Connexion

Préparée par le Healthcare Insurance Reciprocal of Canada (HIROC)

Procédure

  • Cystectomie ovarienne laparoscopique et myomectomie1
  • Double transplantation pulmonaire2
  • Soins postopératoires4,17
  • Échocardiographie transoesophagienne5
  • Hémorroïdectomie6
  • Pontage aortocoronarien6
  • Chirurgie orthopédique6,8
  • Césarienne7,19
  • Exploration et décompression cervico-médullaire
  • Transillumination10
  • Excision de papillome sur la paupière supérieure11
  • Adhésiolyse d'une flexion digitale12
  • Retrait des oignons17

Type d'incendie/de brûlure

  • Chimique 1,5,10,22
  • Thermique4,7,9,10,11,12,14,15,16,17,20

Sources/causes et facteurs contributifs liés aux incendies/brûlures

  • Alcool1,3,10,12,13,19,22
  • Équipement électrochirurgical1,2,6,9,11,13,14,15,16,19
  • Champs1,8
  • Éponge2
  • Tube endotrachéal2
  • Oxygène2,13
  • Ensemble chauffant 4
  • Anesthésie4,17
  • Équipement / désinfectant environnemental5,10
  • Défaillance du système de gaz7
  • Système de lavage à impulsions8
  • Lumière à fibre optique10
  • Produits cosmétiques11
  • Plâtrage17
  • Oxymètre de pouls20
  • Garrot22

Stratégies d'atténuation recommandées

Formation du personnel

  • Tout membre du personnel travaillant en salle d'opération doit suivre une formation annuelle sur la prévention des incendies accompagnée d'exercices d'incendie.18

Solutions de préparation de la peau

  • Éviter l'utilisation de povidone-iode en solution d'alcool de 10 pour cent, de thimérosal en solution d'alcool de 50 pour cent, de désinfectant pour les mains à base de chlorhexidine 70 pour cent et de méthanol ou d'éthanol pour nettoyer la peau dans le champ opératoire.1
  • L'utilisation d'alcool isopropylique non dilué devrait être évitée dans la prise en charge des patients néonatals; lorsqu'il est utilisé, l'alcool isopropylique ne doit pas être laissé sur la peau d'un nouveau-né pendant une période de temps prolongée.10
  • Les solutions de préparation de la peau à base d'alcool doivent être appliqués à l'aide d'un applicateur conçu à cet effet qui permet la dissipation des vapeurs, minimise l'accumulation et l'application en excès de solution et en contrôle l'écoulement.3
  • Lorsque des solutions de préparation de la peau à base d'alcool ont été utilisées, attendez au moins trois minutes pour que la solution sèche et essuyer la peau avec un coton-tige avant de draper le champ opératoire1,3,6,12,16,19.
  • Retirez tous les matériaux (par exemple, tampons), draps ou robes qui ont été trempés avec des solutions de préparation de la peau à base d'alcool avant de commencer une procédure chirurgicale.3,8,12,19
  • Utilisez des lubrifiants solubles dans l'eau (par exemple, K-Y Jelly) plutôt que des onguents à base de pétrole.19

Désinfectants

  • Le respect des procédures de désinfection et le strict respect des instructions techniques liées à l'équipement.5
  • L'utilisation de chlorure de benzéthonium doit être évitée dans des environnements de soins néonatals.10
  • Lors de l'utilisation de produits désinfectants dans des environnements de soins néonatals, les travailleurs de la santé doivent prévoir suffisamment de temps pour le séchage et la ventilation appropriée de toutes les vapeurs.10

Préparation préopératoire

  • Communication à l'équipe chirurgicale des risques d'incendie et de prévention durant la vérification préopératoire, ainsi que peropératoire (par exemple, synchroniser l'utilisation de l'électrocoagulation avec l'arrêt de l'oxygène supplémentaire).13,18,21
  • Draper le patient avec un drap adhésif en plastique transparent pour éviter la collecte des vapeurs inflammables sous les rideaux.1,6,14
  • Les draps de cellulose doivent être évités.8
  • Au cours de procédures ophtalmiques impliquant de l'équipement électrochirurgical, des mesures doivent être prises pour assurer un champ ophtalmique sans maquillage.11

Période peropératoire

  • Quand un incendie éclate dans la salle d'opération, on doit l'éteindre à l'aide d'extincteurs; les chirurgiens doivent connaître l'emplacement des extincteurs et tous les chirurgiens et membres de l'équipe chirurgicale doivent être bien informés sur le procotole de sécurité incendie1,2,8,13,16,18,21.
  • Des sources d'ignition (par exemple, appareils d'électrochirurgie, lasers, sources lumineuses à fibres optiques, défibrillateurs) doivent être bien identifiés et contrôlés afin d'optimiser la sécurité incendie.8,13,19,21
  • Le personnel chirurgical doit maintenir une sensibilisation continue sur la présence et l'élimination des combustibles potentiels (agents de préparation, pansements, linge, équipement, tissus corporels).19,21
  • Évitez les éponges sèches lors de la cautérisation près des voies respiratoires.2

