Connexion
CPSI Share                                                         

Rita est présentement analyste de la qualité et coordonnatrice de la sécurité des patients au Hospital for Sick Children à Toronto en Ontario. Son travail en gestion de la qualité comprend la priorisation, l’élaboration et l’évaluation des initiatives en amélioration de la qualité et en sécurité des patients. Rita dirige des initiatives en sécurité des patients à l’échelle de tout l’hôpital, coordonne la planification et la conduite des programmes d’éducation et de formation en la matière et soutient les activités associées au système de déclaration portant sur la sécurité. Rita a également agi en tant que co-chercheuse d’une étude sur les événements indésirables en pédiatrie au Canada (Canadian Paediatric Adverse Event Study). Elle a participé à un groupe national d’étude sur le travail en équipe et la communication ainsi qu’à d’autres programmes de perfectionnement professionnel avec l’ICSP.

Sa vision pour la sécurité des patients au Canada :

À la fois comme bénéficiaire et fonctionnaire du système de santé, ma vision perçoit les établissements de soins de santé dans leur ensemble, partageant une appréciation mutuelle de l’importance de la sécurité des patients, échangeant des communications fondées sur la confiance et le respect mutuel et ressentant un sentiment de confiance et de fierté à mettre en œuvre des mesures préventives  et des pratiques sécuritaires efficaces pour éliminer les préjudices évitables. Pour arriver à des soins de santé plus sécuritaires, il faut absolument que les prestataires, les patients et les membres de leur famille/personnes soignantes travaillent en partenariat.  

Sa vision de l’éducation en sécurité des patients au Canada :

L’éducation en sécurité des patients au Canada devrait non seulement influencer la prise de conscience et l’attitude de tout le personnel soignant, mais aussi faire comprendre la science de la sécurité des patients, notamment les conditions de travail et les nombreuses sources de risque qu’elles comportent. Cette éducation généralisée servirait ensuite à bâtir des moyens de défense, des stratégies et des changements de pratiques efficaces pour éliminer et/ou atténuer les préjudices évitables tout au long du continuum de soins.