Connexion

​Institut canadien p​our la s​écurité des patients

L'Institut canadien pour la sécurité des patients (l’ICSP) a plus de 10 ans d'expérience de leadership en matière de sécurité et de mise en œuvre de programmes visant à améliorer la sécurité dans toutes les parties du continuum de soins de santé.

VIREZ en mode sécurité

Améliorer la sécurité des patients et la qualité des soins au Canada exige la participation de tous – VIREZ en mode sécurité vous offre les outils et les ressources dont vous avez besoin pour garder les patients en toute sécurité, peu importe si vous êtes un membre du public, un prestataire ou un leader.

md-public.png 
md-public.png 

Nos Programmes

​​​​​​

 Dernières nouvelles de l'ICSP

 

 

UNE ÉTUDE RECHERCHE DES SUJETS BÉNÉVOLES!23549 Êtes-vous un ou une clinicienne ayant déjà vécu un événement clinique indésirable ? Est-ce que cet événement vous a poussé à réorienter votre carrière et à occuper de nouvelles fonctions ou un autre poste ? Si c'est le cas, nous avons besoin de votre point de vue ! Des chercheurs en soins de santé de l'Université du Missouri et de l'Université du Massachusetts-Boston cherchent des médecins cliniciens pour participer à un court sondage en ligne sur l'impact des événements indésirables sur les réorientations professionnelles. Le sondage a été conçu pour nous aider à mieux comprendre les expériences vécues par ces cliniciens, et il ne prend que 10 à 15 minutes à remplir. Aucun renseignement axé strictement sur l'identité de la personne ne sera demandé, ni lié aux réponses du participant, et toutes les données seront recueillies en toute confidentialité, conformément aux exigences du comité d'éthique institutionnel (CEI). Il s'agit d'une participation volontaire qui peut être interrompue à tout moment. Pour participer au sondage, veuillez cliquer ici. Le sondage se poursuivra jusqu'au début octobre ou la mi-octobre 2016. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Dre Susan Scott scotts@health.missouri.edu au 573 884‐2373 ou avec Dr Jason Rodriquez jason.rodriquez@umb.edu.2016-08-22 20:00:00Êtes-vous un ou une clinicienne ayant déjà vécu un événement clinique indésirable ?   Est-ce que cet événement vous a poussé à2016-08-23 14:26:1813http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
La mesure : historique et nouvelle approche369 ​​Ceci est le deuxième d'une série de deux articles sur la mesure et l'équipe responsable des mesures. Cliquez ici pour lire le premier article Mesurer pour assurer la sécurité l'évolution du rôle de l'équipe responsable des mesures. L'historique du Système d'indicateurs de la sécurité des patients L'outil de mesure initial utilisé pour la soumission des données de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! développé il y a plus d' une décennie utilisait des feuilles de calcul Excel. Dès 2009, le besoin d'avoir un outil en ligne est devenu apparent. C'est à cette époque qu'un outil en ligne a été créé comme système de soumission de données et de rapports, fournissant aux équipes la possibilité d'agréger et de désagréger les résultats à rapporter par région, établissement ou par échantillons individuels de patients par équipe. Les feuilles de calcul Excel ont été éliminées après le lancement du Système d'indicateurs de la sécurité des patients en janvier 2011. Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients a permis aux établissements de suivre et de faire rapport sur plus de 100 indicateurs de processus clés alignés sur les stratégies de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! De nombreux appels nationaux ont fourni aux utilisateurs une formation sur la façon de mesurer, quoi mesurer et comment utiliser les outils du Système d'indicateurs de la sécurité des patients. Stephanie Howse, coordonnatrice clinique à Alberta Health, était nouvellement dans son poste lorsque l'un de ses collègues a suggéré qu'elle utilise le Système d'indicateurs de la sécurité des patients pour surveiller le respect du processus de BCM dans la région sanitaire de Northern Lights. Stephanie était surprise de constater que l'outil était intuitif et facile à utiliser. « Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients donne une vue d'ensemble de nos