Connexion

​​​​Les chutes chez les aînés (soit les personnes de 65 ans et plus) sont devenues une préoccupation majeure en matière de santé au Canada. Plus du tiers des aînés feront une chute et celle-ci peut entraîner des conséquences physiques et psychologiques dévastatrices, comme une incapacité, de la douleur chronique, une perte d’autonomie, une réduction de la qualité de vie et même la mort. Principale cause de blessures chez les aînés, les chutes constituent un fardeau considérable pour le système de santé. En effet, elles entraînent des coûts directs en soins de santé de l’ordre de 2 milliards de dollars par année au Canada.

En raison de ces conséquences négatives, il est nécessaire de mieux comprendre le fardeau qu’occasionnent les chutes pour les Canadiens et le système de santé. Où en sont les programmes de prévention des chutes dans les organismes de soins de santé canadiens? Quels sont les groupes les plus à risque de chuter? Quels sont les outils à la disposition des organismes? Dans le rapport Prévention des chutes : des données probantes à l’amélioration des soins de santé au Canada, Agrément Canada, l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) et l’Institut canadien pour la santé des patients (ICSP) se penchent sur ces questions et présentent de l’information sur les chutes et leur prévention dans les milieux de soins de courte durée, de soins de longue durée et de services à domicil.