Connexion
CPSI partager            
5/1/2010 6:00 PM

​​​​

Dans ce numéro :

La campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! célèbre son 5e anniversaire!

Le lundi 12 avril 2010, la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! soulignait le 5e anniversaire de ses activités pour améliorer la sécurité des patients au Canada. Plus de 150 leaders, membres du personnel et équipes participant à la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! se sont réunis à Toronto ce jour-là pour célébrer les succès de chaque stratégie.

Les personnes présentes ont eu l’occasion d’entendre Hugh MacLeod, directeur général de l’Institut canadien pour la sécurité des patients, Joe McCannon, membre de l’Institute for Healthcare Improvement, et Rabih Darouiche, auteur et chercheur dans le domaine de la sécurité des patients. Elles ont aussi appris les dernières nouvelles sur les stratégies de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, et sur les trois nouvelles stratégies venant d’être lancés : le Bilan comparatif des médicaments dans le contexte des soins à domicile, la prévention des chutes et une nouvelle approche pour contrôler les super bactéries. Les tout premiers prix de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! ont aussi été décernés. Félicitations à Eastern Health et aux hôpitaux Royal Jubilee et Victoria General!

 

Rangée du haut (de gauche à droite) : Hugh MacLeod, directeur général, Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP); le gâteau d’anniversaire; des représentants de synapses et de stratégies de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Rangée du bas (de gauche à droite) : Marie Owen (ICSP), Sheena Leonard et Joanne Butler (Eastern Health); Rabih Darouiche; désinfectants pour les mains au kiosque de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!; Anne Marie Carli (BD), Cynthia Turner (hôpitaux Royal Jubilee/Victoria General), Marg Colquhoun, ISMP-Canada, et Hugh MacLeod

haut

Le travail d’équipe est la clé pour Eastern Health, récipiendaire du prix « Réduction des infections nosocomiales » de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!

Eastern Health, situé à Terre-Neuve-Labrador, est le lauréat du prix « Réduction des infections nosocomiales » de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, commandité par Cardinal Health. En 2006, Eastern Health s’est donné pour but de réduire de 50 pour cent en un an ses taux de pneumonie sous ventilation assistée (PVA).  En janvier 2010, ce but était revu et Eastern Health s’engageait à tenter de réduire ses taux de PVA de 90 pour cent par rapport à ses données de référence. Celles-ci avaient été recueillies dans deux endroits, le Health Science Centre et l’hôpital St. Clare’s à St. John’s, Terre-Neuve.

En se conformant aux quatre composantes qui aident à prévenir la pneumonie sous ventilation assistée (PVA), le centre des sciences de la santé a obtenu une diminution de 87 pour cent des cas de PVA par rapport aux données de référence (de 17,8 à 2,3 cas par 1000 jours sous ventilation), tandis que l’hôpital St. Clare’s obtenait une diminution de 83 pour cent par rapport aux données de référence (de 8,6 à 1,5 cas par 1000 jours sous ventilation).

 

 

« La campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! a contribué à transformer la théorie en pratique en fournissant la structure, le savoir-faire et les indications nécessaires pour prévenir la PVA, » explique Sheena Leonard, coordonnatrice de la recherche à Eastern Health.  « Nous n’aurions jamais obtenu des résultats aussi extraordinaires sans le soutien et l’engagement de personnes dévouées travaillant à l’un ou l’autre des sites, tant aux soins intensifs qu’ailleurs dans l’établissement. Grâce au travail en équipe et à la constance des mesures et des rapports, cette stratégie est demeurée un projet de premier plan pour améliorer la sécurité de nos patients. »

Un gros merci à Cardinal Health qui a commandité l’édition inaugurale du prix « Réduction des infections nosocomiales » de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!

haut

L’équipe du bilan comparatif des médicaments de l’Office de la santé de l’Île-de-Vancouver remporte le prix d’équipe « Amélioration de la sécurité des patients au Canada »

