Connexion
Public

Reconnaître la détérioration de l'état de santé du patient – ce que le public a besoin de savoir!

Les membres de la famille du patient représentent une partie essentielle de l'équipe de soins de santé et sont souvent les mieux placés pour reconnaître des changements parfois subtils, mais très importants, qui peuvent indiquer une détérioration dans l'état de leurs proches. Vous ne savez peut-être pas ce qui ne VA PAS, mais vous savez que quelque chose ne tourne pas rond.

Donnez-vous des moyens d'agir et partagez-les avec vos proches, grâce aux informations et aux ressources suivantes. Ces ressources vous aideront à reconnaître les signes de détérioration de l'état de santé du patient et à discuter efficacement de vos préoccupations avec le prestataire de soins de santé.

VIREZ en mode sécurité vous aide à revendiquer la sécurité de vos soins de santé. Faites un virage vers ce qui compte vraiment : le patient.

10 signes précurseurs principaux d'un patient dont l'état est en détérioration rapide

Comprendre les fondements de la détérioration de l'état d'un patient

Les signes précurseurs de la détérioration de l'état de santé sont souvent méconnus, ce qui mène à des résultats dévastateurs. La recherche soutient que les événements critiques touchant les patients hospitalisés sont presque toujours précédés par des signes précurseurs, qui se produisent environ six heures et demie avant ces événements.

Pour commencer, familiarisez-vous avec le palmarès des 10 signes précurseurs principaux d'un patient dont l'état est en détérioration rapide (Top 10 Warning Signs of a Rapidly Declining Patient). N'hésitez pas à partager cette ressource, à l'imprimer pour référence future ou la sauvegarder sur votre téléphone.

Parmi les causes les plus fréquentes de détérioration rapide de l'état clinique, il faut mentionner l'ictère du nouveau-né (jaunisse), une coloration jaunâtre de la peau et des yeux; les hémorragies post-partum et la sepsie. Cliquez sur les liens suivants pour en savoir plus sur les signes et les symptômes de ces processus pathologiques :  l'ictère du nouveau-né (jaunisse); les saignements abondants après l'accouchement et la sepsie.

Que faire si vous pensez que l'état d'une personne se détériore

Si vous remarquez des changements dans l'état de votre proche, allez à l'hôpital, ou si vous y êtes déjà, parlez-en à votre équipe de soins. C'est normal de poser des questions et de vouloir obtenir une deuxième opinion. Si vous n'êtes pas certain de savoir comment vous faire entendre ou comment signaler vos préoccupations aux membres de l'équipe de soins de santé, les phrases suivantes peuvent vous aider :

  • Je suis préoccupé par l'état de mon proche
  • Je ne suis pas confortable avec l'état de mon proche
  • Je pense que la sécurité de mon proche est à risque.

Certains établissements emploient un processus qui fait appel à une équipe d'intervention rapide lorsque l'état d'un patient commence à se détériorer, ainsi qu'un processus qui peut être déclenché par le patient ou sa famille. Renseignez-vous sur ces ressources auprès de votre prestataire de soins de santé à tout moment.

Si vous êtes un parent, vous pourriez également trouver utiles les ressources suivantes du Alberta Health Services Family and Community Resource Center.

Voici quelques-unes des ressources supplémentaires qui pourraient vous être utiles pour explorer et comprendre votre rôle en tant que membre important de l'équipe de soins de santé :

Êtes-vous un prestataire ou un leader? Veuillez partager ces ressources avec vos patients! Nous offrons également des ressources traitant sur la détérioration de l'état de santé du patient destinées aux prestataires et aux leaders.

L'ensemble de ces outils, ressources et informations ont été rassemblés/organisés par l'Institut canadien pour la sécurité des patients en partenariat avec le Healthcare Insurance Reciprocal of Canada et Patients pour la sécurité des patients du Canada.

Pour obtenir des informations supplémentaires, contactez-nous à l'adresse info@cpsi-icsp.ca.