Connexion
CPSI partager              
10/16/2013 6:00 PM

​​​​​L’intervention de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! dans le domaine de la thromboembolie veineuse (TEV) repose sur l’utilisation de séries d’ordonnances préimprimées et sur le recours en temps voulu à une thromboprophylaxie adaptée pour réduire le nombre de TEV nosocomiales. Nous avons demandé à  trois équipes de raconter leur démarche de mise en place de mesures de prévention des TEV basées sur des données probantes. La Trousse de départ sur la TEV de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! a aidé ces équipes à élaborer des protocoles de contrôle des TEV, puis à participer à la Journée de vérification des TEV pour obtenir un aperçu quantitatif de leurs résultats. Voici leur histoire.

Central Health surmonte la résistance et implante une stratégie régionale de TEV

Lorsque Central Health s’est lancée dans l’élaboration d’ordonnances préimprimées et d’une politique de prévention des thromboembolies veineuses, une vérification de référence a révélé que certains groupes de médecins pratiquaient une thromboprophylaxie conforme aux directives basées sur des données probantes. L’équipe de TEV savait qu’il y avait fort à faire avant que tous les clients ne reçoivent réellement la prophylaxie appropriée. On a repéré un groupe de médecins qui avaient intégré la prophylaxie de la TEV à leur pratique courante et on leur a proposé de devenir les champions de l’adoption d’une stratégie de VET à l’échelle de la région sanitaire. Après d’autres discussions, l’équipe a convenu qu’il lui fallait impliquer un groupe de médecins souhaitant promouvoir l’initiative et à modifier leur pratique en fonction des données probantes en prophylaxie de la TEV.

On a conçu un nouveau feuillet d’ordonnance devant servir de déclencheur et faire en sorte que le niveau de risque de chaque client soit évalué et que la prophylaxie soit correctement appliquée.  Il a aussi permis à l’équipe de mesurer la conformité au moyen d’audits et d’indiquer au personnel quels étaient les secteurs à améliorer. L’ordonnance pré-imprimée a alors été distribuée aux médecins des deux centres de référence de Central Health, ainsi qu’à divers sites ruraux à travers la région sanitaire. Cela a été suivi d’une importante campagne de formation et les responsables du personnel ont travaillé fort pour appuyer l’initiative et en favoriser la participation. Il aura fallu un peu plus d’un an pour appliquer la stratégie partout dans la région et pour que tous les médecins y prennent part.

« Vous devez être à l’écoute pour trouver vos champions médecins et ensuite, pour travailler avec eux, explique Melanie Hewett, coordonnatrice pour Central Health de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! Vous devez déterminer qui se passionne pour cet enjeu de santé particulier et qui peut vous aider à mousser cette initiative. »

« Nous étions très déterminés et nous avait fait savoir que la stratégie de TEV était mise en place dans l’intérêt du patient, se souvient Melanie Hewett. Nous nous sommes associés avec les médecins pour rendre le feuillet d’ordonnance préimprimé plus convivial et nous l’avons adapté au fur et à mesure. Il s’est avéré compliqué d’implanter ce formulaire à travers une si grande zone géographique, mais nous avions déjà énormément préparé le terrain auprès de notre personnel pour nous assurer que la TEV serait une priorité. »

Central Health a participé à la Journée de vérification nationale de la TEV en avril 2013. L’organisme a préparé un sommaire d’une page montrant que ses résultats reflétaient la moyenne nationale et l’a diffusé auprès du directeur général, des responsables du personnel, des médecins et des employés de toute la région.  « Les gens ont lu notre rapport et nous avons reçu beaucoup de réactions, se souvient Melanie Hewett. Nous participerions sans hésitation à une autre Journée de vérification de la TEV. »

Halton Healthcare mobilise ses médecins dans la réduction des TEV nosocomiales

Lorsque la prévention du thromboembolisme veineux (TEV) est devenue une pratique organisationnelle exigée par Agrément Canada, Halton Healthcare savait déjà que le nombre de médecins ayant recours à des séries d’ordonnances préimprimées et pratiquant une bonne thromboprophypaxie était assez élevé. Un groupe de travail sur la lutte contre le TEV avait été mis sur pied dès 2001 pour régler le problème des thromboses veineuses profondes. Il a offert de la formation sur la TEV et mis en place diverses stratégies; malheureusement, il n’y a eu que peu de suivi dans les années subséquentes.

Il y a deux ans, on a mis sur pied une équipe interdisciplinaire regroupant des représentants de la chirurgie, de la médecine, de la médecine interne, des responsables du personnel et d’autres encore pour réévaluer la stratégie de TEV d’Halton. L’équipe a réalisé un audit de référence, a conçu un projet de charte et a mené des essais de conformité, certains importants, d’autres mineurs, pour vérifier quel travail restait à faire.  La conception d’une série améliorée d’ordonnances préimprimées destinée autant aux patients en médecine qu’en chirurgie et la mobilisation d’un grand nombre de médecins déjà motivés dans l’équipe multidisciplinaire a fait une différence et permis de renforcer la conformité aux règles appropriées de thromboprophylaxie.