progrès », explique Stephanie. « On peut explorer et identifier les tendances grâce aux données. Il y a aussi des modules d'autoapprentissage disponibles pour savoir comment interpréter les données et l'équipe responsable de la mesure est toujours disponible pour nous dépanner et nous aider à mieux comprendre les résultats. »« Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients est un outil qui est facile à utiliser et qui fournit les bons rapports qui permettent de faire les comparaisons voulues », explique la Dre Elizabeth MacKay, responsable du service médical, groupe de travail provincial sur l'agrément en thromboprophylaxie, Alberta Health Services. « La capacité à comparer ses résultats à ceux des groupes nationaux permet d'obtenir une analyse de valeur inestimable. » Selon Virginia Flintoft, à part tous ses avantages, le Système d'indicateurs de la sécurité des patients avait un seul défaut. Il a été conçu pour permettre aux équipes d'accéder directement à leurs rapports; toutefois, les équipes appelaient plutôt l'équipe responsable des mesures pour exécuter les rapports pour eux. « Ils ne s'occupaient pas de l'exécution du processus - d'habitude, ils étaient tout simplement trop occupés », ajoute Mme Flintoft, gestionnaire de projet de l'équipe responsable des mesures (CMT). « Ce que nous avons trouvé avec le Système d'indicateurs de la sécurité des patients, c'est que les personnes qui entrent les données ne sont pas celles qui vont aller voir les résultats et récupérer les rapports », explique Alex Titeu, coordonnateur de projet de l'équipe responsable des mesures. « L'objectif du Système d'indicateurs de la sécurité des patients était de rendre disponibles les résultats immédiatement à l'individu qui entrait les données. » La sécurité des patients et l'amélioration de la qualité a beaucoup évolué au fil des ans et il en est de même pour l'équipe de mesure. « Il était vraiment temps que les établissements gèrent et surveillent leurs propres données », explique Virginia Flintoft. « La plupart des hôpitaux ont maintenant des talents et ressources à l'interne. » Le volet collecte des données du Système d'indicateurs de la sécurité des patients a été supprimé ce printemps. L'équipe de mesure a la permission de garder les données et tous les dossiers seront conservés dans un endroit sécuritaire pour un maximum de sept ans. Les données ont été renvoyées à leurs propriétaires -les établissements de soins de santé participants. Plus de la moitié des données a depuis été repeuplée. L'équipe de mesure a communiqué avec la direction des autres établissements participants pour qu'ils s'assurent d'avoir téléchargé leurs données ou indiqué où les envoyer. Une nouvelle approche - des solutions qui fonctionnent Suite au lancement de VIREZ en mode sécurité, le rôle de l'équipe de mesure changera également pour devenir celui d'un coach expert et mentor qui exploite la pensée la plus à jour concernant la mesure et la surveillance de la sécurité des patients. « L'équipe de mesure ne soutiendra plus une base de données d'indicateurs », explique Virginia Flintoft, « et dans le cadre de la nouvelle approche, les équipes identifieront des possibilités d'amélioration et l'équipe de mesure sera le coach et les encadrera dans leurs démarches d'amélioration, en mettant l'accent sur la mesure et la surveillance pour assurer la sécurité. » Sous la direction du Dr G. Ross Baker et du Dr Charles Vincent (Oxford University, Royaume-Uni), un programme complet de mesure est en cours d'élaboration sur la base du cadre du Dr Vincent, Measurement and Monitoring Safety. Le cadre précise cinq éléments requis pour mesurer et surveiller la sécurité les préjudices déjà survenus, la fiabilité, la sensibilité concernant les opérations, l'anticipation et la préparation; et l'intégration et l'apprentissage. La plate-forme de mesure aura pour but d'orienter les dirigeants, praticiens, patients, familles et les aidants dans la recherche de réponses localement et au niveau du système concernant les moyens de prévenir les préjudices, de réagir lorsque des préjudices surviennent et de tirer des enseignements des préjudices en appliquant le cadre. « La beauté du nouveau cadre, c'est que peu importe la nature