Connexion

​L'hypoglycémie provoque des tremblements, de l'anxiété, de la transpiration et des troubles cognitifs. L'hypoglycémie récurrente peut nuire à la capacité de l'individu à détecter une hypoglycémie ultérieure (CDA, Clayton, Woo, Yale, 2013). Dans les cas graves, la condition peut être mortelle, bien que l'hypoglycémie en milieu hospitalier ne soit généralement pas fatale (Rubin & Golden, 2013). Les patients et leurs familles peuvent jouer un rôle important dans la réduction des défaillances et des préjudices subis par les patients en comprenant les médicaments que le patient prend, l'objectif thérapeutique de chaque médicament et quand il doit être pris ainsi que le dosage. (IHI Improvement Map, 2012).

Récit de patient

Une épouse perd connaissance après un épisode hypoglycémique non traité

« (...) mon épouse, Lisa, 42 ans, diabétique insulinodépendante, est tombée dans un coma alors qu'elle était à l'hôpital. Au moment où elle a été découverte, elle n'avait pas de pouls et ne respirait pas et sa glycémie était presque nul à 2mg/dl. Le dossier provenant de l'hôpital indiquait que Lisa avait eu un épisode de faible glycémie trois heures plus tôt, mais les infirmières avaient ignoré à la fois le protocole imprimé de l'hôpital pour le traitement de l'hypoglycémie et l'ordonnance écrite d'un médecin de suivre le protocole si Lisa devenait hypoglycémique... ».