Halton Healthcare Services compte trois hôpitaux.  Dans chaque site, des médecins motivés ont pris les devants et sont devenus des leaders importants en TEV pour le reste des médecins.  « Ils pouvaient voir que le projet dépendait de l’appui de tous et ils tenaient à son succès, se souvient Lynn Budgell, coordinatrice à la sécurité des patients. Nous avons réussi à créer quelque chose qui pouvait rallier nos médecins. »

« Le leadership a été excellent et a suscité énormément d’intérêt quant à l’importance de tout ceci, ajoute-t-elle. Nous avons créé de nouvelles séries d’ordonnances et, après beaucoup de discussions et de débats, nous en sommes arrivés à la conclusion que l’ajout d’un outil de calcul du risque serait utile pour guider les décisions des médecins en matière de prophylaxie. »

Des affiches colorées, destinées autant aux prestataires de soins qu’aux patients ont contribué à la sensibilisation et à maintenir le cap sur la TEV. Une lettre intitulée « cher médecin » a été rédigée par les médecins du groupe de travail. Elle est envoyée par l’équipe de la pharmacie aux médecins qui ne demandent pas de prophylaxie dès l’admission pour les patients où elle serait de mise. Les médecins de l’équipe interdisciplinaire ont été consultés à propos de la forme que devait prendre la formation pour les différents groupes de médecins. L’équipe est actuellement en train de raffiner le processus de vérification et de dépôt des données, pour que la mesure en continu des progrès devienne une priorité organisationnelle.

« La participation des médecins a été essentielle à notre succès et a reposé sur l’inclusion de médecins venus de différentes disciplines et des trois sites, estime la Dre Jane Wilkinson, membre de l’équipe multidisciplinaire de TEV à Halton Healthcare Services. Les médecins ont apporté le point de vue de la première ligne à notre équipe multidisciplinaire. Ils ont su prévoir les obstacles et agir à titre de champions auprès de leurs collègues. Les résultats des audits étaient fréquemment divulgués aux médecins, pour leur donner une rétroaction et au besoin pour apporter des solutions. »

Les audits la participation des patients aident l’hôpital de Moncton à atteindre le seuil des 100 % de conformité dans l’application de la thromboprophylaxie

Le personnel du Centre hospitalier universitaire Dr Georges-L.-Dumont de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a commencé à travailler dès 2008 sur une stratégie de contrôle de la thromboembolie veineuse. Ils ont créé des séries d’ordonnances préimprimées que les médecins mettent à jour sur une base régulière. Ils ont organisé des ateliers de formation pour mobiliser les médecins et le personnel de première ligne. Et ils ont régulièrement mené des audits en examinant les dossiers médicaux.

Plus récemment, on a mis sur pied un programme ambulatoire destiné aux patients souffrant de thromboembolie veineuse. Une brochure préparée à l’intention des patients dit comment reconnaître les symptômes de thromboembolie et décrit des exercices à pratiquer lorsque l’on est immobile, comme bouger ses orteils, de sorte que les patients puissent participer à leurs soins.

Andrée Guy, conseillère en qualité et en sécurité des patients au Centre hospitalier universitaire Dr Georges-L.-Dumont  (réseau de santé Vitalité) estime que la stratégie contre la thromboembolie veineuse de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! est une mine d’or d’informations qui lui ont permis d’atteindre les 100 % de conformité dans l’application de la thromboprophylaxie adaptée : « La stratégie de TEV est très complète et propose une pratique basée sur des données probantes. »

Les vérifications servent à déterminer si les ordonnances préimprimées ont été utilisées et si on a prodigué une thromboprophylaxie adéquate aux patients. Pour brosser un tableau plus complet du thromboenbolisme veineux, on choisit pour examen environ 30 dossiers de patients qui ont reçu leur congé au cours des trois derniers mois. On vérifie si des médicaments ont été donnés lors du congé et si le patient s’est représenté à l’urgence en raison de problèmes reliés à la TEV.

« Il faut effectuer des vérifications sur une base régulière et présenter les résultats à tout le monde, estime Andrée Guy. Obtenir la participation de tous prend du temps. Ne laissez jamais tomber. Montrez au personnel et aux médecins ce qu’ils ont accompli et laissez-les prendre le crédit de leurs résultats. »

« Si vous attendez que tous les acteurs soient engagés avant de développer votre stratégie, elle ne lèvera jamais. Même si un médecin croit en ce que vous faites, il n’a pas le temps d’écrire la stratégie. Le personnel infirmier doit faire son travail et vous devez utiliser vos médecins comme des consultants, pour réviser et commenter la stratégie. »

Pour plus de renseignements et de ressources sur la thromboembolie veineuse et pour télécharger la Trousse de départ de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! visitez www.soinsplussecuritairesmaintenant.ca.