de votre problème » , dit Virginia Flintoft. « Le cadre vous apprend comment trouver la solution au problème; et des solutions qui fonctionnent. C'est très intéressant parce que ça permettra d'économiser du temps aux équipes et de les aider à penser plus globalement. C'est l'apprentissage à propos de changements importants qui est cliniquement significatif. Les équipes peuvent remarquer des changements statistiquement significatifs, mais les changements cliniquement significatifs sont vraiment le résultat essentiel de la mesure. » À l'avenir, l'amélioration comprendra toujours la mesure et l'équipe de mesure continuera à travailler avec le personnel de première ligne dans les services et à l'échelle de la hiérarchie jusqu'aux conseils d'administration, pour les aider à surveiller leurs performances. 2016-08-04 16:00:00 Ceci est le deuxième d'une série de deux articles sur la mesure et l'équipe responsable des mesures. Cliquez ici pour lire le2016-08-03 15:40:1021http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Bulletin trimestriel du Consortium national de la sécurité des patients29421 Les mesures de 2014-2016 du Consortium national de la sécurité des patients sont bien engagées. 60 % des plan sont complétées depuis le 31 mars 2016 (voir le tableau ci-dessous). L'équipe d'évaluation des interventions continue à se réunir pour élaborer le plan d'évaluation du Consortium national de la sécurité des patients et le Plan d'action intégré en sécurité des patients. Les réunions se tiennent chaque mois et sont coprésidées par Dre Lianne Jeffs et l'Institut canadien pour la sécurité des patients. Le Comité directeur se réunit aussi régulièrement et prévoit se réunir au mois d'août. Le Consortium national de la sécurité des patients se rencontrera face à face pour la quatrième fois en septembre à Ottawa. Le Consortium national de la sécurité des patients est enchanté de ce progrès et veut souligner les deux événements ci-dessous, qui ont eu lieu au cours de la Conférence nationale sur le leadership dans les soins de santé qui se tenait à Ottawa les 6 et 7 juin L'Institut canadien pour la sécurité des patients a organisé une présentation de 90 minutes d'un groupe d'experts pour partager le travail réalisé pour le Consortium national de la sécurité des patients et le Plan d'action intégré en sécurité des patients. L'événement a témoigné des contributions essentielles de partenaires tels que Qualité des services de santé Ontario et Patients pour la sécurité des patients du Canada (un programme dirigé par les patients et parrainé par l'Institut canadien pour la sécurité des patients). Cette rencontre a permis un dialogue en profondeur avec les dirigeants du milieu de la santé autour de ce projet de réforme dont l'impact collectif se répercute à grande échelle. Nous étions ravis de faire connaître cette vaste initiative de changement aux participants. La présence d'Helen Bevan à cette présentation a également donné lieu à des échanges fructueux. La motion « Public Reporting of the 15 Never Events » (Rapport public des 15 événements qui ne devraient jamais arriver), parrainée par l'Institut canadien pour la sécurité des patients, avec le soutien de Qualité des services de santé Ontario, a été sélectionnée comme l'une des cinq meilleures motions parmi environ 40 soumissions au Grand débat national sur les soins de santé au Canada présentées par des dirigeants du milieu de la santé de partout au pays et, suite à un vote des participants à la conférence, s'est ensuite hissée parmi les trois meilleures propositions. Les événements qui ne devraient jamais arriver sont des accidents liés à la sécurité des patients qui donnent lieu à de graves préjudices, parfois même à la mort, et qui peuvent être évités à l'aide de contrôles et de vérifications appropriés. Le rapport Les événements qui ne devraient jamais arriver dans les soins hospitaliers au Canada a été préparé par l'Institut canadien pour la sécurité des patients et Qualité des services de santé Ontario, de même que la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique, le British Columbia Patient Safety and Quality Council, le Conseil de la qualité des services de santé de l'Alberta, l'Institut pour la sécurité des patients du Manitoba, le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick, le Newfoundland and Labrador Provincial Safety and Quality Committee et Patients pour la sécurité des patients du Canada (un programme dirigé par les patients et parrainé par l'Institut canadien pour la sécurité des patients) pour le Consortium national de la sécurité des patients. 