Connexion
CPSI partager            
5/20/2014 6:00 PM
​​​​En janvier 2014, l’Institut canadien pour la sécurité des patients a lancé une année de consortiums et de sommets afin de réunir tous ceux partageant le même intérêt pour l’amélioration du système de santé canadien autour d’un objectif commun : la promotion d’un Plan d’action intégré en sécurité des patients visant à faire progresser la qualité des soins et la sécurité des patients dans quatre principaux secteurs : la sécurité des soins chirurgicaux, la sécurité médicamenteuse, les soins à domicile et la prévention et le contrôle des infections.
Depuis la rencontre du consortium inaugural du 27 janvier 2014, il y a eu trois sommets nationaux portant sur la sécurité chirurgicale, la sécurité médicamenteuse et les soins à domicile. Une table ronde sur la formation en sécurité des patients doit avoir lieu le 20 janvier 2015.
Ces dernières semaines, il y a eu un quatrième sommet sur la prévention et le contrôle des infections, suivi d’une deuxième rencontre du consortium visant à informer tout le monde des progrès réalisés jusqu’ici. On trouvera ci-dessous un rapide bilan de ces deux événements.
Sommet sur la prévention et le contrôle des infections, le 20 novembre 2014
Dans la lignée des sommets précédents, le Sommet sur la prévention et le contrôle des infections a été l’occasion, pour les experts et les intervenants, de rédiger une liste de mesures susceptibles d’améliorer les résultats en prévention et en contrôle des infections au Canada.
On estime que 220 000 patients développent chaque année une infection nosocomiale. On dépense plus de 100 millions $ par année pour traiter le C. Difficile, le SARM et les infections du site opération, sans parler des coûts humains. Le simple fait que cela ne provoque à peu près pas de réaction du grand public est un premier indice que quelque chose doit changer.
Certaines des grandes thématiques évoquées lors de ce sommet ont été : la culture et le changement de comportement, le partenariat avec les patients et leur famille, les statistiques et la surveillance, la mise en œuvre des connaissances et des normes, la création et la diffusion des normes, les meilleures pratiques et les politiques.
Deuxième rencontre du Consortium national de la sécurité des patients, le 27 novembre 2014
Au terme d’une année presque complète, les représentants de plus de 40 organismes se sont réunis une fois de plus et ont réaffirmé leur engagement à atteindre les objectifs du Plan d’action intégré en sécurité des patients. Ce plan d’action réunit les actions définies lors des sommets dans les quatre secteurs clés et repose sur un modèle de leadership partagé. Les chefs de file et les organismes participants sont disséminés partout à travers le pays. Cette collaboration créera la synergie et la coordination nécessaires pour accélérer l’amélioration en sécurité des patients au Canada.
Le groupe, qui représentait toutes les facettes du système de santé canadien, y compris les gouvernements, les professionnels de la santé et les patients et leur famille, pour ne nommer que ceux-là, a pris le temps de réfléchir et de discuter des progrès réalisés depuis la dernière réunion. La beauté de ce consortium est que chaque participant assume la responsabilité d’une pièce du puzzle et qu’aucune organisation n’est livrée à elle-même avec l’essentiel du travail.
Comme l’un des participants l’a fait remarquer après la rencontre, « Nous partageons maintenant les mêmes priorités en sécurité des patients partout au Canada. L’objectif du consortium, faire progresser un plan d’action commun pour améliorer la sécurité des soins, prend vraiment forme. » Les mesures de la première phase du Plan d’action d’action intégré en sécurité des patients devraient poursuivre leur mise en place pendant l’année d’imposition 2015-2016. La phase deux devrait s’étendre jusqu’à 2018.
--
L’institut canadien pour la sécurité des patients souhaiterait remercier tous ceux qui ont pu participer à l’une ou l’autre des réunions du Consortium ou aux sommets. Nous avons hâte de vous faire connaître les progrès du Plan d’action intégré en sécurité des patients et d’améliorer avec vous la qualité des soins prodigués au Canada.