Connexion
CPSI partager                                             

Qu'est-ce que le programme de Récupération améliorée après la chirurgie?

Le programme de Récupération améliorée après la chirurgie (RAAC) met en lumière des pratiques chirurgicales exemplaires. Il est composé d'un certain nombre de principes fondés sur des preuves qui favorisent des résultats améliorés chez les patients ayant subi une chirurgie, notamment une meilleure expérience du patient, un séjour plus court, un taux de complications diminué et un nombre réduit de réadmissions.

Enhanced Recovery Canada dirige les efforts pour améliorer la sécurité des chirurgies partout au pays. Les six principes de RAAC suivants ont été adoptés pour changer le paradigme des soins chirurgicaux :

  • Engagement des patients et des familles
  • Gestion de l'alimentation
  • Gestion des fluides périopératoires et de l'hydratation
  • Analgésie multimodale avec épargne d'opioïdes
  • Pratiques périopératoires exemplaires
  • Mobilité

L'implantation des principes de RAAC passe par la participation d'une équipe composée de patients, de chirurgiens, d'anesthésistes, d'un coordonnateur RAAC (souvent un infirmier ou un auxiliaire médical) et d'une équipe de soins qui s'occupe du patient avant, pendant et après la chirurgie.

Plusieurs instances de grande qualité ont adopté les principes de RAAC, notamment les Services de santé de l'Alberta, le British Columbia Patient Safety & Quality Council, Doctors of British Columbia, la Régie de Santé de l'est, le Centre universitaire de santé McGill, le programme Best Practices in Surgery de l'Université de Toronto et l'Office régional de la santé de Winnipeg.

Pourquoi ces travaux sont-ils importants?

L'identification de pratiques exemplaires émergentes en matière de sécurité des soins chirurgicaux et la création d'un plan pour diffuser et implanter des pratiques exemplaires font partie des mesures décrites dans le Plan d'action intégré sur la sécurité des patients.

Plus d'un million d'interventions chirurgicales par année ont été pratiquées au Canada entre 2004 et 2013. Or, plus de la moitié des incidents liés à la sécurité des patients au pays sont attribuables aux soins chirurgicaux (Baker et coll. 2004). Étant donnée l'amélioration des résultats qu'il entraîne chez les patients, le programme de RAAC pourrait générer des retombées considérables pour la sécurité chirurgicale et les résultats des soins chirurgicaux. À l'origine, ce programme portait exclusivement sur les chirurgies colorectales; toutefois, les apprentissages effectués et les données probantes recueillies ont révélé que les mêmes principes pouvaient s'appliquer à tout type d'intervention chirurgicale.

Qui dirige ces travaux?

Les partenaires des pratiques exemplaires en matière de sécurité des soins chirurgicaux (Surgical Care Safety Best Practices Partners) ont tenu une première réunion à Calgary en janvier 2017. Quelque 24 organismes étaient conviés à la rencontre en personne, dont des représentants de Patients pour la sécurité des patients Canada, du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, d'Inforoute Santé du Canada, de diverses spécialisations chirurgicales (l'Association canadienne des chirurgiens généraux, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, la Société canadienne des anesthésiologistes), de conseils de la qualité provinciaux et d'organismes de santé connexes (Les Diététistes du Canada, l'Association canadienne de physiothérapie et la Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux). La réunion a été financée par les commanditaires industriels 3M et Medtronic; des représentants de ces deux sociétés ont été invités à assister à la réunion et à participer aux discussions. D'autres organismes se sont joints au partenariat depuis cet événement, dont l'Association canadienne de soins et services à domicile et le Collège des médecins de famille du Canada.

Une équipe interdisciplinaire a été formée lors de la réunion pour créer l'impulsion requise pour aller de l'avant. Une structure de gouvernance dirigée par Enhanced Recovery Canada est désormais en place.

Une charte de projet a été créée. La prochaine étape à suivre est l'élaboration d'une stratégie de diffusion et de mise en œuvre afin de faire progresser les principes fondés sur les données probantes de la RAAC au Canada. En plus de l'engagement des patients, qui formera le cœur de cette stratégie, le soutien des hauts dirigeants fédéraux, provinciaux et territoriaux ainsi que des cadres supérieurs du secteur de la santé sera essentiel à la mise en œuvre des principes de RAAC. En outre, la cueillette et la mesure de données feront partie intégrante de ces travaux afin de démontrer les améliorations réalisées quant aux principes de RAAC.