Le prix d’équipe « Amélioration de la sécurité des patients au Canada » de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! pour 2010, commandité par BD, a été remis à l’équipe de mise en œuvre et d’expansion du Bilan comparatif des médicaments aux hôpitaux Royal Jubilee et Victoria General. Ces hôpitaux, situés à Victoria, en Colombie-Britannique, font partie de l’Office de la santé de l’Île-de-Vancouver (VIHA). Leur but consistait à empêcher les effets indésirables reliés aux médicaments en établissant le meilleur schéma thérapeutique possible des médicaments pris à la maison et en réalisant le bilan comparatif des médicaments, en vue de réduire le nombre de divergences non intentionnelles de 75 pour cent au cours de la première année.

L’équipe multidisciplinaire mise sur pied a obtenu une réduction de 98 pour cent des divergences non intentionnelles (de 1 à 0,02 par patient) au cours du premier mois suivant la mise en œuvre de la stratégie et ce succès se renouvelle encore tous les mois trois ans et demi plus tard!  La VIHA est présentement en train d’étendre le bilan comparatif des médicaments aux unités de soins et à l’urgence (qui ont respectivement des données de référence de 1,3 et de 1,9 divergence non intentionnelle par patient). Au fil du temps, on prévoit utiliser le bilan comparatif des médicaments pour un plus grand nombre de patients au moment de l’admission, puis du congé ou du transfert dans un autre établissement.

 

 

« Nos succès se mesurent par la diminution des divergences non intentionnelles et par notre capacité d’étendre notre programme sans en compromettre la qualité, » dit Cynthia Turner, pharmacienne clinicienne et responsable du bilan comparatif des médicaments à l’hôpital Royal Jubilee. « Nous avons pu compter sur un soutien extraordinaire de la haute direction de notre établissement, ainsi que sur le leadership de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Ces gens ont été déterminants dans notre succès, tout comme nos innombrables collègues du bilan comparatif des médicaments partout au pays qui ont su nous fournir de précieux conseils. Nous sommes très honorés d’être reconnus pour nos réalisations et ce prix nous motivera à renouveler nos efforts pour améliorer l’utilisation sécuritaire des médicaments et la qualité des soins aux patients dans l’ensemble de la VIHA. »

Merci mille fois à BD d’avoir commandité le tout premier prix d’équipe « Amélioration de la sécurité des patients au Canada ».

haut

 

Avoir un IMPACT!

La campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! a une nouvelle publication pour soutenir vos efforts d’amélioration et promouvoir les dix stratégies. Ce journal de 8 pages met en évidence des prestataires de soins de santé qui ont un IMPACT sur l’amélioration de la sécurité des patients. Pour consulter un exemplaire d’IM​PACT, rendez-vous sur le site web de la campagne. Pour commander des exemplaires de cette publication pour vos équipes, veuillez envoyer un courrier à : info@soinsplussecuritairesmainteant.ca

haut

Appels nationaux

Mardi, 18 mai 2010 – 12 h HNE - MedRec Ideas That Spread: MedRec Implementation across a Region.  (Idées pour étendre le bilan comparatif des médicaments : sa mise en œuvre dans une région) Conférenciers invités : Christine Foote, Soins de santé plus sécuritaires maintenant! coordinatrice, Corporate Improvement - Central Health, et Julie Johnson, directrice, Quality Improvement, Regina Qu’Appelle Health Region.

Mardi, 18 mai 2010 – 14 h HNE - Ambulation hâtive à l'USI. Webinaire national proposé par la Faculté du VAP Collaboration canadienne des soins intensifs. Conférenciers invités : Vicki Spuhler et Polly Bailey, Intermountain Medical Center.

haut

 

Possibilités d’apprentissage virtuel  

Cherchez-vous des possibilités d’apprentissage virtuel en 2010? Si c’est le cas, nous vous invitons, vous et votre équipe, à vous réunir autour de vos écrans d’ordinateur pour vous connecter et recueillir de l’information inestimable pour soutenir vos efforts d’amélioration!

