Connexion

​La mesure est essentielle à l'amélioration de la qualité, et cela s'applique particulièrement pour la mise en œuvre de stratégies. Les indicateurs choisis contribueront à déterminer si un impact est réel (résultat principal), si l'intervention est effectivement réalisée (indicateurs de processus), et si des conséquences imprévues en découlent (indicateurs d'équilibrage).

Voici quelques mesures recommandées à utiliser au besoin pour suivre vos progrès. En choisissant vos indicateurs, tenez compte des éléments suivants :

  • Lorsque possible, utiliser des indicateurs que vous utilisez déjà pour d'autres programmes.
  • Évaluez votre choix d'indicateurs selon la pertinence des résultats finaux et des ressources nécessaires pour les obtenir; essayez de maximiser les résultats tout en minimisant les ressources employées.
  • Essayez d'inclure les indicateurs de processus et de résultats dans votre système de mesure.
  • Vous pouvez utiliser différents indicateurs ou modifier les indicateurs décrits ci-dessous pour les rendre plus appropriés et/ou utiles à votre contexte particulier. Cependant, soyez conscient que la modification des indicateurs peut limiter la comparabilité des résultats avec les résultats « d'autres ».
  • L'affichage de vos résultats de mesure dans votre établissement est une excellente façon de garder vos équipes motivées et conscientes des progrès. Essayez d'inclure des indicateurs que votre équipe trouvera pertinents et passionnants (IHI, 2011).

Pour en savoir plus sur la mesure qui mène à l'amélioration, contactez l'équipe responsable des mesures de l'Institut canadien pour la sécurité des patients : measurement@cpsi-icsp.ca

Indicateurs de résultats

  1. Incidence de pneumonie par aspiration et de pneumonite documentée chez les patients en soins intensifs.
  2. Incidence de pneumonie par aspiration et de pneumonite documentée chez l'adulte âgé avec dysphagie.
  3. Incidence de pneumonie par aspiration et de pneumonite documentée chez les patients qui sont alimentés par tube.

Indicateurs de processus

1. Pourcentage de patients ayant subi une évaluation du risque de pneumonie par aspiration et de pneumonite.

2. Pourcentage de patients à haut risque de pneumonie par aspiration et de pneumonite ayant un plan de soins individuel.

3. Pourcentage de patients gravement malades répondant aux critères suivants de l'ensemble de mesures de prévention :

  • Maintenir une élévation de la tête de lit à 30° à 45°, sauf contre-indication.
  • Utiliser aussi peu de sédatifs que possible.
  • Respecter le protocole d'alimentation par tube (voir ci-dessous).
  • Obtenir une évaluation de la déglutition avant le début des repas oraux pour les patients récemment extubés qui ont subi une intubation prolongée.
  • Maintenir la pression de la manchette endotrachéale à un niveau approprié, et veiller à ce que les sécrétions soient retirées au-dessus de la manchette avant qu'elle ne soit dégonflée.

4. Pourcentage de patients âgés avec dysphagie répondant aux critères suivants de l'ensemble de mesures de prévention de l'aspiration pendant l'alimentation.

  • Donner une période de repos de 30 minutes avant l'heure du repas; une personne reposée aura probablement moins de difficulté à avaler.
  • Asseoir la personne droite sur une chaise; si confinée au lit, élever le dossier à un angle de 90 degrés.
  • La manœuvre du menton vers le bas ou du menton collé chez qui les études de déglutition ont été déterminées comme bénéfiques.
  • Adapter le taux d'alimentation et la taille des bouchées à la tolérance de la personne.
  • Alterner les bolus solides et liquides.
  • Faire varier le placement de la nourriture dans la bouche de la personne en fonction du type de carence.
  • Déterminer quelle viscosité d'aliment est la mieux tolérée par l'individu.
  • Minimiser l'utilisation de sédatifs et d'hypnotiques.
  • Éviter l'utilisation de médicaments qui assèchent les sécrétions.
  • Éviter les distractions lors de l'alimentation.

5. Pourcentage de patients alimentés par tubes répondant aux critères suivants de l'ensemble de mesures de prévention de l'aspiration pendant l'alimentation par sonde :

  1. Gardez le dossier du lit élevé à au moins 30 degrés pendant les repas en continu.
  2. Évaluer le placement du tube d'alimentation à des intervalles de quatre heures.
  3. Évaluer les patients pour des signes d'intolérance gastro-intestinale à des intervalles de quatre heures.
  4. Mesurer les volumes résiduels gastriques toutes les quatre à six heures pendant les repas en continu et immédiatement avant chaque alimentation intermittente.
  5. Utilisez un agent favorisant la motilité lorsqu'un patient adulte a deux ou plusieurs volumes résiduels gastriques ≥ 250 ml.
  6. Évitez les repas en bolus chez les personnes à risque élevé d'aspiration.
  7. Pourcentage des patients pédiatriques atteints de dysphagie répondant aux critères suivants de l'ensemble de mesures suivant de prévention de l'aspiration pendant l'alimentation :
  • Utilisation d'équipement de positionnement ou de sièges appropriés.
  • L'utilisation d'outils d'alimentation appropriés.
  • Texture et taille de la nourriture modifiées de façon appropriée.
  • Consistance des liquides convenablement modifiée.
  • Introduction à un rythme approprié des bolus.