Connexion
CPSI partager                                                   
8/4/2020 7:00 AM 8/4/2020 8:30 AM Webdiffusion

Mardi 4 août à 12 h HAP (13 h HAR ou 15 h HAE) — durée : 1,5 h Patients pour la sécurité des patients du Canada

En tant que patients et familles ayant subi des préjudices, nous imaginons des approches progressives en réponse aux incidents liés à la sécurité des patients, dans l'objectif de rétablir la santé et la confiance.

Nous pouvons changer la manière dont nous réagissons à ce type de préjudice. Comment? En dirigeant notre attention sur les personnes touchées et sur les moyens de les soigner au lieu de mettre l'accent sur ce qui s'est produit. Saisissez l'occasion de découvrir les approches innovantes du Canada, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis qui tiennent compte des effets néfastes sur les personnes. 

Ce webinaire interactif est organisé par Patients pour la sécurité des patients du Canada (PSPC), le programme dirigé par les patients de l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP). L'ICSP est la branche canadienne du réseau mondial PSPC de l'Organisation mondiale de la Santé.

Conférenciers et sujets :

  • Allison Kooijman, modératrice

Allison garde les séquelles d'un mauvais diagnostic de cancer. Elle parle en connaissance de cause des préjudices et de leurs contrecoups, notamment lorsque les réponses aux incidents liés à la sécurité des patients sont loin d'être optimales. Ancienne infirmière auxiliaire autorisée, elle copréside Patients pour la sécurité des patients du Canada. Elle est inscrite à la maîtrise à l'Université de Colombie-Britannique, au campus d'Okanagan.

  • Dr Robert Robson : Learnings from the Winnipeg Regional Health Authority (« Les leçons de l'Office régional de la santé de Winnipeg »)

Auparavant responsable de la sécurité des patients à Winnipeg, Rob explore à présent l'enchevêtrement complexe de la résilience et de la sécurité dans les soins de santé. Il tente d'orienter les patients dans le système de soins de santé pour trouver les réponses à leurs questions sur leurs soins. Urgentiste, Rob continue d'exercer la médecine, fort de son expérience dans un hôpital communautaire et dans des services d'urgence de soins tertiaires.

  • Martin Hatlie : Communication and Optimal Resolution (CANDOR) — un programme de communication et de résolution des préjudices liés aux soins de santé

Marty est président et directeur général de Project Patient Care, une coalition d'amélioration de la qualité et de la sécurité. Établie à Chicago, cette organisation fait valoir les droits des patients pour améliorer les soins. Il est également codirecteur du MedStar Institute for Quality and Safety (MIQS). Cet établissement use de stratégies de communication ouvertes et honnêtes; mobilise les patients et leurs familles et s'appuie sur la recherche et des méthodes d'organisation hautement fiables pour améliorer la qualité et la sécurité. En qualité de consultant, il a participé activement aux travaux de transformation du système de santé fédéral dans le cadre de plusieurs projets. Ces projets étaient financés par les Centres des services Medicare et Medicaid, l'Agency for Healthcare Research and Quality et le Patient-Centered Outcomes Research Institute.

  • Jo Wailling : Restorative Justice and Surgical Mesh Harm: The New Zealand Experience (« Justice réparatrice et préjudices liés aux mailles chirurgicales : l'expérience de la Nouvelle-Zélande »).

Jo est chercheuse universitaire et animatrice de la Diana Unwin Chair in Restorative Justice (« Chaire Diana Unwin sur la justice réparatrice »). Elle est bien placée pour chapeauter les collaborations entre les partenaires du secteur de la santé. Forte d'une expérience de 20 ans comme infirmière, elle a occupé des postes cliniques, professionnels et consultatifs auprès d'établissements de soins de santé et d'agences gouvernementales internationales. Elle s'intéresse particulièrement aux réponses visant à réparer des préjudices causés par les soins de santé, aux systèmes de sécurité et à la culture organisationnelle.

Le webinaire encourage les échanges entre les participants; saisissez l'occasion de participer à la conversation. La première heure de la séance est consacrée aux présentations des experts et à une brève séance de questions et réponses. Les 30 dernières minutes sont réservées à une séance de remue-méninges pour trouver des idées d'opérer la guérison des personnes à la suite d'un incident préjudiciable de sécurité du patient.

Une fois enregistré, le webinaire sera mis à la disposition des personnes inscrites par courrier électronique et publié sur le site Web. Pour obtenir plus d'informations ou pour faire part de votre expérience, d'une ressource ou d'un commentaire, écrivez-nous à : patients@cpsi-icsp.ca.