Connexion

​Institut canadien p​our la s​écurité des patients

L'Institut canadien pour la sécurité des patients (l’ICSP) a plus de 10 ans d'expérience de leadership en matière de sécurité et de mise en œuvre de programmes visant à améliorer la sécurité dans toutes les parties du continuum de soins de santé.

VIREZ en mode sécurité

Améliorer la sécurité des patients et la qualité des soins au Canada exige la participation de tous – VIREZ en mode sécurité vous offre les outils et les ressources dont vous avez besoin pour garder les patients en toute sécurité, peu importe si vous êtes un membre du public, un prestataire ou un leader.
 

 
md-public.png 
md-public.png 

Nos Programmes

​​​​​​

 Dernières nouvelles de l'ICSP

 

 

Mesurer les préjudices à l’hôpital en vue d’améliorer les soins et les résultats des patients 33709 ​Les patients s'attendent à ce que les soins hospitaliers soient sécuritaires, et pour la plupart des gens, ils le sont. Cependant, une étude récente montre que des patients avaient subi des préjudices potentiellement évitables lors de 138 000 séjours à l'hôpital, soit environ 1 hospitalisation sur 18 (excluant les hospitalisations au Québec). Les principales conclusions du rapport intitulé Mesure des préjudices subis par les patients dans les hôpitaux canadiens, publié par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) et l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), soulignent que les déséquilibres électrolytiques et hydriques, les infections des voies urinaires, le délirium, l'anémie/hémorragie et la pneumonie étaient les cinq types de préjudices les plus fréquents, représentant 51 % de tous incidents préjudiciables. On a par ailleurs estimé que les patients ayant subi un préjudice avaient passé plus d'un demi-million de jours supplémentaires à l'hôpital, l'équivalent de plus de 1 600 lits par jour ou de quatre grands hôpitaux occupés pleinement pendant un an. Les coûts hospitaliers associés (excluant les honoraires des médecins, les soins de suivi et les réadmissions) s'élèveraient à environ 685 millions de dollars. La mesure des préjudices à l'hôpital identifie les hospitalisations en soins de courte durée durant lesquelles au moins un événement préjudiciable non intentionnel s'est produit (pendant le séjour à l'hôpital) et qui aurait pu potentiellement être évité si des pratiques éprouvées fondées sur des données probantes avaient été mises en œuvre. La mesure comprend 31 groupes cliniques répartis en quatre catégories. La mesure des préjudices à l'hôpital vient compléter d'autres informations sur la sécurité des patients mises à la disposition des hôpitaux, notamment les rapports d'incidents liés à la sécurité des patients, les sondages sur l'expérience des patients, les examens ou vérifications de dossiers, les données liées à la lutte contre les infections, les outils généraux de repérage et les indicateurs de processus d'amélioration de la qualité clinique. Ensemble, ces informations peuvent orienter et optimiser les stratégies d'amélioration. L'Institut canadien pour la sécurité des patients a mis au point la ressource d'amélioration pour les préjudices à l'hôpital en complément de la mesure des préjudices à l'hôpital de l'ICIS. Elle relie la mesure à l'amélioration en fournissant des pratiques fondées sur des données probantes qui appuient les efforts d'amélioration de la sécurité des patients. Accessible en ligne, la ressource d'amélioration est une compilation de pratiques fondées sur des données probantes liées à chacun des 31 groupes cliniques de la mesure des préjudices à l'hôpital et visant à favoriser des changements qui rendront les soins plus sécuritaires. Grâce à des travaux de recherche approfondis et des consultations avec des cliniciens, experts et leaders en amélioration de la qualité des soins et en sécurité des patients, la ressource d'amélioration vise à rendre facilement accessibles des informations sur l'amélioration de la sécurité des patients afin que les équipes de soins passent moins de temps à rechercher des informations et davantage de temps à optimiser les soins. La ressource d'amélioration comprend un résumé des pratiques fondées sur des données probantes qui réduisent le risque de préjudice, ainsi que des indicateurs de résultats et de processus recommandés. Par exemple, les pratiques fondées sur des données probantes pour le délirium comprennent la création d'un protocole standardisé pour la prévention ou la gestion du délirium, incluant l'identification et le traitement des causes sous-jacentes; la mise en œuvre de stratégies non pharmacologiques comme la mobilité précoce, de stratégies environnementales comme l'accès à la lumière du jour; et la réévaluation quotidienne de la sédation. Pour les événements liés aux médicaments, des données probantes recommandent la réalisation d'une auto-évaluation de la sécurité des médicaments à l'échelle de l'organisation; la mise en œuvre de processus de bilan comparatif des médicaments et de sécurité des médicaments de niveau d'alerte élevé; et l'amélioration des processus de base pour la commande, la distribution et l'administration des médicaments. La ressource comprend également des