Connexion
CPSI partager            
5/20/2014 6:00 PM

​​Éducation interprofessionnelle en sécurité des patients

En partenariat avec l’Institut de technologie du Nord de l’Alberta (NAIT), les responsables du Programme d’éducation en sécurité des patients – Canada (PESP – Canada) ont organisé une session de formation à Edmonton, en Alberta, en mai 2012. Le groupe incluait 46 personnes, dont des éducateurs en soins de santé et des représentants des services de santé d’Alberta, venues étendre leurs compétences en sécurité des patients et faire progresser l’éducation dans ce domaine dans leurs organisations respectives. Cette activité éducationnelle de deux jours et demi permet aux membres d’équipes interprofessionnelles de devenir des formateurs formés en sécurité des patients. 

Le Dr Cheryl Pollard est professeure adjointe dans le programme de Baccalauréat en sciences infirmières à l’Université Grant MacEwan. Le Dr Pollard s’intéresse à la sécurité des patients tant dans sa pratique clinique que dans ses activités universitaires et recherche constamment des façons d’intégrer plus étroitement les questions liées à la sécurité des patients dans le programme. Depuis qu’elle a reçu la formation de formateur en sécurité des patients, elle a incorporé des apprentissages en sécurité des patients dans les cours qu’elle donne, y compris en santé mentale (où les étudiants se penchent sur l’incidence des erreurs médicamenteuses dans un contexte de santé mentale et sur les façons d’analyser les composants du système ayant contribué à ces erreurs); dans un cours de leadership en sciences infirmières (lors de séances liées spécifiquement à l’analyse d’incidents); dans la pensée systèmes; dans le soutien aux patients ayant été victime d’erreurs et eu égard aux implications de ces erreurs pour le personnel les ayant commises; et dans les rudiments d’un cours de recherche en sciences infirmières où les étudiants examinent des problèmes dans un contexte général, comme des patterns qui se répètent, et sont amenés à examiner les recherches à travers la lentille de la sécurité des patients.  

« Ce programme du PESP – Canada combine une composante pédagogique avec une composante axée sur le contenu; or, la plupart des cours ne sont pas présentés de cette façon », dit le Dr Pollard.  « Il est très utile de pouvoir relier ces idées. »

Martie Grant est instructrice dans le programme d’échographie médicale diagnostique à la faculté des sciences de la santé au NAIT, où elle travaille à l’élaboration d’un programme qui intègre l’éducation interprofessionnelle, c’est-à-dire un programme où les étudiants issus de divers domaines s’entraident et apprennent les uns des autres à prodiguer en collaboration des soins axés sur le patient.  Martie met au point un programme de 45 heures qui sera offert sur une période de 15 semaines à des étudiants en médecine, en médecine dentaire et en santé des animaux. En cartographiant le programme, elle a combiné les compétences liées à la sécurité des patients de l’Institut canadien pour la sécurité des patients avec les compétences du Consortium pancanadien pour l’interprofessionnalisme en santé (CIHC) en vue de créer au NAIT des résultats qui démontrent des soins aux patients sécuritaires. Le nouveau programme sera lancé à la faculté de médecine en 2014, d’abord en échographie médicale diagnostique, en technologie de laboratoire médical, en technologie en radiologie médicale et en technologie dentaire. L’année suivante, il sera étendu à la thérapie respiratoire et aux étudiants paramédicaux. Le NAIT élabore aussi une version en ligne de ce cours à l’intention des étudiants suivant le cours combinant la radiologie et l’imagerie par résonnance magnétique.  

« Lorsqu’on élabore un programme, on veut que l’information soit étayée par de solides données et des pratiques exemplaires », explique Martie Grant. « Le PESP – Canada fournit de précieux outils éducationnels, notamment des techniques pour communiquer et travailler en collaboration qui peuvent aisément être intégrées dans nos cours. »

Le Dr Pollard et Martie Grant sont toutes les deux d’avis que la trousse d’outils remise aux participants à la fin du programme du PESP – Canada contient une mine d’information pouvant être personnalisée et utilisée en permanence pour livrer un message adapté à l’auditoire. Le Dr Pollard utilise des composantes de la trousse d’outils pour enrichir son enseignement, tandis que Martie Grant en tire de l’information qu’elle incorpore dans les cours qu’elle est en train d’élaborer.

Le Programme d’éducation en sécurité des patients – Canada, mis au point à l’intention d’équipes interprofessionnelles, est axé sur l’application des facteurs humains dans le milieu de travail, l’utilisation de méthodes scientifiques pour améliorer la sécurité, la culture des organisations et le changement, le travail d’équipe, l’élimination de la notion de blâme en faveur de la pensée systèmes et les méthodes pour enseigner et utiliser les principes et les pratiques favorisant la sécurité des patients. Pour en savoir plus sur le PESP – Canada dans votre région, visitez www.securitedespatiens.ca/education