Connexion
CPSI partager              
​La résistance aux antimicrobiens menace l’efficacité de la prévention et du traitement d’une diversité croissante d’infections causées par des bactéries, des parasites, des virus et des champignons.  Il s’agit d’une menace de plus en plus grave pour la santé publique mondiale, qui exige une action concertée de tous les secteurs gouvernementaux et de la société.  La résistance aux antimicrobiens est présente dans toutes les parties du monde, et de nouveaux mécanismes de résistance émergent et se propagent partout dans le monde (Organisation mondiale de la Santé, Fiche de renseignements no 194, 2015).
Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), l’Enterococcus résistant à la vancomycine (ERV) et le C. difficile sont trois bactéries que l’on retrouve fréquemment dans les hôpitaux canadiens. Elles peuvent avoir des conséquences allant d’une colonisation asymptomatique jusqu’au choc septique et à la mort. 
Vous pouvez arriver à réduire la transmission des superbactéries en préconisant ces cinq mesures éprouvées de contrôle des infections :
Instaurer un programme d’hygiène des mains intensif
Nettoyer et décontaminer l’environnement et l’équipement
Instaurer des précautions de contact avec tout patient colonisé ou infecté par une superbactérie
Procéder à des tests de dépistage du SARM et de l’ERV à l’admission et à d’autres moments
Donner un compte-rendu régulier des taux d’infection aux travailleurs de première ligne et à la direction de l’hôpital

Il n’y a aucun événement pour Résistance antimicrobienne en ce moment. Cliquer ici pour tout afficher