Connexion

Covenant Health a mis en place un outil et des processus de collecte de données pour assurer que 100 pour cent des patients de l'unité des soins intensifs (USI) soient dépistés pour le délirium. Le délirium est très difficile à reconnaître dans le cadre des soins intensifs et n'est pas souvent diagnostiqué. L'étape la plus importante dans la gestion du délirium est la détection précoce. Lorsque Alberta Health Services a demandé à sa région d'Edmonton de normaliser et de mettre en œuvre le dépistage du délirium, l'équipe de l'Hôpital Misericordia de Covenant Health, ainsi que d'autres équipes à Edmonton, ont demandé de l'aide à la Collaboration sur le délirium et le BCM Des soins de santé plus sécuritaires maintenant ! pour améliorer les soins aux patients gravement malades.

Pour accroître la sensibilisation au délirium du personnel de l'unité, Covenant Health a créé et mis en pratique un programme d'éducation complet. Des stratégies ont découlé de ce programme pour munir les familles de patients atteints du délirium de soutien et d'informations. L'équipe a également mis au point des stratégies de réduction du bruit afin de minimiser les troubles de sommeil chez les patients aux soins intensifs; et un protocole de mobilisation pour assurer que les patients soient hors du lit lorsqu'approprié. Un nouvel outil d'évaluation de la douleur est en cours de développement pour les patients intubés qui ne peuvent pas exprimer leur niveau de douleur.

L'équipe de Covenant Health comprenait une infirmière praticienne, un formateur, un superviseur, un gestionnaire, un pharmacien, un inhalothérapeute et deux physiothérapeutes - tous essentiels à l'élaboration de stratégies de réduction du délirium et pour concrétiser le protocole de mobilisation. Un groupe de médecins a fourni un soutien pour assurer la gestion continue des médicaments appropriés. 

« L'équipe de Covenant Health a fait d'énormes progrès dans la mise en œuvre d'un changement significatif dans la pratique et l'amélioration des soins », a dit Kim Scherr, infirmière praticienne. « Nos efforts pour gérer et prévenir le délirium ont eu un impact positif sur la santé et la qualité de vie de milliers de patients en soins intensifs. » (Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! fiche d'une page, 2013).

Parmi les patients admis à l'hôpital Halton Healthcare d'Oakville, 65 pour cent sont âgés de 65 ans et plus; parmi ceux-ci, les patients âgés de 85 ans et plus représentent le groupe en plus forte progression dans la région de Halton. Le personnel clinique de Halton Healthcare Services (HHS) a reconnu les besoins uniques de cette population et a lancé un projet interdisciplinaire de prévention du délirium en 2007 qui évoluerait pour devenir le programme de soins pour les personnes âgées Safer Elder Care en 2009. Le programme Safer Elder Care comprend trois autres projets connexes à l'hôpital HHS d'Oakville - la prévention des chutes, la prévention des dispositifs de contention et les soins de la peau et des plaies (Agrément Canada, pratiques exemplaires).