récits de patients, des exemples de réussite, des normes et des pratiques organisationnelles requises associées à chaque groupe clinique. La ressource d'amélioration est un outil dynamique que l'Institut canadien pour la sécurité des patients continuera de mettre à jour à mesure que de nouveaux outils et de nouvelles approches fondés sur des données probantes sont développés et que d'autres pratiques fondées sur des données probantes émergent. Le projet sur les préjudices à l'hôpital vise à fournir aux dirigeants du système de santé une meilleure information sur la sécurité des patients et à soutenir les efforts d'amélioration de la sécurité des patients. Armés de pratiques fondées sur des données probantes compilées grâce à des efforts de recherche continus et unis par la collaboration, les cliniciens, le personnel des hôpitaux et les patients peuvent tous jouer un rôle dans l'amélioration de la sécurité dans les hôpitaux canadiens. Pour en savoir plus, visitez www.cihi.ca/fr ou www.securitedespatients.ca. 12/4/2018 8:00:00 PMLes patients s'attendent à ce que les soins hospitaliers soient sécuritaires, et pour la plupart des gens, ils le sont. Cependant, une étude récente12/7/2018 3:29:59 PM40http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Renforcer les capacités en matière de qualité et de sécurité des patients dans le Canada atlantique33700 ​Les #SuperSHIFTERS Debbie Molloy et Colin Stevenson sont les coprésidents de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique. La collaboration facilite l'échange de connaissances et fournit des conseils et des recommandations aux sous-ministres de la Santé des provinces de l'Atlantique afin de faire progresser l'amélioration de la qualité et la sécurité des patients à l’échelle du Canada atlantique. (Colin Stevenson et Debbie Molloy)Quel est le rôle de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique? La Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique (CQSSPA) est une collaboration à l’échelle du système de santé des quatre provinces de l’Atlantique le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard. L'objectif et le rôle de la CQSSPA sont de nous aider à faire progresser les connaissances et les initiatives en matière de sécurité des patients dans nos juridictions - à renforcer les capacités, à favoriser les relations et à partager des informations, des connaissances et des compétences. La collaboration fut créée par les ministères de la Santé des quatre provinces de l'Atlantique en 2010 pour nous aider à échanger et à partager des connaissances. Le comité directeur est composé de 13 membres, incluant trois représentants de chacune des quatre provinces de l'Atlantique (deux du système de santé et un du ministère provincial de la Santé) et un membre local de Patients pour la sécurité des patients du Canada qui siège à titre de représentant des patients et des familles. Notre partenariat avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients est fort. L’ICSP assure le secrétariat et fournit du soutien et de la continuité à la CQSSPA. Le mandat de la CQSSPA est soutenu par une subvention biennale fournie par les quatre ministères de la Santé provinciaux.Quelles sont quelques-unes des stratégies clés que la collaboration a mises en œuvre? Notre événement phare est d'accueillir le Partage de connaissances de l'Atlantique (PCA). La conférence est organisée aux deux ans dans l’une des quatre provinces de l’Atlantique grâce au soutien de tous les membres de la collaboration. Grâce à la participation de l'ICSP, nous bénéficions des perspectives nationales et internationales sur les progrès et les améliorations en matière de sécurité et de soins. Le PCA nous donne l'occasion de discuter de ce qui se passe dans chaque province et de reconnaître et souligner les initiatives en matière de sécurité des patients dans l'ensemble du Canada atlantique. Le prochain PCA aura lieu à St. John's, Terre-Neuve les 8 et 9 octobre 2019. Il s’agira de notre cinquième conférence et nous invitons toutes personnes intéressées à y assister pour en apprendre davantage sur ce que nous faisons. Au niveau pancanadien, la CQSSPA était une partenaire active et engagée du Consortium national sur la sécurité des patients et du Plan d'action intégré de la sécurité des patients, et était représentée à la table du Consortium et au sein des équipes d'action pour chacun de ses axes prioritaires. Dans le cadre de la collaboration, les membres du Canada atlantique ont également activement soutenu les mesures du Plan d’action sur la sécurité chirurgicale et ont contribué à l’évaluation du Consortium et du Plan d’action intégré sur la sécurité des patients. La collaboration a investi dans la formation en matière de sécurité des patients et de qualité des soins. Nous avons offert et organisé une formation en compétences de gestion des incidents, un Cours canadien pour les coordonnateurs de la sécurité des patients en ligne et en personne, une formation en matière de divulgation d'événements indésirables, et lancé le programme TeamSTEPPS Canada™, qui vise à améliorer le travail d'équipe et les communications. En investissant dans ces types de formation, nous avons