Connexion
CPSI partager              
9/29/2014 6:00 PM

​D’acinetobacter à zygomycose, le personnel d’Alberta Health Services (AHS) a maintenant accès à de l’information sur la manière de traiter les résidents des services de soins de longue durée qui sont porteurs ou soupçonnés de porter une maladie ou une condition infectieuse. Le guide Infection Prevention and Control (IPC) Resource Manual for Continuing Care est une ressources intervative en ligne conçue pour aider le personnel à s’occuper des résidents de centres de soins de longue durée gérés ou sous-traités par AHS. L’index des maladies et des conditions est organisé par ordre alphabétique, sur la base du nom vernaculaire ou scientifique de la maladie, de la condition ou du microorganisme.

« Le centre de soins de longue durée constitue le domicile des résidents et il faut savoir équilibrer les précautions supplémentaires et la qualité de vie, souligne Brenda Jenkins, professionnelle du contrôle des infections (Zone Nord). Un problème récurrent des centres de soin de longue durée est la difficulté de trouver un équilibre entre la sécurité des résidents et un environnement rappelant la maison, tout en tenant compte des risques psychosociaux qui peuvent être associés à l’isolement. »

Ce manuel contient de précieux renseignements sur la manière de gérer efficacement un vaste éventail de maladies infectieuses et de conditions. Le choix d’un équipement de protection individuelle approprié pour les interactions avec les résidents, par exemple, est crucial au maintien d’un environnement sain. En utilisant le diagramme d’évaluation du risque au point d’intervention que propose le manuel, le personnel peut déterminer ce qui convient le mieux à la sécurité des soins prodigués aux résidents.

Les rubriques d’une page sur chaque maladie ou condition offrent des renseignements sur le tableau clinique, les substances infectieuses, le mode de transmission, les mesures de précaution nécessaires, la durée de ces mesures, la période d’incubation et la période de transmissibilité. Le manuel comporte des liens vers des feuillets d’information décrivant les pratiques de routine ou des mesures additionnelles (comme l’isolement). Le manuel et des renseignements supplémentaires, comme une fiche explicative sur les gants, l’utilisation du respirateur N95 par les visiteurs, des foires aux questions, des scénarios de pratique et plus encore, sont hébergés sur la page de prévention et de contrôle des infections en soins de longue durée.

Ce manuel a été élaboré et est régulièrement mis à jour par un groupe de travail de professionnels de la prévention et du contrôle des infections chargés des soins de longue durée partout en Alberta. Un manuel similaire existait déjà pour le secteur des soins de courte durée, mais les renseignements qu’on y trouvait n’étaient pas toujours applicables aux soins de longue durée, ce qui créait une disparité des pratiques de contrôle des infections pour les 23 246 lits de longue durée de la province. Un manuel mettant l’accent sur les procédures de routine et sur l’évaluation du risque au point d’intervention s’imposait donc pour les environnements de soins de longue durée. Le nouveau manuel contient un tableau des maladies et des conditions, des feuillets d’information, des affiches appelant à des précautions supplémentaires et un guide de gestion des organismes résistants aux antibiotiques.

Le manuel a été lancé en novembre 2013, en même temps qu’un programme de formation structuré visant à appuyer son adoption. Des séances de « télésanté » (TeleHealth) ont offert un aperçu du manuel et des rencontres avec les directeurs et les gestionnaires de sites ont permis d’expliquer comment utiliser ces renseignements de manière efficace.

« Nous invitons le personnel à consulter ces renseignements en ligne, plutôt que d’en imprimer une copie qui risque de prendre la poussière sur un rayon, souligne Brenda Jenkins. L’information change sans arrêt, de sorte que nous actualisons continuellement ce manuel. La version en ligne offre un accès rapide et facile à l’information la plus à jour qui soit. »

L’adoption de ce manuel vient combler un besoin identifié par le personnel soignant de secteur des soins de longue durée, qui réclamait des ressources en prévention et en contrôle des infections (PCI). Le manuel propose des pratiques de PCI sécuritaires et efficaces, met l’accent sur les procédures de routine et l’évaluation du risque au point d’intervention, suggère des pratiques basées sur des faits probants et fait valoir qu’un centre de soins de longue durée est la résidence du patient et que les précautions supplémentaires doivent s’harmoniser avec la qualité de vie.​