Connexion
CPSI partager              

​​​​​​Les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) sont des bacilles Gram négatif,  tels que le Klebsiella et le E. coli qui se trouvent dans les intestins de toute personne, sauf que les ERC ont cette particularité qu'elles portent des gènes multi-antibiorésistants, tels que le NDM-1 et le KPC, qui rendent l'infection extrêmement difficile à traiter. L'on découvre de plus en plus de ces gènes; les premiers ont été rapportés à l'extérieur du Canada (par ex., les lettres « ND » dans le NDM-1 signifient « New Delhi »), mais des éclosions d'ERC ont également été signalées en sol canadien. Bien que peu d'établissements de santé aient été touchés par les ERC jusqu'ici, il est à peu près certain qu'ils le seront tous dans les années qui viennent.

Malheureusement, environ un patient hospitalisé sur cinq colonisé par ces organismes développera une infection invasive. Les bacilles Gram négatif peuvent causer des infections n'importe où dans l'organisme,  mais ils s'attaquent généralement aux voies urinaires, à la circulation sanguine, aux plaies et aux poumons. Règle générale, plus les patients sont malades, plus ils risquent de développer une infection par bactéries Gram négatif.

 

Au palmarès des organismes antibiorésistants les plus menaçants, les ERC ne sont pas loin de remporter la palme, non seulement en raison de leur haute résistance, mais également parce qu'ils causent de graves infections et se propagent rapidement.

 

Pour de l'information sur le dépistage et le traitement des infections à ERC, veuillez consulter les outils et les ressources ci-dessous.


Il n’y a aucune Nouvelle pour Entérobactériacés résistants à la carbapénème en ce moment. Cliquer ici pour tout afficher
Il n’y a aucun événement pour Entérobactériacés résistants à la carbapénème en ce moment. Cliquer ici pour tout afficher