Période postopératoire

  • Lorsque des soins sont prodigués aux patients postopératoires, plâtrés ou à attele, toute plainte de douleur doit être soigneusement étudiée, avec une attention particulière pour éviter les blessures thermiques-la prise de la température de la peau doit être effectuée avant l'administration d'opioïdes et les blocages nerveux de maintien ne doivent pas être administrés sans une évaluation approfondie préalable du plâtre et de la peau sous-jacente.17

Précautions relatives à l'oxygène

  • Le plus bas pourcentage possible de FiO2 doit être utilisé lors d'interventions sur les voies respiratoires.2,13,19
  • Si une source ouverte d'O2 est utilisée au cours d'une procédure de la tête et du cou, la concentration en oxygène doit être inférieure à 30 pour cent.16
  • Utiliser un dispositif de distribution de gaz étanche, comme un tube endotrachéal ou un masque laryngé si la sédation profonde est nécessaire durant une procédure. 13
  • Assurez-vous qu'il n'y a pas de fuite d'air de la sonde endotrachéale dans le champ opératoire.2,13.
  • Prévenir l'accumulation d'oxygène sous les draps en créant un système de ventilation à l'aide des poteaux d'IV ou d'autres éléments joints aux draps. 13
  • Codage couleur des bouteilles de gaz.7
  • La capnographie ou l'analyse des gaz doit être utilisée lors des procédures impliquant l'anesthésie.7

Procédures utilisant des instruments électrochirurgicaux

Tampons de mise à la terre

  • Au cours de procédures utilisant des équipements électrochirurgicaux, assurez-vous que le tampon de mise à la terre est correctement appliqué avec un contact ferme avec la peau sur une surface adéquate; les tampons de mise à la terre non adhésifs doivent être fixés au moyen d'un bandage; et la position de tous les tampons doit être revérifiée si la position du patient change durant la chirurgie.6,14,15
  • Les tampons de mise à la terre ne doivent pas être placés sur les zones suivantes : zones avec peu de muscle comme des proéminences osseuses (articulation du coude, avant-bras); zones comportant beaucoup de poils (avant-bras velu, cuisse non rasée); zones avec tissus mous (les jambes).14,15
  • Le placement des tampons de mise à la terre doit tenir compte de l'équipement à demeure utilisé; éviter d'accoter le tampon directement sur l'équipement à demeure ou par-dessus celui-ci.9
  • Lors de procédures craniofaciales utilisant de l'équipement électrochirurgical, le tampon de mise à la terre (électrode indifférente) devrait idéalement être placé sur les sites suivants-le milieu du sternum, la colonne vertébrale thoracique à T6, la paroi thoracique latérale à mi-chemin entre l'aisselle et la 12e côte ou le quadrant inférieur abdominal antérieur. Le placement sur ces sites peut réduire le risque de brûlures de sites alternatifs – le placement de l'électrode indifférente sur la cuisse et l'avant-bras doit être évité. 9