Nous avons dressé une liste d’occasions d’apprentissage pour vous aider à mettre en œuvre les stratégies de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!  Ne ratez pas ces précieuses occasions de vous perfectionner!  Visitez le site web pour une liste complète des possibilités d’apprentissage virtuel de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!

haut

Contrôle des super bactéries : occasion d’apprentissage en ligne à l’aide de la déviance positive

La nouvelle approche pour contrôler les super bactéries permettra à des équipes partout au Canada de découvrir ce qu’est la déviance positive et comment elles peuvent l’utiliser dans leur propre établissement dans le cadre de leurs efforts pour réduire la transmission des infections nosocomiales. 

Au fil d’une série de cinq séances d’apprentissage, les équipes apprendront comment utiliser une approche de modification du comportement fondée sur l’expérience clinique appelée « déviance positive » dans leur propre établissement, en plus de passer le message à ceux qu’elles veulent influencer et mesurer les progrès réalisés.

L’activité d’apprentissage virtuel est conçue pour les prestataires de soins de courte durée ou de soins de longue, ainsi que pour toute personne désireuse d’aider son établissement à réduire les infections nosocomiales. 

Cinq séances d’apprentissage sont prévues :

  1. Introduction à la déviance positive : 17 mai (12 h à 14 h, HE)
  2. Utilisation de dialogues de découverte et d’action : 7 juin (12 h à 13 h 30, HE)
  3. Progrès en mesure des données : 12 juillet (12 h à 13 h, HE)
  4. Autres outils y compris Improv et TRIZ : 30 août (12 h à 13 h, HE)
  5. Succès/Expansion/Encadrement : À déterminer

Pour soutenir les équipes dans leur travail de mise en œuvre, des heures de bureau hebdomadaires sont prévues le lundi entre 13 heures et 14 heures, HE

Pour les équipes, les coûts sont de 250 $ pour les cinq séances d’apprentissage et les heures de bureau en disponibilité. Pour plus d’information, veuillez cliquer ici.

haut

 

Amélioration des soins en cas d’infarctus aigu du myocarde (IAM) : Collectif d’apprentissage virtuel

Les inscriptions au Collectif d’apprentissage virtuel de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! sur l’infarctus du myocarde commencent le 17 mai. Ce collectif est axé sur l’administration en temps opportun d’agents thrombolytiques. Des équipes d’hôpitaux régionaux et communautaires qui ne sont pas en mesure de procéder à des interventions coronariennes percutanées (ICP) primaires dans les 90 minutes profiteraient beaucoup de ce collectif. 

Les participants prendront part à quatre séances d’apprentissage, ainsi qu’à un congrès de clôture. Ces activités s’étaleront sur une période d’environ un an, soit à partir de juin 2010 jusqu’en février 2011, et la technologie WebEx sera utilisée pour les séances d’apprentissage et les appels conférences des équipes.

Pour plus d’information, veuillez cliquer ici.

haut

Le Collectif d’apprentissage virtuel de la synapse de l’Atlantique : un succès retentissant

Le Collectif d’apprentissage virtuel sur l’infarctus aigu du myocarde (IAM) de la synapse de l’Atlantique se composait de 21 équipes provenant de sept offices régionaux de la santé en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-Labrador. Sur une période de six mois, les participants ont suivi des méthodes traditionnelles d’apprentissage dans le cadre d’un collectif virtuel faisant appel à une plateforme WebEx, à l’internet et à des connexions téléphoniques. Un comité de planification bénévole et des experts du domaine ont travaillé de nombreuses heures pour faire vivre aux participants une expérience d’apprentissage exceptionnelle.

