Connexion

​La mesure est au cœur de l'amélioration de la qualité, surtout lorsqu'il s'agit de mettre en œuvre des interventions. Les indicateurs choisis permettront de déterminer s'il y a des retombées (résultat principal), si l'intervention est bel et bien mise en œuvre (indicateurs de processus) et s'il y a des conséquences imprévues (indicateurs d'équilibrage).

Voici quelques indicateurs recommandés que vous pouvez utiliser au besoin pour suivre vos progrès. En choisissant vos indicateurs, envisagez les éléments suivants :

  • Lorsque possible, utilisez des indicateurs dont vous vous servez déjà pour collecter des données pour d'autres programmes.
  • Évaluez votre choix d'indicateurs en fonction de l'utilité des résultats finaux et des ressources nécessaires pour les obtenir; essayez de maximiser l'utilité tout en minimisant les ressources.
  • Essayez d'inclure des indicateurs de processus et de résultats dans votre système de mesure.
  • Vous pouvez utiliser différents indicateurs ou modifier les indicateurs décrits ci-dessous pour les rendre plus appropriés et/ou utiles à votre contexte particulier. Cependant, il faut savoir que la modification des indicateurs peut limiter la comparabilité de vos résultats à d'autres.
  • Afficher vos résultats de mesure dans votre établissement est une excellente façon de garder vos équipes motivées et conscientes des progrès. Essayez d'inclure des indicateurs que votre équipe trouverait pertinents et passionnants (IHI, 2012).

    Pour en savoir plus sur la mesure visant l'amélioration, contacter l'équipe responsable des mesures de l'Institut pour la sécurité des patients : measurement@cpsi-icsp.ca

Indicateurs de résultats

(Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2015)

  1. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée ayant contracté une infection chirurgicale (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2014).
  2. Pourcentage d'opérations présentant une infection chirurgicale.
  3. Proportion d'infections du sang liées au cathéter central par 1 000 jours d'utilisation d'un cathéter (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2012).
  4. Incidence d'isolats cliniques d'infection nosocomiale au SARM par 1 000 jours patients (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2010).
  5. Incidence d'isolats cliniques d'infection nosocomiale aux ERV par 1 000 jours patients (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2010).
  6. Incidence d'isolats cliniques d'infection nosocomiale aux entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC) par 1 000 jours patients.
  7. Incidence de résultats positifs aux tests de détection de toxines pour la diarrhée à Clostridium difficile (infection nosocomiale) par 1 000 jours patients (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2010).

Indicateurs d'amélioration des processus pour les infections du site opératoire

(Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2014)

  1. Pourcentage de patients présentant une plaie propre ou propre contaminée auxquels on a administré rapidement une antibioprophylaxie.
  2. Pourcentage de patients présentant une plaie propre ou propre contaminée auxquels on a cessé d'administrer une antibioprophylaxie appropriée.
  3. Pourcentage de patients opérés chez qui l'on a procédé à une épilation appropriée.
  4. Pourcentage de patients diabétiques ou opérés exposés à une glycémie élevée à la suite de l'administration contrôlée de glucose sérique postopératoire le jour de l'opération et les deux jours suivants.
  5. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée qui font de la normothermie au cours du quart d'heure précédant la fermeture de la peau ou à leur arrivée à l'Unité des soins post anesthésie.
  6. Pourcentage de patients présentant une plaie propre ou propre contaminée qui se sont lavés avant l'opération avec du savon ou un agent antiseptique.
  7. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée ayant fait l'objet d'un lavage peropératoire sur la peau intacte.
  8. Pourcentage de patients présentant une plaie propre ou propre contaminée qui reçoivent deux grammes de céfazoline comme antibioprophylaxie.
  9. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée qui reçoivent une nouvelle dose appropriée d'antibioprophylaxie.
  10. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée qui manifestent des signes ou symptômes d'infection du site opératoire au moment du congé ou avant ce dernier.
  11. Pourcentage de patients opérés présentant une plaie propre ou propre contaminée qui reçoivent une sélection appropriée d'antibioprophylaxie (facultatif).

Indicateurs d'amélioration des processus pour les infections liées au cathéter central

(Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2012)

  1. Conformité à l'ensemble de mesures liées à l'insertion du cathéter :
    1. Hygiène des mains.
    2. Les précautions de barrière maximale.
    3. La désinfection cutanée à la chlorhexidine.
    4. La sélection optimale du type de cathéter et du site d'insertion.
  2. Conformité à l'ensemble de mesures liées à l'entretien du cathéter central :
    1. Évaluer quotidiennement si le cathéter est toujours requis et retirer rapidement les cathéters qui ne le sont plus.
    2. Accès aseptique aux lumières du cathéter.
    3. Soins liés au site d'insertion et entretien des tubulures.

Indicateurs d'amélioration des processus  pour l'hygiène des mains

(Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! 2010)

  1. Pourcentage de cas où une hygiène des mains appropriée a été utilisée.

Indicateurs d'amélioration du processus pour les soins de plaies

(Orsted et coll., 2010)

  1. Pourcentage de patients assujettis à une évaluation du risque lié à la cicatrisation d'une plaie chirurgicale.
  2. Pourcentage de patients qui ont été assujettis à un plan de traitement personnalisé visant à éliminer ou à atténuer les facteurs de risque.
  3. Pourcentage de patients/membres de la famille/aidants qui ont été sensibilisés à la cicatrisation des plaies chirurgicales.
  4. Pourcentage de patients chez qui une plaie chirurgicale a été évaluée et consignée à compter de 48 heures après l'opération.
  5. Pourcentage de patients chez qui l'on a mis un pansement approprié pour la phase aigüe de la cicatrisation de la plaie chirurgicale.