pu faire progresser le niveau de compétence d’un grand nombre de personnes dans chacune de nos provinces respectives. Ces accomplissements n’auraient pas été possibles si les quatre régions avaient agi séparément. Pour ce qui est des ressources documentaires, la collaboration a participé à l’élaboration d’un cadre de participation des patients en partenariat avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients et Qualité des services de santé Ontario. Le Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécurité a d'abord été lancé au PCA de l'Île-du-Prince-Édouard en 2017. Plus tôt cette année, la collaboration a aidé à réviser le guide. Cette vaste ressource est basée sur les données probantes et des pratiques exemplaires et vise à aider les patients et leurs familles, les partenaires patients, les prestataires et les dirigeants à collaborer plus efficacement pour améliorer la sécurité des patients. L’une de nos priorités actuelles consiste à soutenir une collaboration virtuelle de 12 mois sur la participation des patients à la sécurité des patients et à l’amélioration de la qualité. Dans le passé, nos collaborations se déroulaient en personne et nous profitons donc de l’occasion pour essayer quelque chose de nouveau. La collaboration virtuelle a été lancée en septembre 2018 et comporte 17 équipes des quatre provinces de l'Atlantique participantes. Au cours de la prochaine année, ces équipes recevront des conseils sur la manière d'améliorer la participation des patients, d'apprendre de nouvelles stratégies et de travailler ensemble en tant que communauté élargie afin d’assurer que nous sommes au sommet de nos capacités en matière de participation des patients.Qu'est-ce qui rend la collaboration unique et innovante? Les provinces de l'Atlantique ont adopté une approche multiprovinciale pour établir des relations et rechercher des possibilités de collaboration à des initiatives en matière de sécurité des patients. Cela nous distingue au Canada. Nous collaborons pour établir des priorités et mettre en commun nos ressources afin d’obtenir des résultats pouvant être utilisés dans l’ensemble du Canada atlantique. À notre connaissance, aucun autre regroupement de régions n’a connu une telle réussite dans le cadre d’un partenariat interprovincial. Le succès de la collaboration repose sur le fait qu’ensemble, nous avons pu explorer bien plus de possibilités que si nous avions tous travaillé de manière indépendante. Nous avons abordé des priorités ensemble et même si on est chacun à un jalon différent sur ce cheminement, nous avons des priorités importantes en commun sur lesquelles nous pouvons travailler. Cette solide collaboration facilite le partage d’idées et l’apprentissage dans l’ensemble du Canada atlantique. Cela s’est avéré pertinent et efficace tout en assurant une certaine normalisation à l’échelle des régions. Notre organisation de travail et notre valeur reposent sur le fait que des représentants des quatre ministères provinciaux de la Santé sont assis à la même table que la direction de l’exploitation du système, en vue de tenir des discussions et établir des priorités. Nous sommes assis à la même table pour partager des informations et pour développer une approche qui nous guidera sur le chemin de la sécurité des patients.Quels sont les enseignements clés ou points saillants que vous retenez? Debbie pour moi personnellement, acquérir une compréhension approfondie de la sécurité des patients et de l'amélioration de la qualité des soins a été très utile. Participer à la collaboration a aussi permis une réflexion et un apprentissage différents à l’égard des manières d'engager les patients et de la valeur de la présence du patient et du client à la table. Colin dans le secteur de la santé et dans d’autres domaines, il est important que nous soyons alignés dans plus d'une province. Nous avons pu identifier des domaines vraiment remarquables sur lesquels nous concentrer, cibler nos ressources pour les développer ensemble et les utiliser dans les quatre provinces de l'Atlantique. Il est rare de constater une telle réussite pour un travail qui ignore les frontières provinciales. Ce fut une révélation pour moi. Nous avons constaté des progrès et nous continuons tous à être engagés envers le travail que nous réalisons ensemble dans les provinces de l'Atlantique.La collaboration est-elle un modèle que d'autres pourraient utiliser? En fin de compte, il faut trouver un terrain d’entente, un but vers lequel toutes les parties souhaitent avancer ensemble. Nous avons pu exploiter l'expertise et les connaissances de l'ICSP, qui nous ont grandement aidées. Nos provinces ne sont pas grandes et parfois, on peut se sentir isolés. On ne peut pas toujours se tourner vers d'autres régions en pensant retrouver quelqu'un qui vous ressemble. Nous sommes reconnaissants d’avoir cette solidarité au sein de la collaboration. Le fait que nous avons un partenaire pancanadien qui possède les connaissances et les processus pour soutenir et rassembler les gens constitue un avantage énorme. Notre partenariat avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients a été couronné de succès. Quand les gens collaborent sans