Sur le plan clinique, le projet était axé sur l’administration en temps opportun d’agents thrombolytiques aux patients souffrant d’un infarctus aigu du myocarde (IAM). Il avait aussi pour objectif secondaire d’organiser et de tester l’utilisation d’un milieu d’apprentissage virtuel  afin d’évaluer s’il est aussi efficace que les collectifs en personne. À la 2e séance d’apprentissage, l’auto-évaluation moyenne des progrès des équipes vers leurs buts était de 2,3, tandis qu’elle était de 4,09 au congrès de clôture. Les auto-évaluations sont semblables à celles des collectifs en personne au congrès de clôture, et elles sont très supérieures aux auto-évaluations typiques six mois plus tard. Les « évaluations des rapports intra-équipes » ont montré des améliorations de 2,4 à 3,55, tandis que les évaluations des « relations inter-équipes » ont montré de modestes améliorations, soit de 2,1 à 2,27. Les équipes travaillent maintenant à maintenir leurs gains et participeront à un appel de suivi en octobre 2010.

Interrogée sur ce qui avait bien fonctionné, une équipe a écrit : « Apprendre des autres et savoir que nous ne sommes pas seuls à faire le travail que nous faisons. Tout le monde est confronté aux mêmes défis ou à des défis très semblables ! » Cet énoncé fait écho à une prémisse fondamentale des collectifs d’apprentissage – « chacun enseigne, chacun apprend ».

haut

Bureau des conférenciers : Avez-vous besoin
d’aide pour votre stratégie ISO?

 

La campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! s’est

 
Conférenciers ISO (de gauche à droite) : Bonnie McLeod, présidente d’ORNAC, Fraser Health, C.-B.; Cari Egan, Soins de santé plus sécuritaires maintenant! consultante; Nick Leyland, membre du corps professoral de la stratégie ISO de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, chef, obstétrique et gynécologie, St. Joseph’s Health Centre, Ont.; Marlies van Dijk, responsable de la stratégie ISO de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! et chef de la synapse de l’Ouest ; Claude Laflamme, médecin chef de la stratégie ISO de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, et directeur de l’anesthésie en cardiologie, Sunnybrook & Women’s College Health Science Centre, Ont.; Shirley Gobelle, membre du corps professoral de la stratégie ISO de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, et consultante en sécurité des patients, Office régional de la santé de Winnipeg; Gillian Gravely, gestionnaire des infirmières de BO, University Health Network, Ont.; Matthew Alexander, Cardinal Health Canada; Martin Wale, directeur médical en chef, Quality and Patient Safety Infection Prevention and Control, Office régional de la santé de l’Île de Vancouver, C.-B.; et Matthew Saltzman, chirurgien en orthopédie, Chicago, États-Unis
associée à Cardinal Health Canada pour créer un Bureau des conférenciers sur la « Prévention des infections du site opératoire ». Un groupe de professeurs et d’experts cliniques participant à la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! se sont réunis à Vancouver le 26 mars 2010 pour élaborer un programme stimulant. Les conférenciers sont disponibles pour vous rendre visite dans votre établissement et répandre le message de prévention des infections du site opératoire sans qu’il ne vous en coûte un sou! 

Le conférencier peut faire circuler des messages clés :

  • Dernières données sur la préparation cutanée, la prophylaxie aux antibiotiques ainsi que le dosage des antibiotiques péri-opératoires basé sur le poids, , les césariennes et les dernières mises à jour sur la Trousse En avant! sur la stratégie ISO (qui sera lancée en Mai 2010)
  • Analyse du rapport avantages-coûts de la prévention des ISO
  • Stratégies clés de gestion du changement qui ont bien marché dans des centres de soins de santé d’un bout à l’autre du Canada

Vous pouvez demander qu’un présentateur vienne à votre période de formation ou dans votre établissement si :

  • Vous ne savez pas comment passer de l’administration en temps opportun des antibiotiques, à la normothermie, au contrôle de la glycémie et à toutes les interventions chirurgicales
  • Certains leaders clés dans votre établissement doivent être convaincus que la prévention des ISO résultera en des économies d’argent
  • Vous n’utilisez toujours pas de chlorhexidine pour la préparation d’une chirurgie

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Marlies van Dijk, responsable de la synapse de l’Ouest à marlies.vandijk@hqca.ca ou au 403-521-7106!

