Connexion

​​​​
L’intervention immédiate comprend les services de soins, de soutien et de communication qui ont lieu immédiatement après un incident pour atténuer les préjudices potentiels aux patients et assurer la sécurité des patients, des familles et des prestataires de soins.  Au besoin, l’intervention immédiate continue au cours du processus de gestion de l’incident pour favoriser la cicatrisation, le rétablissement et l’apprentissage.

« Nous pourrions leur pardonner la mort de notre fille, mais nous ne pourrions leur pardonner la façon dont ils nous ont traité après sa mort. »  -- Mère, participante à un groupe de concertation

Stratégies recommandées

Selon l’incident et ses circonstances, les étapes qui suivent immédiatement un incident peuvent se conformer à différentes séquences ou se produire simultanément. Les connaissances acquises avant l’incident sur les politique, les procédures et les ressources disponibles localement assurent une gestion efficace de ces premières étapes décisives du processus de gestion des incidents.

Le soutien et les soins immédiats aux patients, aux familles, aux prestataires de soins et aux autres

  • En premier lieu, répondre aux besoins cliniques immédiats du ou des patient(s) touchés par l’incident
  • S’occuper des besoins affectifs immédiats du ou des patient(s) touché(s) par l’incident et de leur famille, le cas échéant, ce qui implique une reconnaissance de l’événement, de l’empathie et du soutien
  • S’assurer de prendre soin des autres patients, membres des familles et visiteurs touchés par l’incident, ce qui comporte un soutien continu de leurs besoins cliniques
  • Assurer la sécurité et le bien-être du ou des prestataire(s) de soins touchés par l’incident selon les besoins, entre autres en prenant des mesures pour assurer la réalisation de l’ensemble des tâches, en facilitant l’accès à un soutien psychologique et en accordant un  soutien  à nos pairs
  • Consigner les faits dans le dossier médical du patient aussitôt que possible conformément aux normes professionnelles et aux politiques organisationnelles

Rendre l’environnement et la périphérie sécuritaires

  • Instituer des mesures pour réduire le risque de récurrence imminente d’autres menaces potentielles, comme le retrait des médicaments, de l’équipement ou d’autres agents potentiellement dangereux
  • Mettre les autres en garde, tels que d’autres secteurs de l’établissement ou d’autres institutions, contre les risques qui vont au-delà de l’environnement local (p.ex. risque associé aux sacs pour perfusion i.v. réchauffés au four à micro-ondes au lieu d’utiliser des coussins chauffants)

Sécuriser les objets reliés à l’événement qui pourraient devoir être nécessaires à l’analyse de l’incident

  • Les objets à sécuriser peuvent inclure des équipements biomédicaux, des solutions intraveineuses, des médicaments, des emballages, des vêtements, de la literie, du matériel technologique, des enregistrements vidéo, etc.
  • Étiqueter les objets et les sécuriser dans un environnement protégé dont l’accès est contrôlé
  • Tel que préconisé par les politiques organisationnelles, sécuriser le dossier de santé et en fournir une  copie aux prestataires si le patient reçoit des soins continus
  • Photographier les objets et l’endroit où s’est produit l’incident, lorsqu’approprié, puisque des photos pourraient s’avérer utiles dans le processus d’évaluation

Déclarer l’incident et produire les avis appropriés

  • Déclarer l’incident conformément aux processus organisationnels pour déclencher les avis appropriés et déterminer les prochaines étapes dans le processus de gestion de l’incident
  • Aviser le médecin traitant et le chef d’unité et prendre en considération les autres, comme les équipes de direction, de gestion du risque et de relations publiques, conformément à la politique organisationnelle
  • Diffuser des avis externes selon les besoins et la nature de l’événement, la politique organisationnelle et les lois applicables; il pourrait s’avérer nécessaire d’aviser un coroner/médecin légiste, le ministère de la Santé, les assureurs et les médias

Enclencher le processus de divulgation

  • Débuter le processus de divulgation avec le patient et sa famille dès qu’il est raisonnablement possible de le faire
  • Étudier la possibilité d’adapter le processus aux besoins du patient et de sa famille
  • Consigner la discussion lors de la divulgation de l’information conformément aux politiques organisationnelles

Soutien continu

  • Entamer la création d’un plan pour offrir du soutien et de l’information aux patients et aux familles, aux prestataires de soins  et à d’autres, s’il y a lieu.