Connexion
CPSI partager            
2/8/2011 5:00 PM

​​​​​​Qu'avons-nous fait pour simplifier l’expérience du patient? - est une question que le personnel de l'Hôpital de Timmins et du district s’est posée lors de sa réflexion sur ses pratiques d'hygiène des mains. Le personnel de l'hôpital met l'accent sur l'hygiène des mains à travers l'organisation depuis 2009 et a réalisé des progrès importants, mais il sait toutefois qu'il peut en faire plus.

L'Hôpital de Timmins et du district a pris part à la Collaboration ARRÊTEZ les infections, maintenant! pour augmenter ses connaissances sur la déviance positive et les structures libératrices en vue de renforcer les compétences au sein des équipes. Par la suite, ces outils ont été jugés utiles pour d'autres idées d'amélioration au sein de l'organisation.

L'hôpital a récemment utilisé le modèle d'amélioration et le cycle Planifier-Exécuter-Étudier-Agir afin d’observer si les patients se lavaient les mains ou utilisaient un désinfectant pour les mains à base d'alcool avant les repas. « Nous avons constaté que même si un désinfectant pour les mains est présent dans les chambres des patients, l’emplacement n’est pas homogène et est rarement accessible au patient », indique Jennifer Plant, directrice de la qualité et de l’amélioration de la performance à l'Hôpital de Timmins et du district. L'hôpital est en train d’installer des supports sur les tablettes de console de toutes les chambres de l'hôpital, ce qui rendra disponible du désinfectant pour les mains de façon uniforme dans chaque chambre.

Afin de rehausser le profil de l'audit et démontrer son importance, la haute direction est impliquée dans le processus d’audit et l'hôpital examine les pratiques d'audit de l'hygiène des mains par le biais des exercices TRIZ (un outil de résolution de problèmes qui stimule la création d'idées). « Nous nous demandons comment rendre le processus d'audit si désagréable que personne ne voudrait s’en charger », ajoute Plant. « Ça aide le prestataire de première ligne à faire le lien avec les processus en vigueur et à identifier ceux qui pourraient être améliorés ».

Plant indique que l'une des leçons les plus importantes de la collaboration était de constater que même si la planification est importante, le processus d’engager son personnel ne doit pas forcément être structuré et organisé dans un cadre officiel. « Je peux recueillir de très bons commentaires pendant une discussion ad hoc de cinq minutes quand je passe dans un service, ce qui est plus efficace que de réserver une salle et demander aux gens d'assister à une réunion. »

« Notre réussite repose à ce jour sur notre capacité à engager le personnel de première ligne et à obtenir leurs idées et suggestions à propos de ce qui pourrait fonctionner », explique Plant. « On ne doit jamais sous-estimer la valeur des idées qui viennent du personnel de première ligne. Ils prennent en charge la tâche et partagent volontiers les moyens d'améliorer les pratiques en matière d'hygiène des mains ».

La planification de la Journée ARRÊT! Nettoyez-vous les mains, qui sera célébrée le lundi 7 mai 2012, est déjà en cours, et l'Hôpital de Timmins et du district veut rehausser le profil des meilleures pratiques en matière d'hygiène des mains. Pour y parvenir, il cherche à s’associer à un organisme communautaire et aux médias de la région. Ils feront la promotion de la disponibilité de désinfectant pour les mains à base d'alcool à l'entrée des hôpitaux, mettront en évidence des affiches sur l'hygiène des mains et l'environnement avec une démonstration de « l'éclat du germe », et mettront en œuvre un blitz d’audit.

Cliquez sur le lien pour en savoir plus sur la Journée ARRÊT! Nettoyez-vous les mains et pour accéder aux outils et ressources disponibles en matière d'hygiène des mains, visitez le site http://www.hygienedesmains.ca.​