haut

Allons de l’avant avec les Communautés de pratique

 
Abisaac Saraga, coordonnateur web (à gauche) et Norma Freeman (à droite) en train de vérifier  ce qu’il y a de nouveau dans les Communautés de pratique de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!
Voyez ce que nous avons fait dans les Communautés de pratique de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! :

  • section des dernières mises à jour de documents
  • section des discussions récentes

Surveillez aussi les nouvelles fonctions qui sont mises à l’essai dans des communautés sélectionnées pour améliorer la présentation :

  • des annonces
  • ajouts au calendrier et des événements

Visitez les Communautés de pratique pour en savoir plus long. Vous voulez nous faire part de commentaires ou de questions? Visitez la section « Aide » des Communautés de pratique.

haut

La sécurité des patients et la pratique en pharmacie communautaire

Les personnes qui s’impliquent activement dans le bilan comparatif des médicaments peuvent aisément attester que la pharmacie communautaire est une importante source d’information sur les antécédents médicamenteux d’un patient. Si le bilan comparatif des médicaments constitue maintenant une pratique établie dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée, certaines personnes s’interrogent peut-être sur la pertinence de mettre en œuvre des projets liés à la sécurité dans les pharmacies communautaires.

Récemment, le Collège des pharmaciens de Nouvelle-Écosse (NSCP) est devenu le premier organisme de réglementation au Canada à établir des normes de pratique liées à la mise sur pied d’un processus permanent d’amélioration de la qualité ayant pour but d’améliorer la sécurité des patients. Ces normes incluent, entre autres, la déclaration anonyme des incidents liés à la qualité à une organisation tierce indépendante et impartiale, la tenue de réunions du personnel trimestrielles pour discuter de l’utilisation sécuritaire des médicaments et l’obligation de s’auto-évaluer  tous les ans à l’aide d’un outil d’auto-évaluation de l’utilisation sécuritaire des médicaments.

Un projet de recherche, SafetyNET-Rx, est présentement en cours pour évaluer l’impact de ces nouvelles normes sur la pratique. SafetyNET-Rx est une collaboration entre l’Université St- François-Xavier et l’Université Dalhousie, en partenariat avec le Collège des pharmaciens de Nouvelle-Écosse (NSCP) et  ISMP-Canada. Les coresponsables du projet sont le Dr Todd Boyle et le Dr Neil MacKinnon. L’élaboration du projet SafetyNET-Rx repose en partie sur les résultats d’une étude pilote menée dans 13 pharmacies de Nouvelle-Écosse en 2008 et 2009. Le projet SafetyNET-Rx est financé par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (SSHRC/CRSH) et la Nova Scotia Health Research Foundation (NSHRF), et il inclut 70 pharmacies.

Si vous désirez en savoir davantage au sujet de ce projet, veuillez visiter le nouveau site web à : www.safetynetrx.ca.

haut

Une bouchée à la fois pour venir à bout de l’éléphantesque bilan comparatif des médicaments

La synapse de l’Ontario continue à accepter de nouvelles inscriptions aux stratégies du bilan comparatif des médicaments de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!  La plupart des nouveaux venus sont des équipes provenant de centres de soins de longue durée et de plus petits établissements de soins de courte durée qui en sont encore aux premières étapes de la mise en œuvre du bilan comparatif des médicaments; d’autres l’utilisent déjà au moment des transferts et des congés. Pour aider ces équipes et leur donner l’occasion d’échanger sur leurs expériences, la synapse de l’Ouest a organisé des ateliers à l’Ontario Shores Centre for Mental Health Sciences, à Whitby, avec 80 participants, et au Centre de santé Perley et Rideau pour anciens combattants, avec 60 participants.