2016-08-03 16:00:00Les mesures de 2014-2016 du Consortium national de la sécurité des patients sont bien engagées. 60 % des plan sont complétées depuis le 31 mars 20162016-08-04 19:09:2638http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Mise à jour trimestrielle - sécurité des soins à domicile 29438 L'encadrement de la première vague d'équipes de la Collaboration pour l'amélioration de la prévention des chutes en soins à domicile est en cours. Les enseignements tirés de ces travaux orienteront la deuxième vague de la collaboration. L'évaluation de la collaboration a commencé et est sur la bonne voie; le rapport préliminaire est prévu pour le 1er juillet. Un rapport final sera livré après le Sommet sur les soins à domicile cet automne. Les organismes partenaires (Canadienne de soins et services à domicile, Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé et l'ICSP) se sont réunis en avril pour passer en revue la première vague et commencer à planifier la deuxième vague. La planification de la deuxième vague comprendra la mise à profit du contenu TeamSTEPPS® si possible pour autonomiser les patients et les familles, ainsi que l'utilisation des meilleures pratiques dans la prévention des chutes identifiées par l'ISMP Canada et l'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario. Les membres experts en sécurité des soins à domicile ont exprimé leur intérêt à soutenir la deuxième vague et ont identifié des axes prioritaires sur lesquels bâtir. L'ICSP collabore avec l'Association canadienne de soins et services à domicile pour trouver des outils et ressources pour orienter les conversations de sécurité entre prestataires de soins de santé et patients lors de la prestation de services à domicile. Le résultat de la première phase du travail est le rapport Suis-je en sécurité?. Suis-je en sécurité? cherche à aider les prestataires de soins de santé, les patients et les aidants à travailler ensemble pour évaluer et gérer les risques lors de la prestation de soins à domicile. Si vous connaissez d'autres outils ou ressources qui pourraient faciliter les conversations au sujet de la gestion de la sécurité à domicile, veuillez nous contacter à amIsafe@cpsi-icsp.ca 2016-08-03 16:00:00L'encadrement de la première vague d'équipes de la Collaboration pour l'amélioration de la prévention des chutes en soins à domicile est en2016-08-03 21:49:5046http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx
Bulletin trimestriel sur la prévention et le contrôle des infections 29439 Au cours de la dernière année, les équipes de prévention et de contrôle des infections (PCI) ont progressé au niveau de trois mesures du Plan d'action de la PCI la conduite d'une analyse de l'environnement, la création d'un ensemble pancanadien de définitions de cas destinées à la surveillance des infections nosocomiales, ainsi que l'amélioration de la prévention et du contrôle des infections à l'aide de stratégies éprouvées pour améliorer le comportement et la culture. Depuis la dernière mise à jour, l'ICSP a retenu les services d'un expert en vue de fournir une orientation et des lignes directrices stratégiques à l'ICSP pour intégrer un changement de comportement aux campagnes existantes et éventuelles. Au cours de la prochaine année, le chef de la stratégie travaillera avec l'ICSP au recrutement et à la sélection du groupe de spécialistes bénévoles qui veillera à la mise en œuvre de ce changement de comportement. Ce tout nouveau groupe d'experts dirigera les travaux sur le changement de comportement associés au Plan d'action intégré de la PCI. 2016-08-03 16:00:00Au cours de la dernière année, les équipes de prévention et de contrôle des infections (PCI) ont progressé au niveau de trois mesures du Plan2016-08-03 21:50:1435http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/NewsAlerts/News/Pages/Forms/newfrench_default.aspxhtmlFalseaspx

