Connexion

British Columbia Patient Safety and Quality Council

La Trousse En avant (2014) sur les infections du site opératoire Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! exerce une énorme influence sur la sécurité des soins chirurgicaux. Les équipes chirurgicales peuvent consulter la trousse et utiliser les renseignements qui y sont fournis. La mise en œuvre de soins chirurgicaux sûrs varie d'un hôpital à l'autre et il incombe à l'équipe chirurgicale de déterminer la façon de procéder et les personnes chargées des différentes tâches. « La Trousse En avant expose les données probantes, mais nous laissons aux équipes de première ligne le soin de déterminer la façon de procéder, parce que ce sont elles qui détiennent les connaissances », de dire Marlies van Dijk, (ancien) directrice, amélioration clinique (British Columbia Patient Safety and Quality Council).

La prévention des infections du site opératoire constitue une priorité dans l'ensemble de la Colombie Britannique et la culture est un facteur essentiel de réduction des préjudices. L'British Columbia Patient Safety and Quality Council coordonne le National Surgical Quality Improvement Program (NSQIP – programme national d'amélioration des soins chirurgicaux), une initiative dirigée par des chirurgiens où 24 hôpitaux utilisent un moyen d'évaluation rigoureux pour examiner les résultats chirurgicaux adaptés au risque afin d'aider à promouvoir ce changement de culture. L'initiative est axée sur l'hôpital ou l'unité en tant que système d'apprentissage et procède à l'examen constant du processus et des données sur les résultats afin de susciter l'amélioration.

Du fait que la plupart des infections surviennent après le congé, la pierre angulaire du programme consiste en un examen et un suivi, pendant 30 jours, du dossier des patients ayant subi une intervention. L'analyse du NSQIP concernant 19 hôpitaux de la Colombie Britannique sur 24 a cerné des domaines d'amélioration et montré la possibilité de réaliser des économies allant de 7 700 à 31 000 jours patients par an dans l'ensemble de la province.

Le British Columbia Patient Safety and Quality Council est en train d'établir une culture de la sécurité visant à réduire les infections du site opératoire. Les stratégies efficaces mettent l'accent sur la responsabilité des personnes chargées des soins de première ligne et des soins cliniques. Le transfert de la responsabilité et de la prise de décision aux personnes chargées des soins de première ligne est essentiel à l'amélioration des résultats.

[Traduction] « En examinant l'aspect adaptable des soins cliniques, nous pouvons prendre en main les taux d'infections du site opératoire, » selon Marlies. « Nous devons aborder les soins chirurgicaux sécuritaires différemment et mettre l'accent sur la culture, le leadership et la participation. Nous avons envers nos patients l'obligation de nous assurer que des pratiques exemplaires sont fournies, et cette approche est très faisable. » (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant!, Document d'une seule page, 2014.)