Connexion
CPSI partager            
5/16/2013 6:00 PM

​​​​​​​​Plus de 100 pharmaciens, infirmières et éducateurs de qualité et de sécurité du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta ont participé à l’atelier Tous à bord du train BCM à Winnipeg, au Manitoba, le mercredi 6 Mars 2013. La journée riche en information était axée sur la prévention des incidents médicamenteux grâce au bilan comparatif des médicaments (BCM). C’était  l'occasion pour les prestataires de soins de santé de se rencontrer et d’échanger sur la sécurité des médicaments.

L'atelier a débuté avec l’histoire d’un patient : Donald Lepp, un facteur au Manitoba, a renforcé que la communication efficace et la transmission d’informations utiles améliore la confiance. À un âge de trois semaines, le fils de Russell Lepp a reçu un diagnostic de cardiomyopathie. Lepp a souligné l'importance d'établir des relations avec les prestataires de soins de soins pour assurer la cohérence et la continuité des soins. Il a parlé des expériences et des difficultés de gérer les médicaments et les soins de son fils nouveau-né à l'hôpital et durant la transition vers la maison.

Le conférencier principal, le Dr Robin Walker, Integrated Vice-President, Medical Affairs and Medical Education, St. Joseph’s Health Care and London Health Sciences Centre, a donné un aperçu de la mise en œuvre du BCM à l'hôpital de 900 lits. La présentation a renforcé pourquoi le BCM est important et comment cela a fait une différence dans leurs installations. La séance a donné aux participants un processus qu’ils pourraient facilement mettre en œuvre pour faire avancer le BCM dans leur établissement.

Les séances de l'atelier comprenaient des présentations sur le BCM dans le continuum des soins pour les patients cardiaques; l'utilisation d'outils de qualité pour auditer le processus de bilan comparatif des médicaments; la collecte d'informations sur les médicaments pour les clients des Premières nations et le cercle de soins, et une discussion en panel sur le rôle du médecin relatif à la sécurité des patients et au BCM.

« Le débat était très intelligent et influencera mieux nos stratégies visant à accroître l'engagement des médecins dans le processus du bilan comparatif des médicaments », explique Beatrice Patton, pharmacienne en sécurité des patients de l’Office régional de la santé de Winnipeg. « La qualité des exposés a donné matière à réflexion, en particulier quand il s'agit de communiquer efficacement de l'information sur les médicaments pour les patients vivant dans des collectivités éloignées du Nord.

Des présentations éclair ont présenté les efforts de BCM en cours au Manitoba, en soins de longue durée, en soins de courte durée, dans les pharmacies communautaires, et e-health Manitoba.
« L’ambiance de l'atelier était excellente et reflétait l'importance d'un processus de bilan comparatif des médicaments de qualité pour améliorer les résultats et la sécurité des patients », a dit Heather Campbell, coordonnatrice de la sécurité des patients, Interlake Regional Health Authority-Est. « Les présentations éclair ont mis en évidence les réussites et les difficultés rencontrées par les prestataires de première ligne lors de la mise en œuvre du BCM à travers le continuum des soins. »
Des séances de travail portaient sur la participation du patient, l'impact de la fusion des régions de soins de santé au Manitoba et le partage de l'apprentissage sur le processus de bilan comparatif des médicaments provincial de la province et les opportunités liées au parcours intra-établissements ou intersectorielle du patient et son meilleur schéma thérapeutique possible (MSTP).

« L'atelier a renforcé que tout le monde a des défis et qu’il faut reconnaître qu’il faut s'adapter et répondre aux besoins et aux circonstances locales lors de la mise en œuvre du BCM », explique Tannis Nickel, directrice des soins infirmiers, Haven Group (Southern RHA). « L'éducation est la clé pour obtenir une information de qualité et si l'information est meilleure, les résultats seront meilleurs. Vos patients doivent savoir que quand il s'agit de médicaments, des détails même insignifiants en apparence doivent être transmis à votre prestataire de soins ».

L’atelier Tous à bord du train BCM était parrainé par le Manitoba Institute for Patient Safety,  l'Institut canadien pour la sécurité des patients et Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, l'Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada (ISMP Canada), et l'Association pharmaceutique du Manitoba.

 

Cliquez ici ou visitez www.soinsplussecuritariesmaintenant.ca pour télécharger les présentations de l'atelier (en anglais seulement).