 Calendrier des événements

 

 

Date limite pour les mises en candidature : Prix des champions 20166168http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/events/patientchampionawards/pages/default.aspx2016-09-01 18:00:002016-09-01 19:00:00SoinsSantéCAN et l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) s'associent pour décerner les Prix des champions, qui soulignent la contribution de champions en matière de sécurité des patients, c'est-à-dire des patients/membres des familles bénévoles et des équipes/organisations qui, grâce à leur leadership et à leur travail de collaboration exemplaires, ont suscité des changements et permis d'accroître la sécurité des soins de santé en mobilisant les patients et les familles.2016-06-22 17:55:36http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseÉvénement spécial
Journée mondiale de lutte contre le sepsis29466http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Pages/World-Sepsis-Day.aspx2016-09-13 06:00:002016-09-14 05:00:00La journée mondiale de lutte contre le sepsis est un concept développé par The Global Sepsis Alliance ; un effort de collaboration impliquant des organismes et des individus qui veulent accroître la sensibilisation au sujet du sepsis et son traitement.2016-08-10 21:03:28http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseCampagne
Conférence «Devenir un formateur en sécurité des patients» [Winnipeg, MB] 6148Winnipeg, MBhttp://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/patientsafetyeducationprogram/patientsafetytrainer/pages/psep-winnipeg-2016.aspx2016-09-14 00:00:002016-09-15 23:59:00La Manitoba Institute for Patient Safety, en partenariat avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients, sommes ravis d'offrir la séance de formation « Devenir un formateur en sécurité des patients » pour la faculté des soins de santé et les équipes cliniques des organisations de soins de santé.2016-04-13 17:55:11http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelier;Conférence
Conférence «Devenir un formateur en sécurité des patients» [Sioux Lookout, ON] 6166http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/education/patientsafetyeducationprogram/patientsafetytrainer/pages/sioux-lookout-2016.aspx2016-09-14 00:00:002016-09-14 23:59:00L'Institut canadien pour la sécurité des patients, en collaboration avec la Sioux Lookout Meno Ya Win Health Centre, l'École de médecine du Nord de l'Ontario, , et l’Ontario Hospital Association sommes ravis d'offrir la séance de formation « Devenir un formateur en sécurité des patients » aux membres des équipes cliniques des organisations de soins de santé.A présent, les conférences « Devenir un formateur en sécurité des patients » ne sont offertes qu'en anglais.2016-06-13 15:44:193http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseAtelier;Conférence
4e conférence annuelle du Forum national sur l’expérience des patients6162Toronto, ONhttp://goo.gl/tLiKNm2016-09-20 00:00:002016-09-21 23:59:00L’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) est fier de soutenir cet événement canadien rassemblant des patients et des professionnels passionnés et dévoués de partout au pays afin de s’attaquer à des problématiques incontournables se répercutant sur l’expérience des patients et de tous les intervenants concernés, des médecins aux infirmières en passant par les proches aidants et les pourvoyeurs de soins à domicile. Plus d’une centaine de chefs de file du secteur de la santé seront réunis pour discuter, entre autres sujets, des profonds changements qui ont été apportés à la législation sur l’aide médicale à mourir, de l’amélioration de la sécurité des soins aux aînés et à domicile ainsi que des moyens de mesurer efficacement l’expérience des patients. Ne manquez pas cette conversation! Les abonnés de l’ICSP recevront un rabais de 20 % sur le coût d’inscription en inscrivant le code promotionnel CPSI20. (anglais seulement)2016-06-02 14:40:57http://www.patientsafetyinstitute.ca/fr/Events/Lists/Events/calendar.aspxFalseConférence