Les animateurs des ateliers incluaient du personnel d’ISMP-Canada et d’Agrément Canada, ainsi que des présentateurs oeuvrant sur le terrain qui ont du succès avec le bilan comparatif des médicaments. Une séance additionnelle d’une demi-journée était aussi offerte, Prendre la première bouchée : Formation pour obtenir le Meilleur schéma thérapeutique possible (MSTP); cette séance était dirigée par ISMP-Canada, avec une subvention du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Voici ce que les participants avaient à dire au sujet de cet atelier :

  • 100 % des personnes interrogées ont dit qu’elles recommanderaient l’atelier à des collègues
  • « Grande variété de contenus et de contextes de pratique »
  • « C’était très stimulant de voir que tant de gens sont aux premiers stades de ce projet »
  • « Cet atelier serait très utile à toute personne qui vient de commencer à mettre en œuvre le bilan comparatif des médicaments. »

La synapse de l’Ontario remercie nos partenaires et nos commanditaires de ces ateliers : Agrément Canada, Institut canadien pour la sécurité des patients, ISMP-Canada, Ontario Shores Centre for Mental Health Sciences et Centre de santé Perley et Rideau pour anciens combattants.

L’atelier de Whitby a coïncidé avec le Congrès de clôture organisé par la synapse de l’Ontario dans le cadre de la série d’apprentissage sur le bilan comparatif des médicaments en soins de longue durée. Ce congrès soulignait l’excellent travail et les réalisations de 14 centres de soins inscrits à cette stratégie.

haut

Des représentants de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! à Terre-Neuve-Labrador

Méfiez-vous de vos souhaits! Lorsque Theresa Fillatre, chef de la synapse de l’Atlantique pour la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! a confirmé la visite qu’elle devait faire peu après à Terre-Neuve-Labrador, elle a écrit : « Nous serons là avec beaucoup d’enthousiasme et d’émergie! Sortez les traîneaux à chiens! »  Theresa a été rejointe par Dannie Currie, conseiller en amélioration de la sécurité, et par Virginia Flintoft, de l’Équipe centrale de mesures. Des réunions ont eu lieu à  St. Anthony, Happy Valley-Goose Bay et Labrador City. Le groupe était reçu par Norma Forsey, Jan Dearing, Marge Learning, Paula March et le directeur général Boyd Rowe de la région Labrador Grenfell Health (LGH).
 

 
De gauche à droite : Virginia Flintoft, Dannie Currie, Norma Forsey et Theresa Fillatre s’amusant dans le « Goose »

« Le travail en équipe se porte à merveille à Labrador Grenfell », affirme Theresa. Huit mois de données sur les ISO au sein de deux populations de patients opérés à Labrador City et à Happy Valley-Goose Bay ont été recueillies pendant quelques brèves semaines par des praticiens du contrôle des infections et autres membres de l’équipe de soins; un plan d’action régional pour la mise en œuvre du bilan comparatif des médicaments dans l’ensemble du continuum de soins jusqu’au transfert ou au congé a été tracé à l’aide d’un diagramme relationnel; et le bilan comparatif des médicaments à l’admission est bien établi, les mesures montrant que LGH dépasse les moyennes de rendement nationales.
 
L’événement marquant de la visite – nos collègues de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant! nous ont offert une ballade nocturne en traîneau à chiens. Dannie a dû rapidement surmonter sa peur des chiens et, pour Norma Forsey, une résidante de Terre-Neuve de 27 ans, c’était une première! Aux dires de Virginia, ils ont pu observer dans la région de « Goose » un niveau de qualité des soins et un engagement envers des Soins de santé plus sécuritaires maintenant! qui se comparaient à la qualité de l’hospitalité de leurs hôtes : « Par une glorieuse soirée sous le ciel du Labrador, nous étions bien habillés pour faire du traîneau à chiens – nous y avons vu la preuve de la volonté de nos hôtes de maintenir la normothermie. Nous étions bien chaussés – ils voulaient prévenir les chutes.  Et une fois bien préparés, nous avons été lancés sur la piste avec les chiens – comme une équipe d’intervention rapide!  Quelle expérience extraordinaire; nous nous sommes bien amusés! »

haut