la déclaration d’intérêt.

Pour en savoir plus, joignez-vous à un webinaire d'information à 12 h (midi HE) le mardi 5 février ou le mardi 12 février!


(le mardi 5 février)

(le mardi 12 février)

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 1er mars 2019. Pour de plus amples renseignements, veuillez envoyer un courriel à medsafety@cpsi-icsp.ca

La Collaboration sur la sécurité médicamenteuse est l'un des trois projets d'amélioration de la sécurité créés pour aider les organismes de soins de santé à accroître la sécurité des patients. Cliquez ici pour en savoir plus au sujet de la collaboration axée sur le travail d'équipe et la communication ainsi que la collaboration d’apprentissage de Récupération optimisée Canada.