Connexion

Grand Rounds: Ob Team Stat: Developing a better L&D rapid response team

(article paru dans la revue scientifique Contemporary OB/Gyn)

Le temps de réponse « décision à incision » recommandé de 30 minutes en cas d'urgence obstétrique n'est pas toujours approprié pour prévenir des résultats indésirables. Apportant des améliorations à l'approche séquentielle d'intervention des équipes en cas d'urgence,  Allan Bombard, M.D., en collaboration avec Karyn Almyrde, BSN et Val Catanzarite, MD Phd, ont développé le concept de l'équipe d'intervention rapide « Ob Team Stat ». S'inspirant de l'approche « Shrunk Works » de Lockheed Martin sur le développement de projet d'équipe souvent utilisée dans le monde des affaires, ce concept préconise l'approche d'activation d'équipe simultanée appliquée à l'urgence obstétrique.  Le système est activé par n'importe quel membre de l'équipe, qui lance simultanément un appel dans les haut-parleurs et signale par téléavertisseur l'infirmière responsable du travail et de l'accouchement, l'obstétricien de garde, l'anesthésiste, l'équipe du bloc opératoire, le néonatalogiste, et l'équipe de l'unité des soins intensifs néonatals.

Une fois l'approbation donnée quant à l'établissement d'une nouvelle procédure, le concept de l'équipe a fait l'objet de plus amples discussions au sein des divers comités de l'hôpital des membres respectifs de l'équipe et ceux avec qui ils allaient interagir, puis il a été mis en œuvre à l'intérieur d'une semaine. Un examen des données compilées dans les six mois suivant la mise en service de l'« Ob Stat Team » a révélé que le délai moyen entre l'activation de l'équipe et l'accouchement se situait à 10.9+/- 4.0 minutes, variant de quatre à 19 minutes. Pour ce qui est de l'activation de l'équipe dans le cas d'une rupture utérine lors d'un accouchement vaginal après un accouchement par césarienne, le délai entre le début de la bradycardie et l'accouchement et était moins de six minutes et 30 secondes. Une approche différente à la résolution de problèmes par une petite équipe, jumelée à un monitoring continu et l'adaptation de l'« Ob Stat Team », a contribué à améliorer considérablement les temps d'intervention dans les cas d'urgence obstétrique comparativement à d'autres établissements. (Catanzarite, Almryde, Bombard, 2007)