aide, la route peut être ardue, mais si on fait appel à un partenaire qui nous aide à identifier des occasions, le parcours est d’autant plus facile à naviguer.Où est-ce que nos lecteurs peuvent aller pour en savoir plus? Nous sommes heureux de proposer notre expertise à l'échelle nationale! Contactez-nous Colin.Stevenson@nshealth.ca Debbie.molloy@easternhealth.ca Colin Stevenson a plus de 20 ans d’expérience en gestion et en leadership dans le domaine de la santé. Il a travaillé dans les secteurs privé et public dans les domaines du conseil en gestion d’installations, des soins de longue durée, de la gestion des autorités sanitaires et de la gestion de projets et de la transformation. En tant que vice-président de la qualité et de la performance du système de santé de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, Colin est chargé de diriger l'élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques et de buts et objectifs visant à soutenir la prestation de programmes et de services de santé intégrés à l'échelle provinciale. Il doit aussi s'assurer que des structures, systèmes et processus sont en place pour permettre à la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse d'obtenir les meilleurs résultats en matière de programmes et de services de soins de santé en mettant l'accent sur la qualité, le rendement et la sécurité des patients. Colin est diplômé du programme d’administration de la santé de l’Université Dalhousie et cadre agréé Certified Health Executive (CHE) du Collège canadien des leaders en santé. Debbie Molloy est une professionnelle des ressources humaines possédant 20 ans d'expérience dans les secteurs de la santé, de l'énergie et de l'hôtellerie. Elle a travaillé dans les secteurs public et privé et apporte une vaste compréhension des défis et des opportunités auxquels est confronté le système de santé actuel. Son parcours lui a permis de développer une expertise dans les domaines de l'efficacité organisationnelle, de la gestion des talents et des relations avec les employés. Au-delà des ressources humaines, elle possède également une solide expérience en amélioration de la qualité et en sécurité des patients. À la Régie de Santé de l'est, Debbie était responsable de plusieurs programmes, notamment les ressources humaines, la qualité, la sécurité des patients et la gestion des risques, la prévention et le contrôle des infections, la santé au travail, les services de protection et le centre d’études en soins infirmiers. Debbie est titulaire d'un baccalauréat en commerce (coop) et d'une maîtrise en éducation (études postsecondaires) de l'Université Memorial. 11/27/2018 4:00:00 PM Les #SuperSHIFTERS Debbie Molloy et Colin Stevenson sont les coprésidents de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients11/28/2018 4:03:36 PM29http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Jeux de puissance en sécurité des patients : la saison des Fêtes33474 Normalement, je communique mes vœux pour la saison des Fêtes dans mon message de décembre. Lorsque les congés approchent et que le mercure baisse, il est logique de partager des pensées chaleureuses liées à la famille et au foyer durant le dernier mois de l'année. Toutefois, l'Institut canadien pour la sécurité des patients a tellement de choses à célébrer ce mois-ci que je n'ai pas pu m'empêcher de partager ce sentiment avec vous un peu plus tôt que d’habitude! J'espère que vous serez d'accord… Tout d'abord, j'aimerais remercier et féliciter tous les participants de la Semaine nationale de la sécurité des patients de cette année. Comme vous le verrez dans l'article de ce mois-ci, des gens de partout au pays et du monde entier ont répondu à l’appel. Je crois que nous avons bien réussi à communiquer que les médicaments ne font PAS tous bon ménage et à encourager des discussions sur la sécurité des médicaments entre les patients et leurs prestataires de soins de santé. Je suis particulièrement fière des membres de Patients pour la sécurité des patients Canada, que j'ai rejoints à Ottawa afin de les encourager avant leurs réunions avec les députés et les sénateurs. Il y a eu tellement d'activités dans le cadre de la SNSP - celles que notre équipe de l’ICSP a organisées et d’autres qui furent organisées ailleurs au pays - que j’aurais du mal à vous les décrire toutes! Pour en savoir plus sur la campagne de cette année, lisez cet article et remerciez tous les participants d’y avoir participé. Nos succès dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients représentent une partie majeure du travail exceptionnel que nous avons accompli le mois dernier. Nous avons non seulement tenu la première réunion du projet de dix-huit mois sur la mesure et la surveillance de la sécurité, mais avons également organisé une nouvelle séance de maître-formateur TeamSTEPPS en collaboration avec nos partenaires d'Alberta Health Services. Je suis fière de voir progresser ces deux projets, car ils soutiennent notre mission d'inspirer et de faire progresser une culture vouée à l'amélioration continue qui favorise des soins de santé plus sécuritaires. Enfin, je voulais partager une autre réussite avec vous au nom de l'ICSP. Santé Canada nous