Connexion
CPSI Share                                                      

Denise Durfy-Sheppard est directrice de l’Office of Adverse Events du ministère de la Santé et des Services communautaires de Terre-Neuve-et-Labrador. Entre autres responsabilités, elle assure une surveillance provinciale du système de déclaration des incidents et d’apprentissage, l’avancement du cadre de gestion des événements indésirables liés à la santé et la collaboration avec les régies régionales de la santé et d’autres intervenants clés sur une multitude d’enjeux et d’initiatives en matière de qualité et de sécurité des patients.

Denise possède une expérience de travail diversifiée au sein de plusieurs régies régionales de la santé et du système collégial. Au cours de la dernière décennie, elle s’est servie de son expertise en éducation des adultes, en facilitation et en sécurité des patients pour cerner les préoccupations concernant la sécurité des patients et mettre en œuvre des initiatives pour améliorer la qualité des soins.

Sa vision de la sécurité des patients au Canada :

Ma vision de la sécurité des patients comporte deux volets : faire en sorte que les patients et leur famille se sentent suffisamment à l’aise pour poser des questions à leurs prestataires de soins sur les soins qu’ils reçoivent, et faire en sorte que toutes les organisations de soins de santé comprennent aussi bien leurs indicateurs clés de la sécurité des patients qu’elles comprennent leurs enjeux budgétaires. Il est important à la fois de mesurer et de gérer les indicateurs de la sécurité des patients, puisque c’est ce qui permet d’assurer que les établissements de santé soient non seulement conscients des questions relatives à la sécurité des patients, mais qu’ils sachent aussi ce qui se fait à l’interne pour améliorer la sécurité des patients.

Sa vision de la formation en sécurité des patients au Canada :

Ma vision de la formation en sécurité des patients est que tous les membres de l’équipe soignante se servent toujours d’un langage et d’outils normalisés pour atteindre des objectifs clairement définis en matière de sécurité des patients. Cela aidera à réduire le risque d’événements indésirables et à améliorer la qualité des soins de santé offerts à tous les Canadiens.