Instruments électrochirurgicaux

  • Lors de l'utilisation d'équipements électrochirurgicaux, minimiser le temps d'utilisation et utiliser de l'équipement non inflammable.1,2,19
  • Utiliser l'électrocautérisation bipolaire pour minimiser la fuite de courant.2,6,19
  • Prendre des mesures pour limiter l'utilisation de l'équipement électrochirurgical à des courants élevés pendant de longues périodes de temps sans interruption.15
  • Évitez qu'un dispositif électrochirurgical activé ne soit à proximité de tissus directement adjacents aux tissu vulnérables tels que l'intestin, l'uretère et les vaisseaux sanguins.16
  • Les équipes chirurgicales devraient inspecter les instruments électrochirurgicaux avant les procédures pour tout défaut de l'isolation en portant une attention particulière à l'électrode active.16
  • Employez des détecteurs de porosité dans le traitement stérile avant la stérilisation des instruments électrochirurgicaux pour détecter un défaut d'isolation.16
  • Les orifices laparoscopiques doivent être placés afin que les arbres des instruments électrochirurgicaux ne soient pas adjacents à des tissus vulnérables.16
  • Éviter le contact des électrodes actives monopolaires avec d'autres instruments ou matériaux conducteurs lorsque l'électrode active est sous tension.16
  • Évitez que des électrodes actives monopolaires soient à proximité directe des instruments qui ne disposent pas d'arbres isolés.16
  • Veiller à ce que le placement de l'orifice laparoscopique ne permette pas aux arbres des instruments de toucher les tissus vulnérables.16
  • Évitez l'utilisation de trocarts laparoscopiques combinés métal et plastique (ou « hybrides ») lors de l'utilisation d'instruments monopolaires (instrument « bovie »).16
  • Utilisez des dispositifs chirurgicaux à base d'énergie alternative au lieu d'un instrument
    « bovie » monopolaire, comme les instruments bipolaires traditionnels, les instruments à ultrasons et les dispositifs bipolaires avancés.16
  • Éviter les blessures d'activation par inadvertance : (1) en utilisant un porte-appareil « bovie », (2) en évitant de placer des dispositifs utilisant de l'énergie sur les champs adjacents à l'endroit où les membres de l'équipe chirurgicale peuvent se pencher, et (3) s'assurer que les tonalités d'activation des instruments sont assez fortes pour être entendues par l'équipe chirurgicale.16
  • Éviter l'interaction des instruments électrochirurgicaux avec d'autres appareils électroniques : (1) en diminuant le réglage de la puissance du générateur, (2) en utilisant le mode coupe plutôt que le mode de coagulation, (3) en utilisant la technique de dessiccation plutôt que la technique de fulguration et (4) en orientant le câble de l'électrode active depuis les pieds du patient afin d'éviter la proximité du cordon de l'électrode actif à des dispositifs électroniques.16
  • Activez l'appareil électrochirurgical uniquement lorsque la pointe est en vue et le désactiver avant de le retirer du site chirurgical.16
  • Les crayons électrochirurgicaux « bovie » ou dispositifs de laparoscopie doivent être rangés dans des étuis lorsqu'ils ne sont pas utilisés et les manchons en caoutchouc ne doivent jamais être utilisés par-dessus des équipements électrochirurgicaux.16,19

Oxymètres de pouls

  • Normaliser les marques et modèles d'oxymètre de pouls pour éviter de mélanger le matériel.20
  • Étiqueter les moniteurs et capteurs d'oxymètre de pouls et les capteurs avec des avertissements concernant l'incompatibilité; éviter la réutilisation des sondes jetables.20
  • Participer à l'inspection régulière du matériel d'oxymétrie de pouls pour exclure les capteurs endommagés ou housses de protection, l'isolation défectueuse ou les composantes électroniques exposées.20
  • Lors de l'utilisation de l'oxymétrie de pouls, effectuer une évaluation fréquente des sites à surveiller; une attention particulière doit être accordée aux groupes de patients à haut risque comme les nouveau-nés, les personnes âgées, et les malades chroniques.20
  • Relocaliser fréquemment les sondes d'oxymétrie de pouls lors de l'utilisation prolongée et examiner la peau sous-jacente.20
  • Évitez de fixer les sondes d'oxymétrie de pouls sur une extrémité; alterner les extrémités utilisées.20
  • Examiner régulièrement les membres insensibles pendant l'anesthésie si l'oxymétrie de pouls prolongée est utilisée.20

Garrots

  • Lors de l'application d'un garrot, une barrière imperméable à l'eau est recommandée pour isoler le tourniquet pour empêcher l'accumulation et l'imprégnation du coussin.22
  • Quand un garrot est appliqué, effectuer des inspections de routine du garrot après la chirurgie, en particulier après une anesthésie rachidienne, où la sensation peut être absente pendant plusieurs heures après la chirurgie.22

Dispositifs de chaleur

  • Les dispositifs de chaleur ne doivent pas être chauffés au micro-ondes et doivent être réchauffés uniquement dans des armoires de stockage à chaud (par exemple, les unités de stockage de couvertures chaudes ou de réchauffement des fluides).4
  • La prudence doit être utilisée lors de l'application d'un dispositif de chaleur sur la peau potentiellement anesthésiée.4

Sources lumineuses à fibre optique

  • Lors de l'utilisation des sources de lumière à fibre optique dans la prise en charge des patients néonatals, un filtre pour bloquer la lumière avec une longueur d'onde inférieure à 570nm doit être utilisé.10

Transillumination

  • La prudence est recommandée lors de l'utilisation de la transillumination dans les soins prodigués aux patients néonatals.10

Ouvrages cités

1          Chung S, Lee H, Him T, Kim J. A patient who was burned in the operative field: a case report. Turkish Journal of Trauma & Emergency Surgery. 2012; 18 (3): 274-276. doi: 10.5505/tjtes.2012.49225.

2          Bansal A, Bhama JK, Varga JM, Toyoda Y. Airway fire during double-lung transplantation. Interactive Cardiovascular Thorac Surgery. 2013; 17(6): 1059-1060. doi: 10.1093/icvts/ivt357.

3          Rocos B, Donaldson LJ. Alcohol skin preparation causes surgical fires. Annals of The Royal College of Surgeons of England. 2012; 94 (2): 87-89. doi: 10.1308/003588412X13171221501221.