a invités à organiser une séance de discussion publique à Halifax pour le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments. Plus de 80 résidents de la Nouvelle-Écosse et des Maritimes y ont assisté. Des patients, des soignants, des universitaires, des étudiants et des prestataires se sont exprimés au sujet de l'assurance-médicaments. Plusieurs conférenciers ont souligné l’importance de la sécurité des médicaments et la nécessité d’améliorer l’information des patients, le bilan comparatif des médicaments, la survenance de la polypharmacie et la valeur d’un système de surveillance national. L'ICSP a déjà soumis un document au Conseil et nous transmettrons un résumé de cet événement à Santé Canada. Comme vous pouvez le constater, je suis extrêmement fière des progrès réalisés à l’égard de notre nouvelle stratégie - La sécurité des patients, maintenant! - et je vous invite à raconter comment vous et votre établissement agissez en vue de rendre le système de santé canadien le plus sécuritaire au monde! En fait, vous pouvez nous aider dès maintenant en signant une pétition que nous avons organisée aidez à soutenir les lignes directrices de Santé Canada en matière d'étiquetage des médicaments en vente libre et des suppléments naturels. En moins de cinq minutes, vous pouvez affirmer votre appui de l’exigence d’étiquettes en langage clair pour les produits pouvant présenter un risque pour les Canadiens et nous aider à atteindre notre objectif de sécurité des patients… dès maintenant! Des questions? Des commentaires? Ma boîte de messagerie est ouverte pour vous en tout temps à cpower@cpsi-icsp.ca et vous pouvez me suivre sur Twitter @ChrisPowerCPSI. Votre partenaire en sécurité des patients, Chris Power 11/20/2018 7:00:00 AMNormalement, je communique mes vœux pour la saison des Fêtes dans mon message de décembre. Lorsque les congés approchent et que le mercure baisse, il11/20/2018 6:05:06 PM13http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Les médicaments ne font PAS tous bon ménage : célébrons la Semaine nationale de la sécurité des patients33479 La Semaine nationale de la sécurité des patients de cette année a été couronnée de succès. Des participants de partout au pays et du monde entier ont échangé avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients sur le thème de la sécurité des médicaments. Nous avions encouragé patients et professionnels de la santé à engager un dialogue sur les problèmes liés à sécurité des médicaments, notamment à l'aide des 5 questions à poser à propos de vos médicaments. Notre campagne - Les médicaments ne font PAS tous bon ménage - a largement attiré le soutien non seulement des professionnels de la santé, mais également du grand public et des représentants des gouvernements. Durant la semaine du 29 octobre au 2 novembre, l'ICSP a organisé ou présenté des activités et des ressources pour aider les professionnels de la santé et les membres du public à gérer leurs médicaments de façon sécuritaire. Notre premier événement majeur, un webinaire, a présenté dix meilleures pratiques pour réduire l’utilisation inappropriée des médicaments. Plus de 340 participants ont passé une heure en compagnie de la Dre Dee Mangin, professeure de médecine familiale et présidente associée et directrice de la recherche à l'Université McMaster, et avec Sandra Hanna, vice-présidente des Affaires pharmaceutiques de l'Association canadienne des pharmacies de quartier, en vue d’en apprendre davantage sur les risques liés aux médicaments, la réduction des prescriptions et les dangers de la polypharmacie. Chacune des conférencières a suscité des questions captivantes et les participants ont exprimé une grande satisfaction à l’égard de la séance. Visionnez la présentation enregistrée ici. Notre événement majeur suivant consistait à réunir 13 membres de Patients pour la sécurité des patients du Canada des quatre coins du pays à Ottawa pour assister à une série de réunions avec des représentants politiques de chaque parti. Ce groupe de « Patients au Parlement » a rencontré 30 députés et sénateurs dans 10 bâtiments répartis dans la Cité parlementaire pendant 8 heures, au cours desquelles les participants ont parlé de leurs expériences personnelles de préjudices et de la campagne de la Semaine nationale de la sécurité des patients. De nombreux députés et sénateurs se sont engagés à promouvoir la sécurité des médicaments lors des prochaines réunions de comités et localement dans leur circonscription, tout en manifestant leur soutien en publiant des messages sur les médias sociaux en utilisant leurs comptes officiels. Voici des photos de Patients au Parlement. Comme dernier événement majeur de la semaine, l'ICSP organisa la projection virtuelle inaugurale du court-métrage « Falling Through the Cracks Greg's Story ». Après la projection, des prestataires de soins, des dirigeants du secteur de la santé ainsi que des membres du public sur près de 600 sites à travers le pays et dans le monde entier se sont joints à la webdiffusion et ont participé à une discussion dynamique sur Twitter avec des membres de la famille Price. Les participants étaient choqués et attristés par la tragédie de Greg Price