Connexion

​​​WHO Logo.png Sick Kids.pngPFPSC Logo (Web).jpg

​​​​​Un programme de transfert de savoir conçu par et pour les patients, les champions de la famille, les conseillers et/ou militants qui travaillent à améliorer la sécurité des patients (champions de la sécurité des patients), offert par le Project Patient Care de l’Organisation mondiale de la Santé, à l’Hôpital pour enfants et à Patients pour la sécurité des patients du Canada.

Points saillants du Webinaire sur le transfert des connaissances du 7 mai 2015

Savoir quand vous êtes prêt à collaborer : les bonnes questions à se poser

  • Il est important de bien vous connaître et de savoir ce qui pourrait devenir une expérience douloureuse pour vous pour mieux vous préparer – ou décider que ce n'est peut-être pas le bon moment d'agir.
  • N'attendez pas trop longtemps pour participer. Quand vous vous sentez inspiré, sautez sur l'occasion, joignez-vous aux autres et suivez votre cœur!  Impliquez-vous; c'est essentiel pour changer le système. 
  • Réfléchissez à vos motivations. Êtes-vous prêt à collaborer avec le personnel soignant ou est-ce que vous voulez d'abord obtenir justice ou un changement immédiat ?  Ceux qui s'impliquent parce qu'ils cherchent des responsables ne trouveront peut-être pas qu'un partenariat avec les prestataires est la meilleure façon de procéder pour rendre les soins plus sécuritaires.
  • Déterminez les questions que vous souhaitez traiter.  Voulez-vous vous concentrer sur les questions qui ont trait à votre propre expérience ou à des enjeux plus généraux ou plus vastes (p.ex. l'éducation, les transferts de soins) ?
  • Déterminez la façon dont vous voulez vous impliquer. Voulez-vous simplement partager votre expérience ou est-ce que vous voulez participer à des comités ou à des groupes de travail ?

Des mesures concrètes pour faciliter la collaboration

  • Quand vous représentez la voix du patient, il est essentiel que vous soyez bien entendu et compris.  Soyez bien préparé !
  • Posez des questions : obtenez des détails sur la demande – qui seront ceux à qui vous vous adresserez, qu'est-ce que l'on attend de vous.
  • Trouvez une personne qui pourra vous aider avant et pendant les collaborations et sachez quel type de soutien elle pourra vous apporter.
  • Sachez à l'avance où vous devrez aller, où vous vous assoirez, comment vous serez présenté et ce qui se trouvera à l'ordre du jour/au programme.
  • Informez-vous de la présence ou non des médias, puisque cela peut avoir un impact sur le ton à adopter. Demandez des ressources et de l'aide pour adopter une attitude positive envers les médias (p.ex. l'utilisation et la répétition de messages et d'apprentissages clés).

Tirez parti de votre passion : prenez bien soin de vous pour être à votre meilleur

  • La collaboration, surtout si vous racontez votre histoire, peut vous épuiser émotionnellement. Soyez attentif, réfléchissez, écrivez (votre journal, par exemple).
  • Soyez attentif à votre propre chagrin. Vous pouvez dire NON, si la demande est trop près d'une date anniversaire importante ou d'un moment chargé d'émotivité pour vous, où vous pourriez vous sentir plus  vulnérable.
  • Mangez bien, restez hydraté et respirez !
  • Demandez conseil à vos pairs; le fait de partager des expériences peut aider à agir de façon constructive.
  • Dans certains cas, il peut être utile d'être accompagné de quelqu'un en qui vous avez confiance et avec qui vous êtes à l'aise (ou qui sera accessible par téléphone) pour vous donner du soutien ou des commentaires.  La participation de deux représentants des patients est conseillée.
  • Réduisez votre stress en faisant de l'exercice et en dormant suffisamment.

Conférenciers

  • Martin J Hatlie, JD, directeur général, Project Patient Care
  • Sabina Robin, membre, Patients pour la sécurité des patients du Canada
  • Manvir Jesudasan, président, Patients pour la sécurité des patients de Malaisie
  • Sitara de Gagne, conseiller familial, membre du Conseil consultatif sur les soins centrés sur la famille, Hôpital SickKids

Ressources​