Connexion
CPSI partager            
2/19/2014 5:00 PM

​​​PSEP logo_French Version.jpgLa mise en œuvre du programme PESP – Canada au Manitoba – Première partie

Au printemps de 2012, 67 professionnels de la santé du Manitoba ont suivi le  Programme d’éducation en sécurité des patients  – Canada de l’Institut canadien pour la sécurité des patients, un programme très complet de qualité et de sécurité des patients qui facilite la transmission de connaissances entre pairs au sein des équipes de première ligne. Crosswalk est allé vérifier dans deux régions sanitaires du Manitoba si les enseignements de PSEP- Canada avaient bel et bien été mis en œuvre. Cet article couvre le cas de Santé Prairie Mountain; la seconde partie traitera de la Région sanitaire de Winnipeg.

Santé Prairie Mountain dessert un territoire de 66 000 kilomètres carrés dans le sud-ouest du Manitoba. Pour assurer la cohérence du service à travers cette grande région, on a créé un programme d’accueil en qualité et en sécurité des patients à l’intention du nouveau personnel.

« Notre programme d’accueil en qualité et en sécurité des patients en est à l’étape du projet-pilote; il sera déployé à l’échelle de la région en avril 2014 », résume Kristi Chorney, directrice régionale de la sécurité des patients, de la qualité et du risque (Santé Prairie Mountain). « La région compte douze employés agréés comme formateurs PESP- Canada, qui vont aider à offrir le programme d’accueil et les autres programmes au moyen des techniques du PESP. »

On a aussi créé un cours de formation en qualité et en sécurité des patients qui fait le pont entre la formation de PSEP – Canada avec les techniques Lean et Six Sigma. Les participants en ressortiront à la fois avec le titre d’ambassadeurs de la sécurité des patients et un agrément « ceinture blanche plus ». Ce cours de quatre jours sera réparti sur quatre mois. Des groupes multidisciplinaires de trois employés qui se consacrent à la même population de patients/résidents/clients participent au cours. Les participants étudient la science de la sécurité des patients et de l’amélioration de la qualité à l’aide d’un modèle d’apprentissage par la pratique. L’équipe choisit des projets de travaux améliorant les procédures et les processus pratiques, qu’ils pourront ensuite intégrer à leur routine de travail pour améliorer la sécurité des patients.

Parmi les genres de projets retenus pendant l’étude pilote, notons une procédure destinée aux résidents d’établissements de soins de longue durée, qui permet de savoir plus facilement qui est qui et si leurs besoins nutritionnels sont remplis; la documentation d’un procédures pour l’heure de bain et pour les équipements nécessaires; la mise en place d’un format de dossier médical incorporant des éléments de ciblage; l’adoption du recours à des relevés de mobilité et à des indices visuels dans un contexte de soins à domicile; l’accueil des aides soignants lorsqu’ils arrivent à l’établissement; et la normalisation du plan de soin des patients qui arrivent dans un centre de soins.

« Les ambassadeurs de la sécurité des patients viendront en aide aux autres employés de première ligne dans leur travail et contribueront à diffuser des concepts et des connaissances en sécurité des patients que nous enseignons dans notre cours de formation en qualité et en sécurité des patients, explique Kristi Chorney. Nous nous réjouissons de ce nouveau programme, parce que les participants au pilote disent déjà qu’il les aidera à modifier leurs habitudes de pratique. »

Kristi Chorney remercie Bridgepoint Health pour le modèle de cours ayant servi de base à la formation en qualité et en sécurité des patients de Prairie Mountain. « Ce printemps, nous allons télécharger notre cours dans les communautés de pratique de PESP – Canada, de manière à ce que les autres puissent s’en inspirer ou adapter le programme à leurs besoins », dit-elle.(Cliquer ici pour consulter les articles de Crosswalk sur la manière dont le programme PESP – Canada a aidé  Bridgepoint Health à promouvoir sa culture de sécurité des patients).