et se sont joints avec enthousiasme au forum pour échanger des suggestions, des idées et des perspectives sur des façons de rendre les soins de santé plus sécuritaires. Tout au long de la semaine, l'ICSP a diffusé d’autres moyens de renforcer la sécurité des patients et de réduire les risques liés aux médicaments. La deuxième saison de notre série primée de balados PATIENT a incité plus de 5 400 téléchargements alors que nos jeux-questionnaires sur la sécurité des médicaments destinés aux prestataires de soins de santé et au public ont récolté près de 5 000 participations. De plus, près de 200 participants ont proposé des soumissions dans le cadre de notre concours « Ajoutez un sous-titre » et nous avons déjà recueilli près de 500 signatures pour la pétition que nous avons créée pour la Chambre des communes et qui propose des exigences en matière d'étiquetage en langage clair pour les médicaments sans ordonnance et les suppléments naturels! Aussi, notre boutique en ligne a reçu des centaines de commandes d’affiches, de stylos et d’autocollants, et des milliers de personnes ont téléchargé nos ressources numériques. Nous sommes donc fiers de pouvoir dire que la Semaine nationale de la sécurité des patients a été un franc succès. Téléchargez les balados PATIENT. Répondez aux jeux-questionnaires sur la sécurité des médicaments. Visitez notre galerie de soumissions « Ajoutez un sous-titre ». Signez la pétition ici. Enfin, des établissements et des groupes de soins à l’échelle du pays ont organisé leurs propres événements sur le thème de la sécurité des patients au cours de cette semaine. Nous invitons les équipes qui sont fières de prioriser la sécurité des patients à soumettre des photos et des mises à jour et nous partagerons leurs succès dans la promotion de la sécurité des médicaments auprès des patients, du public et des prestataires de soins de santé. Merci d’envoyer vos photos et vos histoires de réussite par courriel à CPSW@cpsi-icsp.ca. Les résultats parlent d'eux-mêmes durant la Semaine nationale de la sécurité des patients, on a constaté plus de 2 000 mentions de nos hashtags #asklistentalk et #NotAllMedsGetAlong sur les médias sociaux, dont la portée sociale est estimée à plus d'un million d'impressions par jour. La campagne a été mentionnée par des communiqués de presse diffusés partout au pays par des gouvernements provinciaux et des organisations partenaires. Actuellement, l'ICSP fait un suivi en sondant des participants de la SNSP. Nous nous attendons donc à recueillir des commentaires utiles qui serviront à orienter la planification de l'événement de l'année prochaine. La Semaine nationale de la sécurité des patients ne serait pas possible sans l’appui généreux de nos commanditaires, GOJO et HealthPRO Procurement Services. Nous apprécions vraiment leur soutien. Merci de votre participation à la SNSP et n'oubliez pas de faire appel à nos ressources destinées aux patients. Téléchargez ces outils à l’adresse questionnezecoutezparlez-en.ca ou dirigez vos patients vers les sites suivants Quand devriez-vous faire évaluer vos médicaments? Quelles sont les 5 questions à poser à propos de vos médicaments? Remplissez votre liste de médicaments - pour votre sécurité! 11/20/2018 7:00:00 AMLa Semaine nationale de la sécurité des patients de cette année a été couronnée de succès. Des participants de partout au pays et du monde entier ont11/20/2018 10:30:17 PM40http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Renforcer la priorisation de la sécurité en intégrant les facteurs humains aux activités hospitalières et en invitant les patients et les familles à s’impliquer7897 L'Hôpital Humber River (HRH) sert une communauté dynamique du nord-ouest de Toronto et abrite le service d'urgence le plus achalandé de l'Ontario, enregistrant en moyenne 390 visites par jour. De plus, il est le tout premier établissement à s'être converti au numérique en Amérique du Nord et est détenteur de la certification LEED or. Sous la gouverne de la directrice générale Barbara Collins, le HRH met à profit les technologies de l'information, de la communication et de l'automatisation pour offrir une prestation des soins marquée du sceau de l'excellence et de la fiabilité. Les efforts de l'établissement vers l'atteinte d'une prestation de haute fiabilité nous ont donné l'occasion, en tant que coprésidents du comité consultatif des patients et des familles de l'établissement, de réfléchir sur la place qu'occupe la sécurité dans nos processus et systèmes. L'approche du HRH vis-à-vis des comportements liés à la sécurité pour prévenir les erreurs est directement corrélée à l'intégration des facteurs humains, tâchant de mieux comprendre comment ces derniers peuvent devenir partie intégrante du fonctionnement de l'hôpital, tant du point de vue des prestataires de soins que des patients et des familles.