Connexion

Les patients souffrant d'une réaction transfusionnelle hémolytique aiguë ont le plus souvent de la fièvre, des frissons et une hémoglobinurie. Les symptômes moins communs sont la douleur, l'hypotension, la nausée/les vomissements, la dyspnée, l'insuffisance rénale et la coagulation intravasculaire disséminée (Callum et al., 2016).

Récit d'une patiente

L'Hôpital Coney Island a du sang sur les mains : un homme meurt suite à une transfusion incompatible

« Le sang ne fait qu'un tour à l'Hôpital Coney Island — et il est mortel. Un homme de 40 ans, patient à cet hôpital municipal, est décédé la semaine dernière après avoir reçu la transfusion du mauvais groupe sanguin, a appris The Post. Les transfusions qui sont incompatibles avec le groupe sanguin d'un patient — par exemple, donner du sang de groupe A à une personne de groupe B — incite le corps à attaquer les nouveaux globules rouges, une réaction violente et douloureuse qui peut mener à un arrêt soudain et fatal des fonctions rénales. « Le sang a mal été étiqueté au laboratoire. Les soins infirmiers ne sont pas remis en question », nous a dit hier un professionnel de la santé de l'hôpital sous le couvert de l'anonymat. « Ça n'aurait jamais dû arriver; c'est de la négligence. C'est un problème extrêmement grave », a-t-il ajouté. Une autre source a révélé que cette erreur fatale s'est produite dans le laboratoire du 6e étage de l'hôpital, là où le sang prélevé aux patients est vérifié et 'typé'. Un technicien a mal étiqueté le groupe sanguin du patient, et le patient a reçu le mauvais type de sang lors d'une transfusion. »

(New York Post, 14 juillet 2013)