4          Walker SR. Anesthetic burns: a burn injury due to combination of local anaesthetic and heat pack. Archives of Clinical Experimental Surgery. 2012; 1 (2): 127-128. doi: 10.5455/aces.20120206110836

5          Venticinque SG, Kashyap VS, O'Connell RJ. Chemical burn injury secondary to intraoperative transesophageal echocardiography. Anesthesia & Analgesia Journal. 2003; 97 (5): 1260-1261.

6          Saaiq M, Zaib S, Ahmad S. Electrocautery burns: Experience with three cases and review of literature. Annals of Burns and Fire Disasters. 2012; 25(4). 203-206.

7          Aghdashi MM, Abbasivash E, Hassani E, Pirnejad H. Fatal respiratory thermal injury following accidental administration of carbon dioxide using the circle system for a cesarean delivery. International Journal of Obstetric Anesthesia. 2009; 18 (4): 400-402. doi: 10.1016/j.ijoa.2009.02.020.

8          Rapp C, Gaines R. Fire in the operating room: A previously unreported ignition source. The American Journal of Orthopedics. 2012; 41 (8): 378-379.

9          Mundinger GS, Rozen SM, Carson D, Greenberg RS, Redett RJ. Full-thickness forehead burn over indwelling titanium hardware resulting from an aberrant intraoperative electrocautery circuit. Eplasty. 2007; 8: e1.

10       Lai TT, Bearer CF. Iatrogenic environmental hazards in the neonatal intensive care unit. Clinics in Perinatology. 2008; 35 (1). 163-168. doi: 10.1016/j.clp.2007.11.003.   

11       Raqqad N, Liu C. Mascara: A cause of thermal burn after cautery for eye lid lesion excision; A case report. Journal of Clinical & Experimental Opthamology. 2010; 1: 105. doi:10.4172/2155-9570.1000105.

12       Kim JB, Jung HJ, Im KS. Operating room fire using an alcohol-based skin preparation but without electrocautery. Canadian Journal of Anesthesia. 2013; 60 (4): 413-414. doi: 10.1007/s12630-013-9891-0.

13       Mehta SP, Bhananker SM, Posner KL, Domino KB. Operating room fires: A closed claims analysis. Anesthesiology. 2013; 118 (5): 1133-1139. doi: 10.1097/ALN.0b013e31828afa7b. 

14       Ellsworth WA, Iverson RE. Patient safety in the operating room. Seminars in Plastic Surgery. 2006; 20 (4): 214-218. 

15       Sabzi F, Niazi M, Ahmadi A. Rare case-series of electrocautery burn following off-pump coronary artery bypass grafting. Journal of Injury and Violence Research. 2014; 6 (1): 44-49. doi: 10.5249/jivr.v6i1.456.

16       Jones DB, Brunt LM, Feldman LS, Mikami DJ, Robinson TN, Jones SB. Safe energy use in the operating room. Current Problems in Surgery. 2015; 52 (11): 447-468. doi: 10.1067/j.cpsurg.2015.08.004.

17       Boyle PK, Badal JJ, Boeve JW. Severe cast burn after bunionectomy in a patient who received peripheral nerve blocks for postoperative analgesia. Local and Regional Anesthesia. 2011; 4: 11-13. doi: 10.2147/LRA.S14073.

18       Abdulrasheed I, Lawal AM, Eneye AM. Surgical fires: An ongoing intra-operative challenge. Archives of International Surgery. 2013; 3 (1): 1-5.   

19       Goel L, Murdeshwar G, Bharne S. Surgical site fire during cesarean section. Journal of Obstetric Anaesthesia and Critical Care. 2013; 3 (1): 40-43. doi:10.4103/2249-4472.114293.   

20       Bunker DLJ, Kumar R, Martin A, Pegg SP. Thermal injuries caused by medical instruments: A case report of burns caused by a pulse oximeter. Journal of Burn Care & Research. 2014; 35 (2): e132-134. doi: 10.1097/BCR.0b013e31828a8d5a.

21       Patti MG. Thinking in three's: Changing surgical patient safety practices in the complex modern operating room. World Journal of Gastroenterology. 2012; 18 (46): 6712-6719. doi: 10.3748/wjg.v18.i46.6712.   

22       Ellanti P, Hurson C. Tourniquet-associated povidone-iodine-induced chemical burns. BMJ Case Reports. 2015; doi: 10.1136/bcr-2014-208967.   

23       Hempel S, Maggard-Gibbons M, Nguyen D.K., et al. Wrong-site surgery, retained surgical items, and surgical fires: A systemic review of surgical never events. JAMA Surgery. 2015; 150 (8): 796-805. doi: 10.1001/jamasurg.2015.0301.