(Trevor Hall et Kari Versace, accompagnés de Pepper) Les leçons tirées jusqu'ici appellent à l'intégration des patients et des familles dans la conception des systèmes de sécurité comme condition essentielle pour favoriser la résilience. À titre d'exemple, le HRH a mis sur pied les conseils chargés de réinventer les soins aux patients (Reinventing Patient Care Councils); il s'agit de comités de la qualité dirigés par l'unité où siègent des patients et des familles en tant que parties prenantes de première ligne. Ce modèle crée une interaction participative entre le personnel de l'hôpital et les patients/les familles, permettant d'explorer des points de vue différents et d'accroître la prise de conscience envers la sécurité. En concevant ensemble des systèmes de sécurité basés sur l'humain, nous sommes en mesure de tirer parti de l'expérience et de renforcer la capacité des véritables utilisateurs finaux du système de santé les patients et leur famille. Afin de mieux comprendre et d'améliorer l'expérience des patients et de leur famille, les programmes mère-enfant et de soins chirurgicaux du HRH ont mis sur pied un programme pilote destiné à faire vivre des expériences positives aux jeunes patients qui subissent une intervention chirurgicale. Accompagnés d'un parent, les enfants plus vieux peuvent conduire une voiturette électrique Tesla pour entrer dans la salle d'opération tandis que les plus jeunes peuvent choisir entre un fauteuil roulant, un chariot ou un jouet sur roues pour se déplacer jusqu'au site de l'intervention. La Tesla a été utilisée par 375 patients pédiatriques chirurgicaux durant le projet pilote. Selon une évaluation structurée menée par des spécialistes de l'enfance agréés, l'utilisation de la Tesla a contribué à calmer la nervosité et l'anxiété des patients, les aidant à mieux composer avec la réalité et leur permettant de vivre des expériences positives en route vers l'intervention. Dans le cadre d'un autre étude pilote, un humanoïde nommé Pepper a été utilisé pour soutenir moralement nos jeunes patients et les aider à être coopératifs et résilients dans la salle d'opération. L'équipe de soins s'est servie de Pepper pour normaliser l'expérience et la rendre amusante, pour préparer le patient aux possibilités d'induction ainsi que pour le familiariser avec l'équipement hospitalier et assurer son confort. Au cours de l'étude, Pepper a été utilisé dans 515 des cas pédiatriques chirurgicaux et 115 fois en salle d'opération. L'étude a conclu que l'humanoïde a aidé à dédramatiser l'événement et à rendre l'expérience plus positive pour le patient. Dans le contexte où l'Ontario connaît une demande croissante pour des lits d'hôpital, le HRH a mis sur pied un centre opérationnel de la qualité, le Quality Command Centre, qui renforce la sécurité grâce à l'anticipation et à un meilleur état de préparation. Le Quality Command Center fournit une évaluation de situation en temps réel, alimentant la discussion et nous gardant attentifs aux questions de sécurité. Ce projet d'amélioration multi-phase vise à répondre aux pressions opérationnelles actuelles et à reconnaître par l'analyse prédictive les déclencheurs en matière de sécurité. Les indicateurs de référence rapportent, en moyenne, 387 visites à l'urgence par jour, une occupation de 99 % des lits médicaux et 16,4 heures d'attente avant de se voir attribuer un lit d'hospitalisation par le service d'urgence. Le Quality Command Centre du HRH a été inauguré en novembre 2017, et la phase 1 du projet, axée sur l'utilisation, a été complétée. Depuis, l'établissement a réduit de 15 pour cent le temps pour être transféré dans un lit d'hospitalisation par le service d'urgence et de 30 pour cent le temps d'attente des chirurgies, et a augmenté sa capacité d'environ 23 lits, réalisant des économies de 6,5 millions de dollars par année. La deuxième phase, celle-ci axée sur la qualité et la sécurité, est en cours de réalisation. La troisième phase, qui se concentrera davantage sur le suivi à domicile, sera mise en service en 2019. Notre parcours vers l'atteinte de la haute fiabilité sous-tend également que les réseaux de soutien / les patients et familles soient eux-mêmes des catalyseurs émergents et efficaces d'innovation de rupture pour le système de santé. Par conséquent, l'investissement dans une franche collaboration avec nos patients, leur famille et ultimement notre communauté est essentiel pour favoriser la résilience. L'expérience nous a appris que leur intégration dans notre conception et planification des services va bien au-delà que la simple création d'un rôle. À la faveur d'une intégration pleine et entière, nous suscitons de façon constante la prise de conscience et la priorisation de la sécurité par le truchement des facteurs humains dans les activités de tous les jours. Kari Versace est coprésidente du comité consultatif des patients et des familles de l'Hôpital Humber River (HRH) et spécialiste en coaching et leadership chez Bombardier. Trevor Hall est coprésident du comité consultatif des patients et des familles du HRH, directeur de la qualité et sécurité des patients et codirecteur, avec Elizabeth Borycki de l'Université Victoria, du Réseau des facteurs humains en santé de l'Institut canadien pour la sécurité des patients. 11/19/2018 4:00:00 PML'Hôpital Humber River (HRH) sert une communauté dynamique du nord-ouest de Toronto et abrite le service d'urgence le plus achalandé de l'Ontario,11/19/2018 11:02:36 PM27http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx

