Connexion
CPSI partager              
10/28/2014 6:00 PM

​La pré-conférence du Forum national sur la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité , « Des transitions de soins sécuritaires », fut une journée remplie d’exposés inspirants, de discussions créatives et de dialogue théâtral sur les stratégies visant à définir les lacunes des soins de transition et les leçons à tirer de leur pratique exemplaire. Cette pré-conférence était parrainée par l’Alberta Health Services (AHS), le Health Quality Council of Alberta et l’Institut canadien pour la sécurité des patients.

Plus de 300 personnes ont participé au programme de la journée, auxquelles se sont ajoutés 1 100 visiteurs de 425 sites par le biais de la diffusion  virtuelle. Les participants en ligne provenaient du Canada, des États-Unis, de France et de Slovénie.

Dave Price nous a fait part des Perspectives du patient et de la famille sur les transitions de soins sécuritaires, en racontant l’expérience de son défunt fils Greg.  Les communications et l’information sont prioritaires pour créer un système digne de ce nom, plutôt qu’une série de pièces improvisées.  Le Dr Ward Flemons a exposé les grandes lignes des cinq recommandations qui ont été formulées pour aider à créer des ponts qui aideront à mieux rejoindre les patients.  Les dossiers de santé électroniques et un système d’aiguillage électronique sont essentiels pour assurer des transitions de soins sécuritaires.

Dave Price and Ward Flemons.jpg 

Dr Ward Flemons (à gauche) et M. Dave Price

Carol Barnes, conseillère de direction chez Kaiser Permanente, a donné un aperçu du forfait en cinq étapes élaboré pour assurer des transitions de soins sécuritaires : la stratification du risque avec des soins adaptés sur mesure; un numéro de téléphone d’aide spécialisée fourni avec les instructions pour la mise en congé; un résumé normalisé remis le jour même du congé; une revue de l’utilisation des médicaments; et un suivi pour les patients à haut risque.

Les discussions étaient animées pendant la séance de remue-méninges sur les soins de transition actuels et ceux auxquels on aspire, alors que les participants créaient des images pour illustrer leurs pensées. Une discussion de groupe pour établir une meilleure compréhension des transitions de soins sécuritaires fut ensuite dirigée par Steven Lewis.  Le panel était formé de Greg Eberhart (registraire, Alberta College of Parmacists), Sheri Fielding (infirmière praticienne, Edmonton Southside Primary Care Network), Rick Spooner (professeur au Département de médecine familiale à l’Université de l’Alberta), Paulina Ross (professionnelle paramédicale) et Holly Ekstrom (Patient and Family Advisory Group/Groupe consultatif pour les patients et la famille, AHS).

Carol Barnes and panel.jpg 

(g à d): Carol Barnes, Greg Eberhart, Sheri Fielding, Rick Spooner, Paulina Ross et Holly Ekstrom 

Le dédale des soins de santé : La formule du Théâtre-Forum a offert aux participants de la conférence une approche novatrice pour mieux comprendre l’expérience que vivent ceux qui reçoivent des soins de transition et ceux qui les prodiguent. David Diamond (Theatre for Living, Vancouver) était accompagné de Nicole Schafenacker (assistante à la recherche à l’Université de l’Alberta), de Jeanette Deere (Early Childhood Rehabilitation/Réadaptation de la petite enfance, AHS) et du Dr Ann Colbourne (directrice médicale en chef, CoACT) pour illustrer cette séance hautement participative.

Audience participation.jpg 

Tous y participent!

Un feu roulant d’exposés a fait ressortir les pratiques exemplaires  dans les transitions de soins sécuritaires.  Stephanie Donaldson-Kelly (Gestion des maladies chroniques et des soins de santé primaires, AHS) a décrit brièvement l’approche collaborative de la cible triple (Triple Aim) qui est utilisée pour mieux comprendre les besoins et les défis pour dispenser des soins à une population compromise. Allison Bichel (Path to Care – Provincial Access Team/Équipe provinciale en matière d’accès aux soins, AHS) nous a fourni un aperçu du système d’aiguillage électronique assuré pour les interventions mammaires et pulmonaires et pour les procédures de remplacement de la hanche et des articulations. Carol Barnes (Kaiser Permanente) a donné plus de détails sur les pratiques exemplaires qui mettent en place des mesures complémentaires – si ça ne se mesure pas, rien ne va plus.  Linda Woodhouse (Éducation physique, Université de l’Alberta) nous a informés des récents progrès réalisés dans le programme de santé des os et des articulations. Un programme de formation de 180 heures a été donné à plus de 50 personnes qui contribuent à guider et à faire avancer la recherche sur les os et les articulations.

Group discussion.jpg 

Groupes de discussion

Le discours principal : « La promesse et le dilemme de l’espoir », le discours prononcé par le Dr Art Frank, professeur émérite en sociologie (Université de Calgary) et professeur au Collège Betanien de Norvège, a donné espoir aux patients. L’espoir du Dr Frank pour les futurs patients tient en des travailleurs de la santé qui mettent la sécurité à l’avant-plan et qui axent réellement les soins sur les patients; des soins par des gens qui leur disent la vérité; des dirigeants qui favorisent les idées qui proviennent de la base et qui vont encourager les déclarations d’événements préoccupants; et le courage d’aviser le groupe, peu importe les conséquences.

Dr. Art Frank.jpg  

Dr Art Frank

En plénière de clôture, Hugh MacLeod a invité les participants à poursuivre leur apprentissage au Forum national les 29 et 30 octobre.  Maintenant que l’Institut canadien pour la sécurité des patients fête ses 10 ans, le Forum de deux jours analysera l’impact de la sécurité des patients au Canada au cours de la dernière décennie et les répercussions des réussites et des défis qui nous attendent. Les réunions de mercredi se concentreront sur  la promotion d’une culture axée sur la sécurité du patient et sur la priorité de l’expérience du patient en tant que catalyseur de changement. Visitez le http://www.questionnezecoutezparlez-en.ca/ pour en savoir plus et pour participer aux réunions.

Cliquez ici pour voir les réunions archivées de la pré-conférence.