 Calendrier des événements

 

 

Date limite du tarif lève-tôt : Cours canadien pour les coordonnateurs de la sécurité des patients4779Ottawa, ONhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/psoc/Pages/default.aspx12/31/2018 3:00:00 PM12/31/2018 6:00:00 PMLe Cours canadien pour les coordinateurs de la sécurité des patients est conçu et livré conjointement par l’Institut canadien de la sécurité des patients et SoinsSantéCAN, avec l’apport d’experts de partout au Canada et à l’étranger.11/20/2018 5:20:11 PMhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelierFalse
Date limite pour la présentation des candidatures - FORCES : Programme de formation pour cadres33703https://www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/extra/application2/12/2019 6:00:00 PM2/12/2019 7:00:00 PMLe programme FORCES de formation pour cadres est un programme axé sur le travail d’équipe qui offre des bourses pour l’amélioration de la qualité (AQ) et le leadership à des participants de partout au Canada. Cet événement est organisé par FCASS 11/29/2018 5:34:49 PMhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelierFalse
Programme de formation du maître TeamSTEPPS Canada 33715Douglas College, New Westminster Campus 700 avenue royal, New Westminster, BChttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/TeamSTEPPS/Pages/TeamSTEPPS-Master-Trainer-Training-Course---2018-12-04.aspx2/20/2019 3:00:00 PM2/21/2019 11:30:00 PMUn cours de formation TeamSTEPPS Canada™ s’en vient dans la région de Vancouver en février 2019! Ce cours vous aidera à améliorer la collaboration au sein des équipes, les résultats cliniques et la sécurité des patients dans votre organisation. Vous apprendrez en quoi consistent les outils TeamSTEPPS® et comment vous pourrez les utiliser pour faire une différence dans votre milieu de travail.12/5/2018 7:22:20 PMhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelierFalse
Date limite du prix préinscription repoussée : Cours canadien pour les coordonnateurs de la sécurité des patients33232Ottawa, ONhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/psoc/Pages/default.aspx3/8/2019 3:00:00 PM3/8/2019 9:00:00 PMLe Cours canadien pour les coordinateurs de la sécurité des patients est conçu et livré conjointement par l’Institut canadien de la sécurité des patients et SoinsSantéCAN, avec l’apport d’experts de partout au Canada et à l’étranger.11/20/2018 5:23:16 PM3http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelierFalse
Date limite d'inscription : Cours canadien pour les coordonnateurs de la sécurité des patients 33234Ottawa, ONhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/psoc/Pages/default.aspx4/30/2019 2:00:00 PM4/30/2019 8:00:00 PMLe Cours canadien pour les coordinateurs de la sécurité des patients est conçu et livré conjointement par l’Institut canadien de la sécurité des patients et SoinsSantéCAN, avec l’apport d’experts de partout au Canada et à l’étranger.11/20/2018 5:27:14 PMhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelierFalse